Recul historique des prix en Espagne

 |   |  333  mots
Les prix en Espagne ont reculé de 0,1% en mars sur un an, "une première" pour ce pays dont l'inflation a longtemps été l'une des plus élevées de la zone euro.

Les prix en Espagne ont reculé de 0,1% au mois de mars sur un an, selon les chiffres provisoires publiés ce lundi par l'Institut national de la statistique (Ine), "une première" depuis que l'Ine a commencé à calculer l'inflation en 1961. Le chiffre définitif sera publié le 15 avril.

Au mois de février, l'inflation sur un an était de 0,7%. L'inflation espagnole - qui a longtemps été l'une des plus élevées de la zone euro - n'a cessé de décliner depuis la mi-2008.

"C'est une donnée négative", a reconnu le ministre de l'Economie Pedro Solbes, attribuant ce recul de l'inflation à la différence de prix du pétrole entre cette année et la précédente. Le ministre a toutefois écarté l'hypothèse d'une déflation, qui se caractérise par une période prolongée de recul des prix, un scénario craint des économistes en raison de son impact sur l'activité.

La chute des prix reste tout de même beaucoup plus sévère que ce que le gouvernement attendait. En novembre, il pariait sur un ralentissement progressif de l'inflation jusqu'à l'été 2009 pour se situer sous la barre des 1% d'augmentation.

L'Espagne, qui sort de plus d'une décennie de très forte croissance alimentée notamment par la croissance du secteur de la construction, est brutalement entrée dans la crise en 2008, à cause de l'explosion de la bulle immobilière et des turbulences financières internationales.

Le chômage connaît depuis une envolée vertigineuse, avec plus de 1 million de chômeurs inscrits entre janvier 2008 et janvier 2009 et un taux de chômage estimé par Eurostat à 14,8% en janvier - soit le plus fort taux de la zone euro -, ce qui contribue à plomber la consommation des ménages, auparavant le moteur de la croissance espagnole.

L' Espagne est entrée officiellement en récession au deuxième semestre 2008, enregistrant un recul de 1% de son PIB au dernier trimestre par rapport au troisième trimestre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :