Obama veut sauver 400.000 postes d'enseignants

 |   |  338  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le projet de loi (American Jobs Act) du président américain prévoit d'allouer 30 milliards de dollars, au niveau des Etats comme à l'échelon local, pour préserver ou créer 392.400 postes d'enseignants.

Le dernier plan économique en date de Barack Obama pourrait permettre de sauver ou de créer près de 400.000 postes dans le secteur de l'enseignement, a déclaré mardi soir la Maison blanche. Le projet de loi American Jobs Act du président américain prévoit d'allouer 30 milliards de dollars aux efforts entrepris, au niveau des Etats comme à l'échelon local, pour garder ou créer 392.400 postes d'enseignants, selon des projections effectuées par le département de l'Education et le Conseil économique de la Maison blanche.

Le budget des Etats et des comtés laminés

"Nous savons que mettre au chômage des centaines de milliers d'enseignants serait une chose terrible pour les enfants et pour l'éducation en général, et que cela infligerait de gros dégâts à l'économie du pays", a déclaré à la presse Arne Duncan, secrétaire à l'Education. Les budgets des Etats et des comtés pâtissent toujours de l'effondrement de leurs revenus, provoqué par la crise financière et la récession des dernières années. Ainsi les dépenses sont-elles révisées à la baisse, ce qui place les établissements scolaires dans une "situation budgétaire mitigée mais qui se dégrade", selon un rapport récent de l'organisme indépendant Government Accountability Office (GAO).

Le Texas principal bénéficiaire du plan d'Obama

Près de trois quarts des écoles s'attendent à réduire leurs dépenses au cours de l'année scolaire en cours, selon le GAO. La Maison blanche estime que les réductions budgétaires à l'échelon étatique et local mettent en danger 280.000 emplois dans l'enseignement. Le Texas devrait être le principal bénéficiaire du plan d'Obama, car ledit plan permettrait de soutenir 39.500 emplois du secteur de l'éducation. Barack Obama s'est rendu mardi dans cet Etat afin d'y défendre son plan, d'un montant total de 447 milliards de dollars, qui vise à faire baisser le taux de chômage, lequel s'établit à 9,1% de la population active américaine.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :