Les Américains retrouvent un bien meilleur moral, l'activité industrielle va mieux

L'indice de confiance remonte à 65,1 en avril contre 57,3 en mars, soit la plus forte augmentation mensuelle depuis octobre 2006. Quant à l''activité industrielle, elle a, certes, continué de baisser en avril, mais plus lentement qu'en mars et bien moins que prévu. Mais les commandes industrielles sont reparties à la baisse, comme prévu.

La confiance des ménages américains s'est améliorée en avril, revenant à des niveaux qui n'avaient plus été atteints depuis la faillite de Lehman Brothers en septembre, montrent les résultats définitifs de l'enquête mensuelle Reuters-Université du Michigan. L'indice de confiance remonte à 65,1 en avril contre 57,3 en mars, alors que les économistes interrogés par Reuters anticipaient en moyenne un chiffre inférieur, de 61,9. Il s'agit de la plus forte augmentation mensuelle depuis octobre 2006.

Le sous-indice des anticipations des ménages est également remonté à 63,1 le mois dernier contre 53,5 en mars, ce qui est également le meilleur chiffre depuis septembre 2008. Le jugement des Américains sur leur situation actuelle a aussi progressé. L'indicateur de la situation économique est remonté à 68,3 en avril contre 63,3 le mois précédent, son meilleur niveau depuis quatre mois.

Autre statistitique encourageante: celle de l'activité industrielle. Elle a continué de baisser en avril, mais plus lentement qu'en mars et bien moins que prévu, selon l'indice des directeurs d'achats publié également ce vendredi par l'association professionnelle ISM, qui est remonté à 40,1 points, contre 36,3 en mars. le consensus tablait sur une hausse à 38,3. L'indicateur des commandes nouvelles a grimpé de 6 points à 47,2. L'indice de la production est ressorti en hausse de 4 pts à 40,4. L'indice de l'emploi a augmenté de 6,3 pts à 34,4. L'indice des prix a progressé de 1 point à 32.
 

Les commandes industrielles aux Etats-Unis sont reparties à la baisse en mars, reculant comme l'avaient prévu les économistes après un mois de rebond, selon les chiffres publiés vendredi par le département du Commerce. En données corrigées des variations saisonnières, la baisse a été de 0,9%, proche de celle attendue par les analystes qui tablaient sur -0,6%. La hausse pour le mois de février, qui était venue après six mois consécutifs de baisse, a de plus été fortement révisée, étant seulement de 0,7%, contre 1,8% précédemment annoncés. Sur un an, les commandes reçues par l'industrie américaine affichent une chute de 20,9%.
 
Le chiffre des commandes de biens durables a été laissé inchangé, avec une baisse de 0,8%, comme annoncé le 24 avril. Les livraisons de l'industrie ont connu en mars leur huitième mois de baisse consécutif, avec un recul de 1,2% (contre -0,5% en février). Enfin les stocks des entreprises industrielles ont enregistré leur troisième mois de baisse consécutif, reculant de 0,8% en mars (après -1,1% en janvier et -1,3% en février). Ils avaient augmenté pendant 16 mois d'affilée jusqu'en décembre.
 
 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.