La Bundesbank pessimiste sur les perspectives économiques de l'Allemagne

 |   |  225  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Bloomberg)
Les perspectives de l'économie allemande se sont détériorées à l'approche de l'hiver en raison d'un ralentissement du rythme des commandes de l'étranger, déclare la Bundesbank dans son rapport mensuel publié ce lundi.

La banque centrale allemande précise qu'après la poursuite de la reprise économique au troisième trimestre, le tableau est nettement moins rose pour les deux trimestres à venir. "Le flux de commandes, notamment en provenance de pays au-delà de l'Europe, a sensiblement diminué", note la Buba.

"Au cours des prochains mois, le secteur industriel en particulier pourrait éprouver des difficultés à maintenir ses niveaux de production ajustés - qui avaient été dopés par des mesures spéciales au cours de l'été - au vu d'une demande qui s'affaiblit."

En 2010, le produit intérieur brut (PIB) de l'Allemagne s'est établi à 3,6%, la première économie de la zone euro ayant affiché l'une des meilleures performances du monde industrialisé depuis la fin de la crise financière de 2007-2009 à la faveur d'une forte demande pour ses produits d'exportation, notamment en provenance de la Chine.

Le gouvernement allemand table toujours sur une croissance de 3% en 2011 grâce à un bon début d'année, malgré des indicateurs montrant que la croissance ralentit en raison de la crise de la dette et de la déprime de l'activité mondiale.

Pour le début de 2012, une enquête menée par Reuters auprès de plus de vingt économistes montre que l'Allemagne pourrait frôler la récession en raison de l'aggravation de la crise de la dette.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :