L'économie américaine s'est encore dégradée en mars estime la Fed

 |   |  336  mots
Dans son traditionnel Livre beige, la Réserve fédérale estime que l'activité "s'est contractée davantage ou est restée faible" le mois dernier, en fonction des régions. L'emploi a continué à se dégrader.

Pas encore de signes de reprise pour l'économie aux Etats-Unis. La Réserve fédérale a en effet fait état ce mercredi d'une poursuite de la dégradation de l'activité au mois de mars. Cette dernière "s'est contractée davantage ou est restée faible", écrit ainsi la Fed dans son traditionnel Livre beige, qui servira de document de travail lors de la prochaine réunion de son Comité de politique monétaire les 28 et 29 avril prochains.

Dans "cinq des douze régions" (New York, Chicago, San Francisco, Dallas et Kansas City), la banque centrale note "une modération du rythme de la chute" de l'activité. Elle a constaté "des signes d'une stabilisation de l'activité de certains secteurs à un niveau faible" dans "plusieurs" régions. Ces constats se basent sur des informations recueillies depuis début mars jusqu'au 6 avril.

"L'activité industrielle a faibli dans un grand nombre de secteurs dans la plupart des régions, à quelques rares exceptions près", poursuit la Fed. Les chiffres publiés ce mercredi confirme: la production industrielle a chuté de 1,1% en mars, tombant à son plus bas niveau depuis décembre 1998. L'activité dans le secteur des services non-financiers a continué également de se contracter.

Le Livre beige ajoute que "les ventes de détail sont restées léthargiques" ce qui est conforme à la première estimation d'une baisse de ces ventes de 1,1% en mars par rapport à février publiée mardi par le département du Commerce. "Les prix du logement et la construction ont continué de tomber dans la plupart des régions", tandis "que la conjoncture de l'immobilier non résidentiel continuait de se dégrader", poursuit la Fed.

Pour compléter ce sombre tableau, l'emploi a continué de baisser dans un grand nombre de secteurs, avec seulement quelques informations éparses d'embauches", ajoute la banque centrale. Selon les chiffres publiés au début du mois, le taux de chômage a grimpé de 0,4 point en mars pour atteindre 8,5%, son plus haut niveau depuis novembre 1983.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Il faut changer le système qui veut qu'un pays consommateur comme les US soit associé à pays producteur comme la Chine. Ce système est insensé car la richesse ne peut provenir que de la production (BABA de l'Economie). En d'autres termes comment un pays qui ne serait que consommateur pourrait-il survivre ? Le principe de l'usine du monde a été possible grâce à des dirigeants politiques et économiques que l'on peut qualifier d'incapables, d'analphabètes et d'incompétents
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Normal. La croissance ne peut revenir sur le modèle antérieur. Il faut revoir tous les systèmes comme le système de production, le système de financier, le sytème démographique, le système d'urbanisation, le système des transports, les systèmes énergétiques, le système de la biodiversité... A défaut, un marasme permanent dû à la cassure d'un système économique qui ne peut être reconstruit en l'état. Mais les "élites" mondiales constituées d'incapables et d'incompétents comprendront-elles ce qui s'est passée ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :