Ce pays de 1,7 million d'habitants qui ignore la crise

 |   |  261  mots
Baie de Doha au Qatar - Copyright Flickr/Lazy Sam
Baie de Doha au Qatar - Copyright Flickr/Lazy Sam (Crédits : Flickr/Lazy Sam)
Une croissance de 20% prévue cette année, un excédent budgétaire de 4,3 milliards d'euros, des augmentations de salaires supérieures à 60% pour les fonctionnaires et les militaires.... voici l'insolent tableau affiché par ce pays 55 fois plus petit que la France.

A l'heure où les grandes puissances économiques occidentales montrent des signes de défaillance, d'autres pays n'en prennent pas ombrage. Le Qatar, par exemple. Troisième producteur de gaz naturel après la Russie et l'Iran, cet émirat du Golfe s'appuie également sur le pétrole (800.000 barils par jour). Des matières premières dont l'exportation lui assure les deux tiers de ses recettes et un budget excédentaire de 22,5 milliards de riyals (4,3 milliards d'euros) pour l'exercice fiscal 2011-2012. Pas de signe de faiblesse non plus côté croissance puisque le Qatar vise 20% cette année contre 16,3% en 2010.

Fonctionnaires et officiers en profitent

Dans ce contexte et eu égard à "l'intérêt que l'Etat porte à ses citoyens", le prince héritier cheikh Tamim Ben Hamad Al-Thani a annoncé augmenter sensiblement les salaires des fonctionnaires et des militaires. Le décret publié par l'agence officielle Qna, prévoit ainsi que les Qatariotes employés par l'Etat bénéficient d'une augmentation de 60% de leurs salaires de base, de 60% des allocations sociales et de 60% des indemnités de retraite.

Les officiers des forces armées sont encore plus gâtés. Leurs salaires de base, leurs allocationset leurs retraites ont été majorés de 120%. Quant aux autres militaires, la hausse de leurs salaires et de leur retraite s'élève à  50%.

Pour le budget de l'Etat, ces augmentations représentent un coût de 10 milliards de riyals par an (2 milliards d'euros) auxquels s'ajoute une enveloppe de 10 milliards de riyals pour le fonds de retraite.

Rappelons que le Qatar compte 1,7 million d'habitants dont 80% d'expatriés.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/09/2011 à 8:05 :
Précisons que seuls les Qataris pure souche sont autorisés dans l'armée et la fonction publique. On partage le gâteau en famille, pas question d'en faire profiter les étrangers du pays...........donc ce ne sont que quelques dizaines de milliers de bénéficiaires et non pas des millions comme l'article le laisse croire..
a écrit le 09/09/2011 à 6:34 :
Il ignore la crise puisqu'il parasite les autres.
a écrit le 08/09/2011 à 18:19 :
Belle affaire, pendant que d'autres crèvent de faim, 1,7 million roulent carrosse et se parfument avec Chanel Numéro 5. Les frontières du Qatar ont été définies de façon artificiels par les anciennes puissances coloniales.
Mieux vaut avoir affaire à 1,7 million de riches que à 60 ou 100 Millions de pauvres.
Les riches achètent chez nous, les pauvres en Chine.
Bel article. Si je comprends bien, les Grecs n'ont qu'à prendre exemple sur le Qatar faire la même chose.
Réponse de le 08/09/2011 à 21:29 :
Impossible, car les grecs ne disposent de ressources énergétiques comparables à celles du Qatar. L'administration de ce pays est d'ailleurs svelte, et hormis les militaires, ca s'arrête là, ce qui n'est pas le cas de la France, par exemple... (qui comptent sur une relance de la conso par les fonctionnaires publics et/ou smics revalorisés a 1500 nets pour relancer une croissance atone...)
a écrit le 08/09/2011 à 17:39 :
Voici ce que nous en dit le site du Ministère des Affaires Etrangères

Les voyageurs doivent s'habiller et se comporter avec bon sens et discrétion. Les hommes et les femmes devraient s'habiller sobrement. Il est peu commun de voir des Occidentales se couvrir la tête. Les robes et les jupes sont permises, pourvu que les épaules et les genoux soient couverts. Le short et les jupes courtes sont considérés comme inconvenants. Tous les voyageurs devraient faire très attention à leur comportement lorsqu'ils sont en contact avec d'autres personnes, surtout les officiels, pour éviter de froisser les sensibilités locales. Les insultes verbales et les gestes obscènes peuvent être considérés comme des actes criminels, et si trouvé coupable, l'accusé s'expose à la déportation, à une amende et/ou une sentence de prison.

Activités illégales ou réglementées
Le prosélytisme religieux est interdit.
Les unions de fait, les relations homosexuelles, l'adultère et la prostitution sont illégales et sont passibles de peines sévères.
En public, les contacts physiques (p. ex. se tenir la main) devraient être évités.
La consommation de drogue et d?alcool est interdite. Les contrevenants s?exposent à une peine de prison ou à d?autres sanctions. L'usage et le trafic de stupéfiants, ainsi que la conduite en état d'ébriété et les autres délits connexes sont sévèrement réprimés. Les visiteurs ne devraient pas consommer d'alcool en dehors des hôtels où cette consommation est autorisée. Une politique de tolérance zéro est en vigueur concernant la conduite en état d'ébriété. L'état d'ébriété en public est déconseillé.

Il est interdit d?importer des produits du porc, de l?alcool et du matériel pornographique. Les vidéos sont sujets à examens et peuvent être censurés.

Il est interdit de photographier des immeubles gouvernementaux et des installations militaires. On ne devrait pas photographier des membres de la population locale sans leur permission.


Réponse de le 09/09/2011 à 7:21 :
Oui, merci de l'afficher. Combiens d'Anglais expat la bas sont revenus degouté parcequ'ils avaient cru que c'est un pays "normal" le la petite fete sur la plage fini en peine lourde de prison...
Réponse de le 09/09/2011 à 8:51 :
quel beau pays dis donc !!
Réponse de le 09/09/2011 à 13:12 :
@ francesco: pourquoi pas, ils sont chez eux et ont le droit de décider leurs propres règles de vie. Toutefois, je te dis pas comment on hurlerait au racisme si de tels règlements étaient écrits en France.
a écrit le 08/09/2011 à 12:51 :
pas bien difficile de ne pas être en crise lorsqu'en quelques décennies on aura dilapidé ce que la nature a accumulée durant des millénaires sous nos pieds.

Demain les grattes ciels qui jalonnent le pays seront vidés de leurs occupants par manque d'intérêt économique.Nous reviendrons à l'ère tribale, ce qui n'est peut-être pas un mal en soi.
a écrit le 08/09/2011 à 11:36 :
C'est là-bas qu'il faut aller vivre et non pas en France !! En plus, pas de racisme de bas étage et que du beau temps, bref l'idéal.
Réponse de le 09/09/2011 à 6:31 :
Oui, a condition de ne pas etre noir, ou un travailleur immigre non-qualifie. Leur condition est parfois proche de l'esclavage dans de nombreuses monarchies du golfe (logement en residences fermees, passeport confiisques tant que les intermediaires n'ont pas ete rembourses etc...)
a écrit le 08/09/2011 à 11:03 :
Merci Allah et la Géologie!
a écrit le 08/09/2011 à 9:57 :
Et que fait la Quatar de son argent?
Il va aider ses pauvres coreligionnaires égyptiens, il va nourrir les affamés africains, investir dans la croissance marocaine, relancer l'économie tunisienne ?
Non.
Soutenir Wall Street, acheter des armes et des équipes de football européennes + quelques yearling à Deauville, c'est peut être pas hallal mais tellement plus amusant et sûr....
Réponse de le 09/09/2011 à 8:49 :
bien dit
a écrit le 08/09/2011 à 9:36 :
Aujourd'hui le Qatar c'est un peu la France et ce ne sont pas les supporters du PSG qui me contrediront! Demain? Qui achète un oeuf...
a écrit le 08/09/2011 à 9:21 :
Il faudrait comparer ce qui est comparable....Yaurait du menage a faire aussi dans les rangs des journalistes.
Pour info les quataris vivent tres bien grace au gaz/petrole et ont des millions de larbins a leur service qui eux vivent nettement moins bien(dans le btp aucun quataris etc etc) et s'apparente a de l'esclavage. Ca serait bien de le preciser dans les articles pour qu'ils soient un minimum objectif
Réponse de le 08/09/2011 à 11:41 :
L'exploitation des "larbins" les quataris l'ont apprit de qui; certainement pas d'Allah! mais des champions de la "démocratie occidentale"...JCM
Réponse de le 09/09/2011 à 7:35 :
Monsieur , revoyez votre histoire. le commerce d'être humains a toujours existé dans la région et existe encore. bien avant l'avènement de la démocratie
Réponse de le 09/09/2011 à 8:48 :
a jcm ; avant meme que les occidentaux aient des larbins , les egyptiens, toutes monarchies arabe et autres du moyen orient avaient deja des larbins mon cher !!!!
a écrit le 08/09/2011 à 7:50 :
c'est plus facile aquand on a que 1.6 m d'habitants !!!!
a écrit le 08/09/2011 à 6:21 :
Bref .... ils produisent du gaz ... mais quoi d'autre ? !
Réponse de le 08/09/2011 à 8:18 :
..... des expatriés..... qu'on n'entend pas. Cela n'est pas forcément le cas de nos pays occidentaux avec un taux d'immigrés moins important mais a qui ont doit toujours tout !
a écrit le 08/09/2011 à 5:29 :
Je me méfie toujours des jiurnlaistes et je ne suis jamais allé au Qatar, mais quand je vois que les principaux bénéficiaires sont les militaires, j'ai envie de dire que c'est pas une démocratie. Et pour ceux en bas de l'échelle c'est le Qatarnaum comme d'habitude :-)
Réponse de le 08/09/2011 à 9:15 :
"le prince héritier cheikh Tamim Ben Hamad Al-Thani a annoncé"
Non pas de démocratie au Quatar mais un regime totalitaire
Mais bon ... la démocratie et elle la seule façon de gouverner un pays dans le respect des habitants ??
je continue de penser que des pays ne sont pas pret pour la démocratie
ex : la somalie qui se portait tres bien du temps des dictateurs comparé a ajd ....
a écrit le 08/09/2011 à 0:37 :
La crise touche tout le "Monde" !
a écrit le 07/09/2011 à 18:06 :
Pour ma part j'aimerais etre citoyen du Brunei :chaleur ,eau ,pétrole ,et végétation pour bien vivre ; pas que du désert ....
a écrit le 07/09/2011 à 16:45 :
oui enfin c'est facile d'avoir une croissance quand son sous sol vaut de l'or et qu'on est un confetti sur la map monde. C'est toujours plus dur pour les pays qui n'ont aucune ressources naturelles
a écrit le 07/09/2011 à 15:46 :
Il y a 80 % d'expatriés, si l'on considère que les postes de fonctionnaires et de militaires sont reservés aux Qataris, et que ce sont les seuls qui sont en droit de réclamer plus de démocratie, cela revient juste à acheter une paix sociale. Par contre cela ne doit pas avoir un grand impact sur la croissance elle même puisque 80% de la population n'est pas concerné. Je pense que l'on a juste un systeme de caste pyramidal avec en haut les qataris, en dessous les expatriés occidentaux, et tout en bas, les immigrés des pays en voie de developpement (inde, pakistan, très probablement). Cela revient à une distribution de la richesse au sein de la partie qatarie de la population. En même temps c'est leur pays, même si sans les 80% d'immigrés il ne fonctionnerait pas. Et il est difficile pour eux de faire autrement. On peut intégrer 10% d'immigrés dans une population, mais à 80% ce serait eux qui serait dilués.
Réponse de le 07/09/2011 à 16:30 :
J'en connais d'autres des pays dont les peuples et les cultures sont en cours de dilution, voir d'anéantissement pour la mêmes cause..
Réponse de le 08/09/2011 à 8:15 :
@Libre - tout à fait...moi aussi.. un en particulier : le nôtre !!
Réponse de le 08/09/2011 à 16:46 :
Bonjour, si j'ai parlé de 80% (qatar) et de 10% (en l'occurence 6% chez nous) C'est justement par rapport à cela : au Qatar il est impossible "d'intégrer" les immigrés à cause de ce rapport numérique. Chez nous c'est différent, 6%, ou 10%, ca peut s'intégrer. Mais là on dévie du sujet qui est la politique adoptée par le Qatar dans sa situation à lui.
a écrit le 07/09/2011 à 14:54 :
Une politique de relance par les salaires pour un pays qui importe presque tous les biens de consommation, voilà qui va donner un (petit) coup de pouce à l'économie mondiale. Le régime évite ainsi la contestation et accentue la disparité avec les pays arabes moins bien lotis.
a écrit le 07/09/2011 à 14:15 :
Quoi que l'on pense, LA RICHESSE AMENE LA CROISSANCE ET...LA RICHESSE
Réponse de le 08/09/2011 à 7:47 :
Heu....la richesse apporte certe la croissance, mais dans un espace fini avec des ressources finis, les lois de la sciences prouvent qu'il y a un début et une fin, avec un pic au milieu. Nous sommes plus ou moins au pic du pétrole. Nous vivons grace à une énergie peu chere, à voir comment DUBAI sans ressources mais avec des richesses de ses voisins va s'en sortir dans les 15 années à venir !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :