Nicolas Sarkozy veut plus de cohésion dans la zone euro

 |   |  199  mots
Plutôt discret ces derniers jours sur la crise grecque, Nicolas Sarkozy s'est entretenu ce lundi au téléphone avec le Premier ministre Papandréou. Paris veut profiter de la réunion de l'Eurogroupe en fin de semaine pour faire avancer la réflexion commune vers plus de cohésion dans la zone euro.

Nicolas Sarkozy a estimé ce lundi que le sommet de l'Eurogroupe convoqué vendredi devrait permettre de discuter des leçons à tirer de la crise grecque pour renforcer la gouvernance et la cohésion de la zone euro. Dans un communiqué, l'Elysée indique que le président français a évoqué cette réunion lors d'un entretien téléphonique avec le Premier ministre grec Georges Papandréou, qui l'a "remercié chaleureusement pour le soutien constant de la France depuis le début de la crise et pour son action personnelle pour rassembler les Européens sur un plan de soutien ambitieux".

Les deux hommes "ont constaté leur complète identité de vues" sur le sommet prévu vendredi, qui doit entériner l'activation d'un plan d'aide à la Grèce de 110 milliards d'euros sur trois ans approuvée dimanche par les ministres des Finances de l'Eurogroupe.

La réunion "doit permettre de confirmer au plus haut niveau le soutien des membres de la zone euro à la Grèce et d'avoir un premier échange de vues sur les leçons à tirer de cette crise pour renforcer la gouvernance et la cohésion de la zone euro", lit-on dans le communiqué.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :