Berlin envisagerait une baisse de la TVA

 |   |  302  mots
La chancelière allemande, Angela Merkel, a annoncé ce mardi que son gouvernement envisageait de réduire la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) durant la législature en cours.

Alors que Londres vient d'annoncer, dans le cadre de son plan d'austérité, une hausse du taux de TVA (de 2,5 points à 20%), Berlin pourrait bien prendre le chemin inverse. Angela Merkel a annoncé en effet ce mardi que son gouvernement envisageait de réduire la taxe sur la valeur ajoutée durant la législature en cours, mesure susceptible de relancer la consommation, talon d'Achille de la première économie européenne.

Une annonce qui intervient alors que l'Etat fédéral allemand devra emprunter nettement moins cette année que les prévisions initiales, selon le ministère des Finances, l'économie se portant mieux qu'escompté.

Réagissant à des informations de presse, le ministère a indiqué ce mardi que le déficit budgétaire structurel, écart entre dépenses et recettes que l'Etat doit financer par l'emprunt, serait inférieur d'environ 15 milliards d'euros au budget adopté en mars. Le déficit structurel serait ainsi ramené à 53 milliards d'euros. Lundi encore la chancelière Angela Merkel évoquait "un déficit structurel entre 65 et 70 milliards d'euros".

Cette mesure "structurelle" du déficit ne prend pas en compte les éléments exceptionnels. Elle sert de référence à l'application par l'Allemagne de la disposition de réduction de l'endettement introduite dans sa constitution l'an dernier.

Le déficit budgétaire total serait lui aussi inférieur aux prévisions, d'environ 20 milliards d'euros, selon la presse allemande. Il était jusqu'ici prévu à 80 milliards d'euros, un niveau record, alors que Berlin a ouvert les vannes l'an dernier et cette année pour soutenir l'économie malmenée par la crise. Mais le rythme soutenu de la reprise (PIB attendu en hausse de 1,5% cette année, et 1,6% en 2001) et la bonne tenue du marché du travail se traduisent par des rentrées fiscales plus importantes que prévu.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :