Le patronat italien craint une forte récession cette année

 |   |  195  mots
Confindustria, l'organisation patronale italienne, s'attend à une chute du produit intérieur brut (PIB) de 4,9% cette année. Selon l'organisation, la croissance devrait revenir en 2010, elle a donc demandé que des réformes soient mises en place en vue de préparer la reprise.

Le Medef italien, la Confindustria, a indiqué ce jeudi qu'il s'attendait à une chute du produit intérieur brut (PIB) de 4,9% pour 2009. En mars dernier, le centre d'études économiques de l'organisation patronale avait publié une prévision faisait état d'une contraction de 3,5%. En Mai, Emma Marcegaglia, la présidente du patronat italien, avait indiqué qu'elle prévoyait finalement une chute largement supérieure à 4%".

La Confindustria estime que la croissance devrait revenir en 2010 mais avec une progession du PIB limitée à 0,7%.
 

Concernant le chômage, elle a révisé à la hausse ses prévisions, l?estimant en 2010 à 9,3% de la population active (contre 9% auparavant).

Enfin, Emma Marcegaglia a demandé plus de réformes libérales dans l?économie italienne, martelant que "quelques signes d'amélioration ne veulent pas dire que l'urgence est finie. Si nous ne changeons pas, si nous ne faisons pas de choses concrètes, nous mettrons au moins cinq ans pour revenir aux niveaux d'avant la crise".

Mercredi dernier, l?organisation de coopération et de développement économique (OCDE) avait révisé à la baisse ses prévisions pour l?Italie, tablant désormais sur une contraction de 5,3% du PIB (-4,3% précédemment).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :