Les émissions obligataires de l'Espagne de plus en plus chères

Nouveau test pour le gouvernement espagnol, le Trésor est parvenu à placer pour 2,468 milliards d'euros d'obligations à trois ans, mais à un taux en nette hausse.
Copyright Reuters

Le résultat était attendu par les marchés, anxieux de l'appétit des investisseurs pour les titres de dette espagnols. Mais le test a été franchi. Alors qu'il espérait placer entre 1,75 et 2,75 milliards d'euros d'obligations à trois ans, le Trésor espagnol a placé ce matin pour l'équivalent de 2,468 milliards d'euros de titres de dette. Et la demande était clairement au rendez-vous : pour l''équivalent de 5,599 milliards d'euros. Madrid a dû toutefois concéder un taux moyen de 3,717%, bien plus élevé que lors de sa précédente opération. Le 7 octobre dernier, il avait en effet servi un taux moyen de 2,527%. Soit 119 points de base de moins.

Entre-temps, le marché obligataire a vécu sous le poids des angoisses des intervenants quant à la capacité financière de l'Irlande puis craint des risques de contagion au Portugal, à l'Espagne et plus récemment à l'Italie. Encore à 2,61% fin octobre, le taux espagnol à 3 ans s'est tendu jusqu'à atteindre les 4,26% fin novembre (soit une tension de 164 points de base). Le taux à 10 ans est quant à lui passé de 4,21% à 5,50% (+129 points de base).

Au lendemain de nouvelles mesures anti-crise annoncées par le chef du gouvernement, José Luis Rodriguez Zapatero, et dans l'attente de la décision de la Banque centrale européenne (en début d'après-midi), les taux continuaient de se détendre ce matin. Le taux à 3 ans se situait à 3,80% et celui à 10 ans à 5,19%.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 19/01/2011 à 14:55
Signaler
Étonnant quand même que pour un emprunt en Euro on obtienne 5,6% parce-que espagnol, alors que pour le même emprunt Allemand on obtiendrait seulement la moitié. Les froussards qui achètent allemand vont y perdre, parce-que les intérêts sur l'emprunt ...

à écrit le 17/12/2010 à 18:08
Signaler
Ce sont les premiers symptômes de la maladie. Appelez vite le docteur Trichet qui va vous prodiguer un bon traitement qui sera administré par l'infirmier en chef, Dominique Strauss-Kahn. Très bon infirmier, très expérimenté en traitement palliatifs !...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.