Quand les spéculateurs ne savent plus quoi faire de leurs matières premières

Il y a un mois, Goldman Sachs a conseillé à ses clients de prendre leurs profits en se mettant à la vente sur les matières premières. Morgan Stanley vient de répliquer en conseillant, au contraire, à ses clients de profiter de la baisse actuelle pour se remettre à acheter massivement. Qui croire ? La réponse de Marc Fiorentino d'Allofinance.com
Copyright Reuters

Après une année 2010 de hausse ininterrompue, le consensus en 2011 était parfait : les matières premières ne pouvaient que continuer à flamber. Et c'est ce qu'elles ont fait pendant le premier trimestre. Pétrole, or, argent et toutes les matières premières agricoles ont enchaîné les records, jour après jour, menaçant chaque fois un peu plus la reprise de la croissance dans les pays développés et provoquant une véritable panique inflationniste dans les pays émergents.

Les fonds spéculatifs, les hedge funds, ont continué à accumuler des réserves impressionnantes de contrats à terme sur les matières premières et 2011 aurait dû ressembler à 2010. Mais, depuis quelques semaines, on assiste à des mouvements d'une violence spectaculaire sur ces marchés. Le coton et le sucre ont chuté de plus de 25 % par rapport à leurs records, le pétrole et l'or se sont légèrement repliés mais l'argent, la matière première favorite des spéculateurs depuis un an, a perdu plus de 20 % en un mois. Et le doute s'est installé.

Des cours réellement absurdes

Il faut dire tout d'abord, malgré les grands débats pompeux sur le thème de savoir si la spéculation a un rôle majeur dans la hausse des matières premières (comment peut-on encore sérieusement se poser la question ?), que les cours sont absurdes par rapport à l'offre et la demande sur les marchés physiques.

Il n'y aura peut-être plus de pétrole dans trente ans mais aujourd'hui les cuves sont pleines. Il n'y a pas non plus de pénurie d'or ou d'argent. Et sur les matières premières alimentaires, ce sont les grandes banques, les hedge funds et les firmes spécialisées de trading qui gagnent des fortunes en s'amusant à rendre impossible le droit à un repas par jour pour les centaines de millions de défavorisés de la planète. Cette indécence atteint des sommets quand on voit les chiffres faramineux de profit de Glencore qui s'introduit en Bourse en ce moment et qui va permettre, grâce à son activité sur les matières premières, à son président de « peser » 10 milliards de dollars et d'entrer directement dans le top 100 des fortunes dans le classement du magazine Forbes.

Autre élément amusant si la hausse des matières premières n'avait pas des effets aussi dévastateurs, c'est le duel qui se joue sur les marchés. Un duel purement "Wall Streetien". Il y a un mois, Goldman Sachs a conseillé à ses clients de prendre leurs profits en se mettant à la vente sur les matières premières. Voici quelques jours, Morgan Stanley a répliqué en conseillant, au contraire, à ses clients de profiter de la baisse actuelle pour se remettre à acheter massivement.

Une bataille d'ego avant tout

Du coup, chaque jour, on assiste à des "swings" de 3 ou 4 % sur toutes les matières premières. Et tous les spectateurs, y compris les politiques qui nous promettent depuis des mois de « briser la spéculation » sur les matières premières, comptent les coups. Un jour, un point pour Goldman Sachs, le lendemain Morgan Stanley égalise, le surlendemain c'est Goldman qui reprend l'avantage. Cette bataille d'influence et d'ego, dans la tradition pure des marchés financiers, bat son plein.

On connaîtra le gagnant de ce match "passionnant" dans les semaines qui viennent. En attendant, Glencore aura fait quelques milliardaires, un G8 ou un G20 aura sûrement encore fait des déclarations qu'il n'appliquera jamais, le prix de l'essence aura atteint de nouveaux records même si le cours du pétrole baisse et quelques milliers d'enfants seront morts de malnutrition. Vive la spéculation sur les matières premières...

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 51
à écrit le 17/08/2011 à 22:09
Signaler
Je suis choqué par tant d'ignorance. Des personnes qui n'y connaissent rien veulent la fin d'un système qu'ils ne comprennent pas .... au secours !! La spéculation à echelle mondiale est en quelque sorte une "assurance" qu'un producteur va pouvoir ...

le 16/10/2011 à 5:43
Signaler
Honte aux détracteurs de ce système de la finance. Cachez-vous derrière ces arguments mécaniques qui sont tout à fait logiques. Seulement tout raisonnement a sa logique. Je ne perdrai pas mon temps à expliquer que même par la logique vous avez tord, ...

le 17/10/2011 à 12:45
Signaler
Il y a eu une guerre, un procès et un film je crois, dans lesquels de simples 'acteurs' tentaient de se soustraire à leurs responsabilités. Cette logique par les nombres impose une vérité morbide qui s'éloigne de celle imposé par la valeur de l'homme...

à écrit le 18/05/2011 à 13:38
Signaler
Quelle stupidité aberrante... Comment ose-t-on un tel système, et comment peux-t-on en parler sérieusement ? Honte au monde de la finance et à cet argent facile !

à écrit le 18/05/2011 à 13:11
Signaler
Tout est spéculation, le monde est ainsi fait. Vivement 2012 !!

à écrit le 18/05/2011 à 10:30
Signaler
Il est gentil cet article mais le fonds du problème vient de la monnaie papier sans valeur dans laquelle sont cotées ces matières premières. On peut toujours acheter à peu près la même chose avec une once d or qu il y a un siècle. Mais entre temps, l...

à écrit le 18/05/2011 à 8:39
Signaler
Merci pour cet article salutaire sur un sujet essentiel et vraiment trop peu traité

à écrit le 16/05/2011 à 21:39
Signaler
Le risque est la contrepartie du profit spéculatif. Qu'ils assument seuls leurs pertes.

à écrit le 16/05/2011 à 12:07
Signaler
Il faut taxer les bénéfices financiers et les importations des pays émergeants du même montant que les prélevements soiaux pour les entreprises . On ne fait plus fortune en inventant quelque chose mais en déplacant de l'argent d'un pays à l'autre !

à écrit le 16/05/2011 à 9:13
Signaler
M .Chicagoen à parfaitement tort quand il dit que la spéculation n?a rien à voir avec la faim! Qu?il raconte son histoire aux producteurs de cacao et autres denrées. Ce n?est pas M. Chicagoen qui est ruiné avec les prix en yoyo qui sont préposés a...

à écrit le 16/05/2011 à 8:52
Signaler
Au dela du délit d'initiés, le délit de manipulation d'informations... Qui vérifie si ces banques ou fonds ont pris position avant de "conseiller" aux autres...

le 16/05/2011 à 9:25
Signaler
Raison pour laquelle à une époque plus raisonnable les banques d'investissement n'avaient pas le droit d'agir pour elles-mêmes. Mais les réglementations ont été changées sous la poussée de certaines de ces banques.

le 16/05/2011 à 12:01
Signaler
Raison pour laquelle des sociétés écran a la clearstream on été crées. Pour que les banques se cachent derrière de faux client pour investir...

à écrit le 16/05/2011 à 7:31
Signaler
Merci Mr Fiorentino! Enfin du bon sens. Il serait temps que pseudo défenseur de la spéculation dite "naturelle" comprenne que l'économie n'a rien de virtuelle et, qu'au contraire, elle doit revenir à ses basiques physiques qui font que le système fo...

le 19/05/2011 à 16:02
Signaler
extrait de wikipedia : "Marc Fiorentino dirigea des banques d'affaires américaines en Europe durant seize ans (Bank Of America, Drexel Burnham Lambert, PaineWebber, Salomon Smith Barney)" Mr fiorentino a bien spéculé pendant des années quand il trav...

à écrit le 15/05/2011 à 23:00
Signaler
Cela veut dire vendre, parce qu'un banque a trop de titres te veut les fourguer et l'autre banque incite à achetr son surplus de titres. Les 2 banques disent la même chose, mais de manière différente. Un peu le verre à moitié vide ou à moitié plein, ...

à écrit le 15/05/2011 à 12:03
Signaler
Pénalement on devrait prévoir des sanctions sur les spéculateurs quand ils entrainnent une famille et tuent des enfants.

le 15/05/2011 à 23:01
Signaler
@ dep: tu oublies un détail: ceux qui votent les lois sont aussi ceux qui en bénéficient. Tu ne voudrais donc pas qu'ils se mettent une balle dans le pied :-)

à écrit le 15/05/2011 à 10:41
Signaler
La finance et le système monétaire international sont manipulés de toutes part, par des QI plus ou moins élevés, portant costume et cravate et détournant les systèmes établis, en exploitant la moindre faille pour escroquer le reste du monde. C'est un...

à écrit le 15/05/2011 à 7:39
Signaler
la spéculation financière et la spéculation sur les matières premières vont connaître un effet de cisaillement. Reportez vous a ce que donne un effet de cisaillement des vents en aéronautique, en général l'avaion va au tapis, après une "vrille à plat...

à écrit le 15/05/2011 à 7:29
Signaler
le problème de la spéculation ce pose surtout sur les matières premières agricoles, en effet la spéculation à des effets à court terme sur les prix (sans doute peu sur le long terme), mais le besoin de nourriture pour 6 Milliards de personne c'est du...

à écrit le 15/05/2011 à 3:22
Signaler
Fiorentino demago Que la spéculation ait des effets sur des périodes courtes c?est vrai, mais la spéculation est souvent sous tendu par des anticipations plus longues. Ce mois ci une bonne partie des spéculateurs ont perdu pour certains d?entre e...

le 18/05/2011 à 8:47
Signaler
"Que la spéculation ait des effets sur des périodes courtes c?est vrai, mais la spéculation est souvent sous tendu par des anticipations plus longues. Ce mois ci une bonne partie des spéculateurs ont perdu pour certains d?entre eux des sommes très im...

à écrit le 15/05/2011 à 0:31
Signaler
Déjà arrêter cette hypocrisie tout le monde fait de la spéculation... même à son petit niveau... quand j'attends les soldes je spécule sur la baisse des prix, quand je fait un loto foot je spécule sur les gains possibles, quand je deal je spécule un ...

le 15/05/2011 à 3:10
Signaler
Quand tu spécules tu n'influences pas les marchés. Eux si et avec l'argent des autres, sans prendre les risques que tu prends avec tes fonds. Les différences sont de taille. On ne peut pas laisser tout faire et n'importe quoi sinon c'est la jungle et...

le 18/05/2011 à 10:32
Signaler
Vous n'avez pas spéculé sur l'orthographe ! De plus pour vous tout est spéculation, on peut le voir ainsi mais certaines actions sont créatrices de biens (agriculture, industrie...) d'autres sont de l'agitation.

à écrit le 14/05/2011 à 20:33
Signaler
Il y a la bulle de dette publique, mais il y a également la bulle des matières premières. Merci la FED, merci la BCE pour leurs politiques aberrantes de sur-liquidité, qui affament les pays pauvres et gonflent les bonus des traders en matières premiè...

le 15/05/2011 à 0:54
Signaler
les pays pauvres ont toujours été affamé par définition...

à écrit le 14/05/2011 à 18:14
Signaler
http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/grande-consommation/actu/0201117182455-sous-la-volatilite-des-prix-agricoles-103920.php

à écrit le 14/05/2011 à 17:16
Signaler
C'est vraiment dommage que le sort du monde est confié aux spéculateurs et que les fluctuations des prix souvent ne reflètent plus la réalité

à écrit le 14/05/2011 à 16:02
Signaler
Heureusement que les marchés à terme existent pour permettre aux entreprises industrielles de se couvrir contre le risque de hausse du prix des MP et pour permettre aux agriculteurs de se couvrir contre le risque de baisse des MP.

le 14/05/2011 à 16:25
Signaler
Ce sont les traders qui génèrent les risques sur les prix des matières premières - PAS DE TRADING / PAS DE SPECULATION = PAS DE RISQUE ... c'est tellement simple l'équation de la Poule et de l'Oeuf. Véritablement, MADOFF en prison, il est trop seul e...

le 14/05/2011 à 16:26
Signaler
Une interdiction de ces marchés ne serait pas du luxe au contraire. Il suffirait de couvrir le risque par des contrats d'assurance classique, risque qui aurait moins de chance de se produire étant donné que les marchés à termes seraient interdit. L'i...

le 14/05/2011 à 16:42
Signaler
@Greg le Prolétaire: Savez ce que c'est que la couverture de risque? Savez vous comment les compagnies d'assurance couvrent leur "contrats d'assurance classique"? Lisez un peu avant d'écrire des anneries.

le 15/05/2011 à 7:35
Signaler
@ Problème de la Poule et de l'Oeuf , les traders ne sont que des employes de banque ou de courtiers, ils font le job pour lequel ils sont embauchés. C'est aux politiques des états ou zone d'échange d'organiser l'indépendance alimentaire et énergétiq...

le 15/05/2011 à 8:05
Signaler
Le Trading est à mettre au même niveau que Dealing ou Mafiosing. Le Trading doit être banni des règles commerciales et puni de prison, il n'y a pas que MADOFF qui mérite la prison, il y a tous les destructeurs de l'économie qui affament les populatio...

le 15/05/2011 à 8:40
Signaler
à Jp : ah oui ? et comment faisaient elles ces compagnies avant le développement de ces marchés à terme ? La calcul des risques, du montant de la prime en fonction de la probabilité de réalisation, ça vous dépasse ? Et les compagnies de réassurance ?...

le 18/05/2011 à 8:37
Signaler
Monsieur les contrats à terme de modèle actuel ont commencé à se développer au milieu du XIX eme siècle pour les matières premières, on trouve des traces de contrats à terme dans la civilisation assyrienne 2 millénaires avant JC. Non franchement on p...

à écrit le 14/05/2011 à 15:43
Signaler
Depuis des années nos supportons ce système et tous les sois disant spécialistes de la finance mondiale ,dans la logique de la pensée unique , ne jurent que par la dérégulation des marchés. Il serait plus que temps que nos politiques dirigeants s?ac...

à écrit le 14/05/2011 à 15:33
Signaler
Les politiques étant pour beaucoup des pleutres incompétents, on s'étonnera que les parties extrémistes progressent.

à écrit le 14/05/2011 à 14:58
Signaler
Vite, un taxe sur les transactions à terme !

le 14/05/2011 à 16:43
Signaler
Ça va être dure d?imposer une taxe sur des banques US.

le 15/05/2011 à 0:46
Signaler
ou suisse

le 15/05/2011 à 2:02
Signaler
Ou de Hong Kong , Singapour, Shanghai....

à écrit le 14/05/2011 à 14:56
Signaler
Il faut absolument que les gens cessent de faire des enfants. La grève démographique est la seule chose qui fait peur aux esclavagistes.

à écrit le 14/05/2011 à 14:43
Signaler
A quand une prise de conscience des politiques...a moins qu ils ne soient complices .... Une question !.Ou va l argent artificielle crée par la spéculation et qui n a aucune utilité économique sinon....spéculer plus.2010.La BNP a gagnée avant impôt c...

le 14/05/2011 à 16:37
Signaler
C'est son droit le plus strict d'investir dans tel ou tel secteur. . Pourquoi s'en priverait-elle alors que toute les grandes banques mondiale y font des profits considérables? Dans les boîtes de commodities, c',est 100%.

à écrit le 14/05/2011 à 14:19
Signaler
Les peuples doivent couper brutalement leur consommation pour que les matières s'effondrent et ainsi les peuples gagneront une bataille économique... les spéculateursen seront pour leurs frais .. prenez vos vacances prsè de chez vous, plantez des sal...

le 14/05/2011 à 16:34
Signaler
Et comment ferez-vous pour vivre tout ce temps sans minéraux, hydrocarbures et autres... Allez planter vos choux et profitez en pour lire un peu aussi.

le 14/05/2011 à 17:37
Signaler
Les peuples doivent vivrent en coupant dans leurs dépenses inutiles, par exemple il faut cesser de faire plus 100 kms pour ses vacances, vous économiserez les péages à 100 pour cent, les pleins de carburants divisés par 10 voir par 20, les frais de p...

le 16/05/2011 à 10:11
Signaler
@ben on peut très bien vivre sans minéraux si l'on n'est pas minéralogiste...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.