Le recul de la conjoncture à court terme et des ventes de logements anciens moins important que prévu aux Etats-Unis

Selon l'indice composite du Conference Board, la conjoncture américaine à court terme recule certes mais moins que prévu. Même tendance pour les ventes de logements anciens aux Etats-Unis.
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

L'indice composite du Conference Board repart en baisse, mais moins que prévu. Cet indice, censé donner une idée de l'évolution de la conjoncture aux États-Unis dans les six mois à venir, recule pour la deuxième fois en trois mois, de 0,2% par rapport au mois précédent, a indiqué l'institut de conjoncture privé dans un communiqué. Les analystes attendaient un recul plus fort, de 0,4%, selon leur estimation médiane.

Baisse de 5,1% des ventes de logements anciens en juin

Les ventes de logements anciens aux Etats-Unis ont reculé moins fortement que prévu en juin, mais le stock de logements à vendre a atteint son niveau le plus élevé depuis près d'un an, a annoncé jeudi l'Association nationale des agents immobiliers (NAR). Les ventes de logement ont reculé de 5,1% à un rythme annualisé de 5,37 millions d'unités. Les économistes interrogés par Reuters attendaient un repli de 8,1% à 5,18 millions.

Il y avait environ 3,99 millions d'habitations en vente à la fin du mois. Il faudrait environ 8,9 mois pour apurer ce stock au rythme actuel des ventes. Ce niveau de stock est le plus élevé août 2009.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.