Nouvelle flambée de violences en Tunisie

 |  | 121 mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Pour le quatrième jour consécutif, de violentes manifestations antigouvernementales ont eu lieu en Tunisie où un couvre-feu a été imposé.

La police tunisienne a de nouveau tiré des gaz lacrymogènes, dimanche, pour disperser une manifestation antigouvernementale dans le centre de Tunis, cela pour la quatrième journée consécutive.

Des jeunes ont scandé des slogans en faveur de la démission du gouvernement de transition et du Premier ministre Beji Caïd Sebsi, sifflant et huant les policiers auxquels ils ont été confrontés dans le centre de la capitale.

Les autorités ont répliqué aux dernières manifestations en imposant samedi soir un couvre-feu nocturne.

Cinq postes de police et de la garde nationale ont été incendiés dans Tunis et sa banlieue avant l'entrée en vigueur du couvre-feu, selon le ministère de l'Intérieur.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/05/2011 à 9:12 :
Eh bien le tunisien vous dit que ça serait du pur bonheur pour vous le fait que nous n'arriverons pas à nous unir autour de notre volonté partagée vers une vraie démocratie!
Détrompez-vous! On y arrivera ne vous en fait pas pour nous!
Occupez-vous plutôt de vos problèmes car vous semblez détourner vos regards du fond!
Franchement votre ignorance guidée par les préjugés est une honte à tout Humain qui se respecte!
Liberté Égalité Fraternité!
Elle est bien bonne celle-là!
a écrit le 10/05/2011 à 10:02 :
Bonjour à tous.
La finalité pour la Tunisie est le retour vers le Moyen Age avec les Barbus aux Pouvoirs....
C'est cela leurs avenirs.....
Ils ont mangés leurs Pains Blanc, mais ils ne le savaient pas.....

On connait son Bonheur que lorsque on ne le possède plus....

Bon Courage la Tunisie.

HIAWATHA
a écrit le 09/05/2011 à 14:09 :
Si les tunisiens voulaient immédiatement adopter la constitution suisse en 3 langues, alors tous les investisseurs parlant allemands français et italiens viendraient dare dare investir en Tunisie! Mais ils veulent créer leur propre constitution, ce qui prendra des années et les reconduira inévitablement à la ploutocratie! Ils se font "mener en bateau" par des vieux arrières grands pères ploutocrates, qui parlent déjà de retarder le début du commencement!
a écrit le 09/05/2011 à 7:08 :
certains naifs pensaient que le départ de ben ali reglerait tout,mais certains meneurs en n'ont déçidé autrement.
tant que le gouvernement ne les aura pas mis hors état de nuir,la tunisie demeura instable.
a écrit le 08/05/2011 à 20:07 :
J'espere que nous ne leur donnerons pas encore de l'argent - si ils veulent faire la gueguerre qu'ils la fassent avec leur argent -

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :