Indicateur positif pour l'emploi aux Etats-Unis

 |   |  271  mots
(Crédits : banniere étoilée)
Les nouvelles inscriptions hebdomadaires au chômage ont baissé plus que prévu la semaine dernière. Elles tombent ainsi à leur plus bas niveau depuis le début de l'année.

Petit signal positif pour l'emploi aux Etats-Unis alors que le taux de chômage américain a dépassé la barre des 10% pour la première fois depuis un quart de siècle. Selon les données publiées ce jeudi par le département du Travail, les nouvelles inscriptions hebdomadaires au chômage ont baissé plus que prévu pour la deuxième semaine d'affilée.

Le ministère a recensé 502.000 nouvelles demandes d'allocations au cours de la semaine close le 7 novembre, contre 514.000 (chiffre révisé) la semaine dernière, et alors que les analystes estimaient leur nombre à 510.000. Avec cette tendance enclenchée à la baisse, les nouvelles inscriptions au chômage tombent à leur plus bas niveau depuis le début de l'année.

Face à la montée du chômage, qui devrait continuer pendant plusieurs mois encore, le président américain Barack Obama a promulgué le 6 novembre une loi prolongeant la durée des allocations chômage d'au moins quatorze semaines dans l'ensemble des Etats américains. La semaine dernière, le gouvernement américain annonçait également que le taux de chômage a atteint 10,2% en octobre, son plus haut niveau depuis avril 1983.

Par ailleurs, le déficit de l'Etat fédéral américain a été plus important que prévu en octobre, premier mois de l'exercice 2009-2010. Il s'est élevé à 176,364 milliards de dollars sur la période. Les économistes misaient sur un déficit de 165 milliards de dollars. Il s'agit du plus gros déficit jamais enregistré pour un mois d'octobre, et le cinquième plus gros déficit mensuel dans les annales du ministère.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :