L'Irlande touchée à son tour par la récession

 |  | 281 mots
Au deuxième trimestre, le PIB a reculé de 0,5%, après une première baisse de 0,3% de janvier à mars. Sur l'ensemble de l'année, la croissance pourrait être négative.

Et de deux! Après le Danemark, qui est entré en récession en début d'année pour en sortir très vite, c'est au tour de l'Irlande de plonger. Son produit intérieur brut (PIB) a reculé au deuxième trimestre par rapport au premier, qui était lui même en retrait sur le trimestre précédent, a indiqué ce jeudi l'Office central des statistiques (CSO).

Par rapport au trimestre précédent, le PIB, en données ajustées des variations saisonnières, a ainsi baissé de 0,5%, et il avait reculé de 0,3% au premier trimestre par rapport au quatrième trimestre 2007.

Sur un, le PIB, à prix constants, s'inscrit en baisse de 0,8%, après un recul de 1,3% (révisé en hausse de 0,2 point) au premier trimestre par rapport au premier trimestre 2007.

Le CSO a estimé que "ce n'était pas son rôle" de faire un commentaire selon lequel l'Irlande était entrée en récession. L'institut ESRI (Economic and social research institute) a cependant confirmé qu'on pouvait désormais considérer que telle était désormais la situation de l'économie irlandaise. L'ESRI a pour sa part prévu depuis juin un recul du PIB irlandais de 0,4% sur l'ensemble de l'année 2008. La crise irlandaise est notamment due à un éclatement de la bulle immobilière constituuée ces dernières années.

Alors que le Danemark sort à peine d'un bref épisode de récession technique, la zone euro dans son ensemble pourrait y entrer sur les deux ou trois derniers trimestres, selon des prévisions récentes de la Commission européenne. Ce serait ainsi le cas pour l'Allemagne, l'Espagne et le Royaume-Uni voire pour la France.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :