Gaz : l'Ukraine affirme avoir remboursé ses dettes à la Russie

 |   |  304  mots
Kiev a annoncé avoir réglé ses dettes pour le gaz russe livré en novembre et en décembre. Gazprom menaçait de couper ses livraisons au premier janvier.

Le spectre d'un nouveau conflit gazier entre Moscou et Kiev s'éloigne. L'Ukraine a en effet annoncé ce mardi qu'elle avait procédé au paiement de ses dettes pour le gaz russe livré en novembre et en décembre. "L'argent est sur les comptes de RosUkrEnergo", intermédiaire gazier contrôlé à moitié par le géant russe Gazprom, a ainsi déclaré à l'AFP (agence France Presse) le porte-parole de Naftogaz, la société d'Etat des hydrocarbures.

Le montant de la facture s'établit à 1,522 milliard de dollars. Le géant russe Gazprom réclame par ailleurs 450 millions de dollars de pénalités en raison des retards de paiements. Le groupe exige le remboursement de la totalité des dettes de l'Ukraine, menaçant de couper les livraisons de gaz le 1er janvier 2009. Le paiement des pénalités sera discuté une fois que les dettes sur les livraisons seront payées, a expliqué le porte-parole de Naftogaz.

Il a par ailleurs déclaré qu'un contrat pour les livraisons de gaz en 2009 pourrait être signé avant le 1er janvier, date limite de l'accord actuel. Il a espéré que Kiev payerait moins de 250 dollars les 1.000 m3, contre 179,5 dollars actuellement. Gazprom a menacé de porter le prix à 418 dollars pour le futur contrat 2009, si les dettes ukrainiennes n'étaient pas payées avant le 31 décembre.

De son côté, le ministre allemand de l'Economie, Michael Glos, a appelé mardi les deux pays à se mettre d'accord "d'ici la fin de l'année" sur le conflit gazier qui les oppose. Les Européens surveillent en effet attentivement ce dossier, car 80% des livraisons gazières qu'ils reçoivent de Russie transitent par l'Ukraine. Lors d'un précédent conflit, en janvier 2006, les exportations vers l'Europe avaient été perturbées et Moscou avait accusé Kiev de siphonner le gaz européen.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

L'Ukraine est grandement bénéficiaire, nous payons considérablement plus chère le gaz livré par l'Algérie!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
a annoncé avoir réglé ses dettes
qu'elle avait procédé au paiement
lamentable ...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
La Tribune SVP attention à l'orthographe dans vos titres !!

Enfin une nouvelle qui montre que le chantage russe porte ses fruits !! L'Europe qui tremblait devant le risque de perdre son alimentation en gaz russe peut enfin souffler !
Reste que Poutine et sa clique d'ex-Soviétiques revanchards agitent sans cesse la menace énergétique pour arriver à leurs fins. Développons les énergies renouvelables, diversifions nos sources d'approvisionnement en énergies fossiles, économisons l'énergie.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :