Christine Lagarde et Agustin Carstens seuls en lice pour le FMI

 |   |  265  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Christine Lagarde et le mexicain Agustin Carstens sont désormais les seuls candidats pour remplacer Dominique Strauss-Kahn à la tête du FMI, puisque Stanley Fischer a été écarté en raison de son âge.

Le FMI a retenu lundi soir les candidatures de Christine Lagarde et du mexicain Agustin Carstens au poste de directeur général du Fonds monétaire international. Le Fonds monétaire international n'a pas retenu celle de l'américano-israélien Stanley Fischer qui s'était porté candidat samedi soir à la succession de Dominique Strauss-Kahn.

Le gouverneur de la Banque d'Israël, Stanley Fischer, a été disqualifié en raison de son âge. Sa candidature aurait nécessité une modification des règles du Fonds monétaire international : Fischer est âgé de 67 ans alors que le FMI limite à 65 ans l'âge pour une première prise de fonction au poste de directeur général. Selon deux responsables s'exprimant sous couvert d'anonymat, il n'y aurait pas eu de soutien suffisant pour modifier ces règles et autoriser ainsi la candidature de Stanley Fischer.

Dans un communiqué officiel, le conseil d'administration du FMI confirme qu'il n'y aura que deux candidats, mais ne mentionne pas l'Israélien. "Le conseil d'administration rencontrera les candidats à Washington et se réunira par la suite pour discuter des forces des candidats et procéder à une sélection", ajoute le communiqué.

Soutenue par l'Union européenne et plusieurs pays, la ministre française de l'Economie fait figure de favorite. Son rival mexicain est appuyé pour sa part par une dizaine de capitales latino-américaines. Il a reconnu toutefois lundi que les chances de voir Christine Lagarde accéder à la direction générale du FMI étaient "assez élevées". L'administration américaine n'a pas encore endossé l'une ou l'autre de ces deux candidatures.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/06/2011 à 8:39 :
En tant qu?investisseurs que nous sommes tous, Lagarde est un mauvais investissement pour l?Europe et pour l?humanité toute entière !!
a écrit le 15/06/2011 à 4:46 :
La nomination de Christine lagarde sera sans aucun doute une bonne chose pour les écomies occidentales. En contre partie, il est à craindre un fossé d'autant plus grand avec les pays en voie de développement. Il serait surprenant que la vision de Madame Lagarde tienne compte des réalités et difficultés économiques des pays qui n'ont pas la même conception du monde. Madame Lagarde a donné toute sa vision des affaires sur le plan national avec l'affaire Tapie. C'est dommage; un tel potentiel.
a écrit le 14/06/2011 à 15:53 :
Aucun suspens : Lagarde
a écrit le 14/06/2011 à 14:20 :
Si Lagarde est élue, elle le devra aux américains, et comme elle a déjà fait preuve de beaucoup de mansuétude à l'égard de leurs lobbies financiers, ce sera une victoire à la Pyrrhus pour l'Europe d'abord sur le terrain de la régulation financière, ensuite sur le terrain de l'Eurozone qui sera maintenue en vie de façon artificielle, le temps que les parts de marchés US aient considérablement augmenté. Si les US votaient au contraire pour Carstens c'est qu'ils considèrent que maintenir sous perfusion l'Eurozone présente plus d'inconvénient que l'éclatement de celle ci à court terme c'est à dire 1 ou 2 ans et non 5 comme le prétend Roubini qui voit la sortie des pays périphériques de la monnaie unique à cette échéance pour le moins très lointaine vu le contexte.
Réponse de le 16/06/2011 à 8:35 :
Bien vu, c'est exactement ce qui va se passer!

Lagarde va manipuler et les pauvres contribuables vont payer la facture plus lourde et sur une longue durée!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :