La Belgique sans gouvernement : " la barbe ! " dit Benoît Poelvoorde, les Belges manifestent

 |   |  380  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Des milliers de Belges ont défilé dimanche dans les rues de Bruxelles pour réclamer un gouvernement, plus de sept mois après les élections législatives de juin. L'acteur Benoît Poelvoorde a invité les hommes de son pays à ne plus se raser jusqu'à la formation d'un gouvernement.

Des milliers de Belges ont défilé dimanche dans les rues de Bruxelles pour réclamer un gouvernement, plus de sept mois après les élections législatives de juin. Les manifestants étaient invités à s'habiller de blanc, couleur de l'espoir, en référence à la Marche blanche de 1996 qui avait réuni 300.000 personnes réclamant une meilleure protection des enfants après l'arrestation du pédophile Marc Dutroux.

Depuis la victoire du parti nationaliste flamand N-VA aux élections législatives, les dirigeants des partis politiques sont en désaccord sur l'ampleur d'un transfert de compétences du fédéral aux régions. Les francophones redoutent qu'un nouveau transfert soit un pas vers l'éclatement de la Belgique. "Je suis ici parce que nous voulons montrer aux dirigeants politiques que les choses doivent changer (...) Ce sont les hommes politiques qui tentent de faire éclater le pays. Je suis contre la séparation de la Belgique", explique Laurent de Leeuw, 36 ans, qui défile avec son fils de cinq ans. Au cours des deux derniers mois, les marchés financiers se sont inquiétés de l'impasse, ce qui a entraîné pour la Belgique une augmentation du coût de ses emprunts.

GRÈVE DU RASOIR

Les économistes estiment que l'absence de nouveau gouvernement empêche le pays d'adopter les réformes nécessaires pour réduire sa dette et les investisseurs se demandent si la Belgique ne finira pas par avoir besoin d'un plan de sauvetage. La Belgique a désormais atteint son 223e jour sans gouvernement.

Un groupe a appelé sur Facebook à organiser une grande manifestation le 17 février, jour où le pays battra le record mondial en la matière actuellement détenu par l'Irak. Un autre groupe a créé sur www.camping16.be un site avec un terrain de camping virtuel dressé devant le bureau du Premier ministre. Plus de 140.000 personnes ont signé la pétition en ligne réclamant le remboursement de leurs impôts versés depuis juin 2010 si aucun gouvernement n'est fermé d'ici cent jours.

L'acteur Benoît Poelvoorde a de son côté invité les hommes de son pays à ne plus se raser jusqu'à la formation d'un gouvernement. Jusqu'ici 635 hommes ont répondu à son appel sur le site www.unebelgqueaupoil.be.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/01/2011 à 11:43 :
si l'administration belge fonctionne encore après 223 jours sans gouvernement, cela prouve que les fonctionnaires exécutants de base font marcher le pays, pas les dirigeants. et que dire si c'était une entreprise privée : il y a longtemps qu'elle aurait fait faillite. donc : vive les fonctionnaires pour leur dévouement à l'intérêt général !
a écrit le 23/01/2011 à 20:24 :
La wallonie c'est la France, et les flamands n'ont qu'à se débrouiller!
a écrit le 23/01/2011 à 19:55 :
Ainsi la belgique est sans gouvernement ! Ce n'est pas nouveau, ça fait un an que cela dure !
La question est, la Belguique existe t elle encore ? Ou bien faut il consideré 2 pays !
a écrit le 23/01/2011 à 17:14 :
Gonflés, les Belges. Ils ont voté pour un personnel politique extrêmement divisé et les voilà maintenant à se plaindre de leur division! Ca saute aux yeux qu'avec un tel personnel, il n'est pas possible de mettre en place quelque chose de cohérent. Que les électeurs belges se regardent au fond des yeux.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :