Etats-Unis : les services renouent avec la croissance, le secteur privé détruit moins d'emplois

L'indice ISM pour le secteur des services américain est remonté à 50,5 points en janvier, après 49,8 en décembre, au plus haut depuis mai 2008. De son côté, le secteur privé a supprimé plus de postes qu'il en a créés en janvier. Mais le nombre des destructions d'emplois ralentit.

L'activité dans le secteur des services aux Etats-Unis a renoué avec la croissance en janvier pour la première fois depuis le printemps 2008, selon l'enquête mensuelle de l'institut ISM. L'indice d'activité du secteur est remonté à 50,5 contre 49,8 en décembre, ce qui le place à son meilleur niveau depuis mai 2008. Le seuil de 50 marque la limite entre expansion et contraction de l'activité et les analystes attendaient un indice à 51.

Le détail des résultats de l'enquête montre une amélioration des prises de commandes, avec un sous-indice à 54,7 contre 52, soit son plus haut niveau depuis octobre 2007. La composante de l'emploi, elle, a atteint son meilleur niveau depuis août 2008, à 44,6 contre 43,6 en décembre.

Par ailleurs, le marché de l'emploi poursuit sa stabilisation. Le secteur privé n'a ainsi détruit "que" 22.000 emplois en janvier, soit près de trois fois moins qu'en décembre, selon les chiffres publiés ce mercredi par le cabinet d'étude en ressources humaines ADP. Il s'agit de la moins mauvaise performance de l'économie américaine depuis février 2008. Depuis, les entreprises américaines ont détruit, chaque mois, plus de postes qu'elles en ont créés.

Ce chiffre est légèrement inférieur aux attentes des économistes, qui redoutaient 30.000 suppressions pour le premier mois de l'année 2010. Il est d'autant meilleur que le nombre de destructions d'emploi enregistrées en décembre a nettement été revu à la baisse, passant de 84.000 en estimation initiale à 61.000.

La reprise de l'économie, dont la croissance au quatrième trimestre a été la plus forte en six ans, laisse entrevoir une amélioration sur le marché de l'emploi. Les chiffres officiels du chômage, qui seront publiés ce vendredi, devraient ainsi faire état de créations nettes de postes en janvier, pour la deuxième fois lors des trois derniers mois. Le chemin est cependant encore long: le taux de chômage devrait rester autour des 10% de la population active d'ici à la fin de l'année.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 03/02/2010 à 14:00
Signaler
obama pourrait aussi se preoccuper du daia ilama etdes vantes darmes ...par la cee ataiwan! vive la crise et la guerre on ne les arrete plus ces politiciens fameux economistes! et la prix du petrole,qu en pense hugo chavez,

à écrit le 03/02/2010 à 14:00
Signaler
obama pourrait aussi se preoccuper du daia ilama etdes vantes darmes ...par la cee ataiwan! vive la crise et la guerre on ne les arrete plus ces politiciens fameux economistes! et la prix du petrole,qu en pense hugo chavez,

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.