Le déficit commercial américain s'est creusé en février

 |   |  265  mots
Le déficit commercial américain s'est creusé plus que prévu en février, atteignant 39,7 milliards de dollars, selon le département du Commerce. Les importations ont progressé plus vite que les exportations.

Le déficit commercial américain s'est creusé en février à 39,70 milliards de dollars, mais le déficit avec la Chine est au plus bas depuis près d'un an, montrent les statistiques publiées ce mardi par le département du Commerce. Les importations ont augmenté de 1,7% en février et ont représenté 182,9 milliards de dollars. En revanche, les exportations n'ont augmenté que de 0,2% à 143,2 milliards de dollars.

Les économistes anticipaient en moyenne un déficit 38,5 milliards et le département du Commerce avait révisé ses estimations à 37 milliards de dollars.

De leur côté, les prix à l'importation ont rebondi moins fortement que prévu en mars, gagnant 0,7% par rapport au mois précédent, selon le département du Travail à Washington, après un recul de 0,2% en février. La hausse a résulté d'abord d'une montée des prix des produits pétroliers importés (de 2,9%), les prix des produits non pétroliers n'ayant augmenté que de 0,2%.

L'indice du ministère a augmenté sur sept des huit mois écoulés depuis fin juillet. En glissement annuel, sa hausse atteignait 11,4% fin mars. L'essentiel de cette hausse est imputable aux prix des produits pétroliers, qui ont augmenté de 63,3% en un an (après une baisse de 50,7% au cours des douze mois précédents). Le ministère indique par ailleurs que les prix à l'exportation à partir des Etats-Unis ont augmenté en mars de 0,7% par rapport au mois précédent, après un recul de 0,4% en février. En glissement annuel, leur hausse atteignait 4,6% fin mars, soit leur plus forte avancée depuis septembre 2008.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :