Obama pour une relation positive avec la Chine, Pékin est d'accord

 |   |  235  mots
(Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
Barack Obama a dit souhaiter une relation positive avec la Chine. Et il n'a fallu que quelques minutes à Pékin pour réagir en s'y disant prêt.

En recevant ce mardi le nouvel ambassadeur chinois aux Etats-Unis, Barack Obama a dit souhaiter une relation positive avec la Chine. Et il n'a fallu que quelques minutes à Pékin pour réagir en s'y disant prêt. Les deux superpuissances paraissent donc désireuses de tourner la page aux tensions de ces dernières semaines, sur le départ de Google du pays après des cyberattaques chinoises, sur la sous-évaluation de la monnaie de l'ex Empire du milieu, le yuan, renminbi (RMB), sur les ventes d'armes américaines à Taiwan...

Sur la question de la monnaie, certaines déclarations faites par des économistes chinois ces derniers jours semblent marquer une volonté de faire bouger (lentement) les choses.

La semaine dernière, le Premier ministre Wen Jiabao avait déclaré devant des chefs d'entreprises occidentaux que la Chine ne veut pas voir de conflits en matière de commerce et de devises, dans un net signe d'apaisement à destination des Etats-Unis. Il affirmait que son pays est favorable à la liberté des échanges et ne recherche pas l'excédent commercial. Il disait même que la Chine va accroître ses achats de produits américains et que les différends entre Pékin et Washington peuvent se régler par des efforts de part et d'autre. Il mise beaucoup pour cela sur l'initiative de dialogue stratégique prévu en mai entre les deux super-puissances.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/03/2010 à 4:30 :
Relation positive avec la Chine = continuez à financer notre déficit.
Pékin ne peut être que d'accord !!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :