La Banque d'Angleterre prévoit une inflation modérée et une croissance soutenue en 2012

 |   |  220  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le Royaume-Uni devrait afficher en 2012 un taux d'inflation de 1,5% et une croissance du PIB de 3,2%.

Dans son dernier rapport sur l'inflation, la Banque d'Angleterre prévoit un taux d'inflation à 1,5% environ à la fin de 2012, tandis qu'elle envisage une croissance du PIB à 2,5% en rythme annuel en 2011, et à 3,2% en 2012.

Pour l'heure, alors que les autorités monétaires britanniques poursuivent un objectif de hausse des prix à 2%, l'augmentation du coût de la vie a été, en septembre, de 3,1%. L'envolée des prix des matières premières agricoles, ainsi que, dans une moindre mesure, celle des cours du brut, sont essentiellement responsables de cette évolution. A l'avenir, en outre, les prix devront intégrer, à partir du 1er janvier, une augmentation du taux de TVA, qui passe de 17,5% to 20%.

En fait, tout dépendra de l'activité économique. Au troisième trimestre, l'expansion s'est affichée à + 0,8%, une progression plus forte qu'attendu. Si la croissance du PIB, au quatrième trimestre, devrait, toujours selon les autorités monétaires, se situer quelque peu au dessus de la moyenne historique, les incertitudes continuent d'abonder en ce qui concerne la reprise mondiale.

Le rapport trimestriel sur l'inflation de la Banque d'Angleterre conclut cependant sur une note optimiste : « la croissance britannique devrait perdurer, grâce à une politique monétaire accommodante, une amélioration de la demande mondiale, et la dépréciation de la livre sterling enregistrée ces derniers mois », peut-on y lire.


 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :