Chine : les exportations bondissent, le yuan bat un record

 |   |  267  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : AFP)
A 31,5 milliards de dollars en juillet, l'excédent commercial chinois est au plus haut depuis janvier 2009. Mais le ralentissement mondial devrait peser sur la machine à exporter.

Jusqu'ici tout va bien. Le ralentissement de l'économie mondiale, patent depuis plusieurs mois, n'a pas encore eu raison du dynamisme commercial de l'ex-empire du Milieu. Bien au contraire. En juillet, les exportations de la Chine ont été plus robustes qu'attendu, augmentant de 20,4% en rythme annuel. L'annonce de cette accélération, qui intervient après une hausse de 17,9% enregistrée en juin, a fait bondir le yuan à à 6,4170 face au dollar mercredi, un record historique depuis l'unification du marché officiel de la devise chinoise et de son cours de marché en 1993.

Une Europe pas si morose

Selon les chiffres des douanes, l'excédent commercial est passé à 31,5 milliards de dollars en juillet - son niveau le plus élevé depuis janvier 2009 - contre 22,3 milliards en juin. Or, les analystes ont tablaient sur un excédent de 27,5 milliards. Le consommateur européen n'est manifestement pas si morose : les exportations à destination de l'Europe, le premier partenaire commercial de la Chine, ont atteint leur plus haut niveau depuis au moins un an.

Singapour, indicateur avancé du ralentissement

Les économistes préviennent que le ralentissement attendu de la croissance des économies occidentales d'ici à la fin de l'année risque toutefois de peser sur les exportations en provenance de Chine. Le voisin singapourien, dont l'économie dépend pour beaucoup du commerce extérieur, a averti mercredi que la croissance de ses exportations, hors pétrole, augmenterait de 6% à 7% cette année, contre une prévision initiale de 8% à 10%. Déjà, la cité-Etat a accusé une contraction de son produit intérieur brut de 6,5% au deuxième trimestre par rapport au trimestre précédent.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/08/2011 à 8:02 :
Si l'Europe ne veut pas devenir endettée comme les USA alors il faut retablir au plus vite une ballance commerciale avec ce pays.
a écrit le 10/08/2011 à 13:36 :
Précision: le Yuan chinois s'apprécie face au dollar mais s'affaiblit régulièrement face à l'euro.
a écrit le 10/08/2011 à 10:39 :
Il s'agit d'une bonne nouvelle pour notre économie. Elle signale que la consommation n'est pas au ralentissement et que les commerçants français prennent des marges convenables. Elle implique aussi que les commandes chinoises, qui sont désormais compensées au niveau de près de 44 % par convention, commencent à avoir un effet notable sur nos entreprises hors IDE (investissements directs étrangers) La Chine regarde de plus en plus en direction du modèle français, pour tout. Nous financerons encore durablement l'expansion de ce marché puisqu'il reste à parcourir le temps d'une génération mais si de plus en plus en chiffre, de moins en moins en %. Quelle sera alors la répartition de cet effort national qu'il convient de bien connaître afin d'exposer la part à réclamer de chacun ?
Réponse de le 14/09/2011 à 10:31 :
salut,
je voudrai juste te reprendre sur quelque chose : ce n'est parsqu'on importe beaucoup que nos commerçant en FRANCE fond des marges extraordinaire ! il ne faut pas oublier que la France et le pays ou les taxes directes et indirecte plus le coût salarial et le plus élever d'Europe !
Alors c'est super on importe en quantité astronomique, c'est bien mais l'industrie qui produit tout cela n'est pas en Europe c'est pour cela que la Chine aujourd'hui possède 3000 milliards de liquidité est qu'il vont racheter l'Europe et dans 20 ans sera propriété de la chine si on laisse faire !
donc il serait peut être préférable de ramené nos industries en Europe, payer plus cher nos produits mais que l'on puisse soutenir l'emploi, l'industrie, car si aujourd'hui nous somme en plaine crise c'est parsque le système est arrivé à maturité, nous ne produisons plus que des services en Europe seule l'Allemagne est rester industrialisé ce qui lui permet d'être en excédent de 155 milliards par ans et que nous la France nous somme en déficits de près de 60 milliards!!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :