Le FMI plaide pour une baisse du dollar

 |   |  271  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Dans une note aux ministres des finances et aux banquiers centraux des pays riches et émergents, le FMI juge le taux de change du dollar plutôt surévalué par rapport aux fondamentaux économiques des Etats-Unis. Les taux de change de l'euro et du yen sont jugés "globalement conformes", mais ceux de certaines monnaies de pays émergents d'Asie comme la Chine "sous-évalués".

Le dollar doit-il se déprécier ? Dans une note aux ministres des finances et aux gouverneurs des pays membres, le Fonds monétaire international (FMI) estime que si l?euro et le yen sont "globalement en ligne avec les fondamentaux à moyen terme", "le dollar demeure sur le haut de la fourchette par rapport aux fondamentaux".

La note ajoute qu?"une nouvelle dépréciation effective du taux de change du dollar contribuerait à une baisse durable du déficit des comptes courants des Etats-Unis vers un niveau plus en conformité avec les fondamentaux de moyen terme, apportant un soutien à une croissance plus équilibrée". 

La note du FMI confirme que plusieurs monnaies des pays émergents d'Asie, particulièrement la Chine, sont "sous-évaluées".

Cette note est rendue publique cinq jours après la réunion à Paris des ministres des finances du G20. Ces derniers se sont mis d'accord sur une liste d'indicateurs économiques (dette publique, déficit budgétaire, taux d'épargne privée... ) pour évaluer les politiques des pays membres et leur impact sur les déséquilibres de l'économie internationale.

La question de la parité du dollar est sensible. Aux Etats-Unis, certains économistes considèrent qu?une baisse du billet vert permettrait de résorber le déficit commercial américain. Mais d?autres fustigent les conséquences de la faiblesse du dollar, monnaie de réserve mondiale et de paiement des transactions internationales. Un dollar faible contribue au renchérissement du cours des matières premières, brouille les prévisions des entreprises et accentue la spéculation sur les monnaies des pays émergents à fort rendement.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/02/2011 à 19:15 :
Eh bien les societes Françaises ,Europeennes ,ne pourront que fermer leurs portes ou alors, baisser drastiquement les salaires .Bonne idée ,vive la mondialisation !Ah quand la révolte des gueux ?
a écrit le 25/02/2011 à 6:36 :
Personne ne conteste le rôle des Etats-Unis de puissance n°1, qu'ils fassent suivre à leur monnaie(et monnaie de réserve bien naturellement)les descentes et montées des changes c'est bien logique;quant au FMI il plaide pour une négociation sur le SMI et la voix des EU sera primordiale:cqfd.
a écrit le 24/02/2011 à 18:44 :
On nous parle constamment du dollar mais d'autres devise sont notoirement surévaluées: le franc suisse en premier!
Voyons ce que l'on peut acheter avec une euro, un dollar, un franc suisse etc....
Pour celui qui ne sort jamais de ses frontières européennes voire hexagonales, la valeur de l'euro importe peu mais pour ceux qui voyage, il en va autrement. L'euro est sousévaluée par rapport au franc suisse, aux dollars australiens, néozélandais et cohorte d'autres monnaies telles la couronne norvégienne ou la couronne suédoise mais par rapport au dollar US, le rapport me semble cohérent même si acheter une plaquette de beurre côute toujours le double par rapport à chez nous....$6 par rapport à moins de ? 2.50 les 500 grs.... idem pour l'OZ ou NZ, où un dollar antépodien n'achète rien ou pas grand chose......non, l'euro, même à 1.38 ou 1.40 n'est pas surévalué!
Réponse de le 25/02/2011 à 10:17 :
Pour sortir des frontières, utilisez l'indice Mac Donald, c'est le plus pratique.
a écrit le 24/02/2011 à 18:02 :
en 10ans, le dollar a perdu 50% se sa valeur par rapport au franc suisse... en un siècle il a perdu quasiment plus de 95% de sa valeur par rapport à l'or.Question , quelle est la différence entre la monnaie de singe et le dollar.Réponse : avec la monnaie de singe on peut encore bouffer... et bio en plus.
a écrit le 24/02/2011 à 15:41 :
Ce commentaire du FMI est un postulat et ne repose que sur la volonté des américains de faire baisser le dollar en particulier en faisant marcher la planche à billet.
On peut èspérer qu'en passant du G8 au G20 on arretera Ben Bernanke
qui se moque de l'Europe !
a écrit le 24/02/2011 à 15:06 :
Drôle de commentaire du FMI? Les arguments sont bidons....
a écrit le 24/02/2011 à 11:08 :
La baisse du dollar ne se décrète pas. Une telle affirmation est étonnante de la part d'un DSK qui devrait s'y connaître en économie pourtant et prouve une naïveté déconcertante. Il faut espérer qu'il ne vienne jamais aux manettes de la France !
Réponse de le 24/02/2011 à 15:04 :
La baisse comme la hausse du dollar ce et c'est déjà décrété !

Dans les années 80 Reagan et la politique du dollar fort vous avez oublié ? Et actuellement la politique de la Fed et de Ben Bernanke si ce n'est pas de tout faire pour avoir un dollar faible... Maintenant je pense que dollar faible va nous faire beaucoup de mal avec un euro de plus en plus fort relativement au dollar. Du coup la zone dollar se relancera avant la zone euro sur le dos des marchés émergents. L'euro reste une monnaie de rentier, par de croissance, il n'y a qu'à se rappeler ce M. Trichet et ses conseils...
Réponse de le 24/02/2011 à 22:00 :
@ Eiffel: faux, les Américains ont déclaré la baisse du dollar pour combler leur déficit. Ils ont émis des effets à parité (1 dollar pour 1 dollar) et entendent rembourser 10 cents du dollar. Et après cela, les endoctrinés viendront nous ressortir les emprunts russes, qui soit dit en passant ont été remboursés (selon les termes de l'accord passé avec la France) en 1991 !
Réponse de le 26/02/2011 à 19:31 :
PITOYABLE CE MONDE OU LES AMERICAINS SONT DANS LA MISERE LA PLUS TOTALE ET NOUS PRENONS LE MEME CHEMIN AVEC TOUJOURS 10 ANS DE RETARD A QUOI SERVENT LES EXEMPLES POURRIS
Réponse de le 08/05/2011 à 7:00 :
Bien d'accord avec vous qu'il peut y avoir une politique de baisse du dollar mais le terme "décrété" n'est pas approprié.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :