Michel Barnier prochain commissaire européen au marché intérieur

 |   |  456  mots
L'ancien ministre et actuel député européen obtient le portefeuille clé du Marché intérieur au sein de la Commission de Bruxelles, avec le contrôle des services financiers. José Manuel Barroso a finalisé ce vendredi l'attribution des portefeuilles au sein de la Commission.

Michel Barnier a été désigné ce vendredi commissaire européen au Marché intérieur et conservera le contrôle des services financiers.

Interrogé sur la situation à Dubaï, il a estimé que cela "prouve que la crise n'est pas finie et peut revenir", faisant écho au Premier ministre François Fillon qui a tenu des propos similaires peu avant. Cela "renforce davantage encore la détermination qui est la nôtre à mettre en oeuvre les décisions fortes qui ont été prises au G20". "Les décisions du G20 seront ma feuille de route", a-t-il insisté.

Le président de la Commission, José Manuel Barroso, a dévoilé aussi l'intégralité des portefeuilles attribués aux commissaires désignés ces derniers jours par leur pays.

VICE-PRESIDENTS

- Catherine Ashton (Grande-Bretagne), Haut représentant de l'Union pour les affaires étrangères et la sécurité
- Joaquin Almunia (Espagne), commissaire chargé de la Concurrence
- Neelie Kroes (Pays-Bas), économie numérique (télécoms, média, société de l'information)
- Viviane Reding (Luxembourg), justice, droits fondamentaux et citoyenneté
- Antonio Tajani (Italie), industrie
- Siim Kallas (Estonie), transport
- Maros Sefcovic (Slovaquie), relations inter-institutionnelles et administration

LES AUTRES COMMISSAIRES

- Olli Rehn (Finlande), affaires économiques et monétaires
- Karel De Gucht (Belgique), commerce
- Günter Öttinger (Allemagne), énergie
- Laszlo Andor (Hongrie), emploi et affaires sociales
- Connie Hedegaard (Danemark), action climatique
- Dacian Ciolos (Roumanie), agriculture et développement rural
- John Dalli (Malte), santé et consommateurs
- Maria Damanaki (Grèce), affaires maritimes et pêches
- Stefan Füle (République tchèque), élargissement et politique européenne de voisinage
- Rumiana Jeleva (Bulgarie), coopération internationale et aide humanitaire
- Johannes Hahn (Autriche), politique régionale
- Maire Geoghegan-Quinn (Irlande), recherche et innovation
- Janusz Lewandowski (Pologne), budget
- Cecilia Malmström (Suède), affaires intérieures
- Andris Piebalgs (Lettonie), développement
- Janez Potocnik (Slovénie), environnement
- Algirdas Semeta (Lituanie), fiscalité, douanes, audit et lutte anti-fraude.
- Androulla Vassiliou (Chypre), éducation, culture, multilinguisme et jeunesse

A présent désigné, chaque commissaire va être auditionné par plusieurs commissions du parlement européen. L'ensemble du collège des commissaires doit ensuite se soumettre à un vote de confiance des eurodéputés, réunis en séance plénière. Ces derniers se prononcent sur l'ensemble de la Commission solidairement et ne peuvent pas rejeter un membre de celle-ci individuellement. Selon les services du parlement européen, ces auditions devraient se dérouler dans le courant du mois de janvier et le vote devrait intervenir la troisième semaine de janvier, à Strasbourg, ce qui permettrait au nouvel exécutif européen d'entrer en fonction le 1er février.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :