Nouveaux records pour le commerce extérieur allemand

 |   |  102  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Les volumes des exportations et des importations allemandes ont atteint en mars des records absolus, selon Destatis. Les exportations ont totalisé 98,3 milliards d'euros en mars, en hausse de 7,3% par rapport à février et de 15,8% sur un an. Les importations ont atteint 79,4 milliards d'euros, soit une hausse de 3,1%

Toujours plus fort ! L'économie allemande a dégagé un excédent commercial de 15,2 milliards d'euros en mars, soit plus que les 11,8 milliards d'euros attendus par les économistes, en raison d'un niveau record des importations comme des exportations.

En février, l'excédent commercial avait atteint 11,2 milliards d'euros.

Selon les chiffres publiés lundi par l'Office fédéral de la statistique (Destatis), les exportations ont progressé de 7,3% en mars, à 98,3 milliards d'euros (+15,8% sur un an), alors que les importations sont en hausse de 3,1%, à 79,4 milliards d'euros.

Sur une base non ajustée, les exportations ont bondi de 15,8% en mars et les importations de 16,9%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/05/2011 à 20:08 :
il y a 60 millions dhabitants en france et 85 en allemagne lallemagne est plus peuplée donc plus de demande plus doffre plus de main doeuvre plus de valeur ajoutée.lallemagne est plus industrielle la france plus tertiaire, la plus grande banque mondiale est bnp paribas fortis.et axa est plus grand que allianz alors de quoi vous plaignez vous a chaque pays sa spécialité.
a écrit le 09/05/2011 à 17:45 :
Bravo l'Allemagne.

Le peuple français envie le peuple allemand. Ils ont bien de la chance d' être gouvernés autrement que par des guignols comme chez nous...et cela fait 3 décennies que cela dure !

en 2012 ? la rupture avec Marine LE PEN
a écrit le 09/05/2011 à 11:09 :
Si les dockers ne bloquaient pas régulièrement nos ports, si la RATP et la SNCF ne nous prenaient pas régulièrement en otage, si les journalistes n?enflaient pas la moindre rumeur pour diviser chaque jour les français (voyez-vous tout cela en Allemagne ?), bref si chaque corporation occupant un poste clé aidait notre économie au lieu de la miner, ça irait déjà mieux.
Réponse de le 09/05/2011 à 11:51 :
arrêtez de parler de prises en otage quand il s'agit de greves.... vous n'avez vraiment pas peur des mots et c'est manquer de respect aux victimes de réelles prises d'otages ! marchez, pédalez, ou prenez votre voiture ! une greve ce n'est pas la fin du monde
Réponse de le 09/05/2011 à 12:55 :
combien de travailleurs de PME (pour qui la grève est un luxe inaccessible) ont perdu leur emploi à cause de ces "grèves" faites par ceux dont ils subventionnent la garantie de l'emploi ? C'est vous qui manquez de respect pour ces malheureux souvent payés au SMIC.
Réponse de le 09/05/2011 à 15:40 :
Certes une grève ce n'est pas la fin du monde mais pour la France c'est la raison de son déclin depuis 30 ans. Grande spécialiste en la matière : la CGT, laquelle n'a pas d?équivalent pour couler des secteurs entiers (ports, transport aérien, automobile etc.).
Réponse de le 09/05/2011 à 20:47 :
Bonsoir,
Ayant étudié en Allemagne et y avoir vécu au total près de 10 ans, j'aime bien les sujets concernant le pays car je pense un peu le connaître ainsi que la culture, les mentalités d'Outre-Rhin. L'un de leur proverbe le plus utilisé est : "le Diable se cache dans le détail" (Der Teufel steckt ins Detail) .
Aussi , en lisant HRV, je suis d'abord plutôt d'accord et aussi souvent d'avis de dire que les gens doivent parfois être "flexible et trouver une solution" à une situation imprévue; c'est certainement valable dans 80 à 90 % des cas. Malheureusement qd on est ds les 20 ou 10% restant, on pense un peu autrement; par exemple, on peut râter un entretien d'embauche sur une greve pas trop prévue ( ce qui m'est arrivé, tt en ne pouvant pas sortir du train arrêté à qques kilomètres de la gare d'arrivée) ou un examen ou un RDV important.... Bref, on voit forcémment après les choses un peu différemment et on se dit que cela vaudrait le coup que plus de gens le comprennent et qu'on puisse s'attaquer enfin à ce qui semble être des détails...pour le profit et le respect de tous.
a écrit le 09/05/2011 à 9:59 :
La France est gratifiée par des ministres comme Wauquiez, bras droit de Mme Lagarde, qui ont généré un désert industriel en tirant tout vers le bas. Pendant ce temps les Allemands tirent tout vers le haut, en favorisant l'innovation, accompagnant les porteurs de projets, développant l'industrie innovante, sans oublier de conserver et développer les industries de la machine outil, par exemple, --- en France nous avons les Enarques méprisant qui démolissent chaque jour un peu plus ...
Réponse de le 10/05/2011 à 7:59 :
100% d'accord pour les Enarques !! En france le réseau compte beaucoup si on veut réussir
a écrit le 09/05/2011 à 9:09 :
çà fait rêver ces chiffres à Bercy !! mais tout va bien selon Lagarde !!
Réponse de le 09/05/2011 à 9:46 :
Regardez la photo. Cela ne me fait pas rêver du tout ! Beurk !
Réponse de le 09/05/2011 à 9:52 :
ça fait rêver de tels commentaires ! En tous cas seul un français peut en être l'auteur. Comme si la responsabilité de l'économie incombait à l?État ! Ce sont les chefs d'entreprises et les syndicats de salariés qui devraient regarder cela de plus près. Croire qu'un gouvernement peut profondément changer la donne en matière de croissance économique, c'est ne rien avoir compris à l'économie de marché. Les gouvernements peuvent certes arrondir les angles mais pas plus ! Ce sont aux chefs d'entreprises et aux salariés de travailler mieux ou plus, selon ses opinions politiques, voire les 2 ! Les hommes et les femmes politiques ont moins de pouvoir que ce que ne semblent penser la majorité des français qui les rendent systématiquement responsables de tous leur maux. Vous me direz, c'est une bonne solution pour surtout ne rien faire et se complaire dans son malheur. A titre d'exemple, si l'industrie allemande explose tous les records, cela n'est pas le résultat du travail des politiques, mais bien celui des chefs d'entreprise et des salariés allemands capables de créer de manière plus positive et plus constructive.
Réponse de le 09/05/2011 à 10:06 :
Non ca ne faot pas rever Bercy. L'allemagne est notre principal partenaire economique et la France en profite. Pour rappel, la croissance du premier trimestre a été très bonne, la tendance est a la baisse pour le chomage et hors aide à la Grèce le déficit budgétaire recul (hausse des recettes et baisse des dépenses). L'allemagne est la locomotive economique de l'UE c'est bon pour la France et malheureusement mauvais pour les "PIGS"car l'euro est trop fort pour ces pays en difficultés, les performance Allemandes vont encore stimuler l'euro...
Réponse de le 10/05/2011 à 7:58 :
@halley >> tu parles de l'économie de marché , mais la politique menée par l'Etat aussi joue un rôle primordial .. Comment peut-on laisser croire que de nombreuses PME vont bientôt devenir une grande multinationale sans l'appui et aide de l'Etat ne serait-ce que par le biais des subventions ou autre politique de financement .
Croire que c'est le marché régule tout c'est faux !! totalement faux !! même en bourse , symbole du capitalisme , les établissements publiques ou autre institution interviennent au cas où y a un risque .
En Allemagne tout comme en France y a des entrepreneurs compétents , sauf que souvent dû au système différent des 2 pays , y en a qui ont du mal à avoir les fonds nécessaires pour se lancer ou pour se développer et le projet tombe à l'eau

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :