Les Chinois construiront la grande mosquée d'Alger

 |   |  254  mots
Copyright Reuters
La China State construction ENRG (CSCEC) a remporté l'appel d'offres, damant le pion à d'autres groupes, notamment espagnols. Il réalisera le troisième plus grand édifice religieux musulman du monde pour 1 milliard d'euros.

Le groupe public chinois China State construction ENRG (CSCEC) a obtenu la réalisation de la grande mosquée d'Alger, troisième plus grand édifice religieux au monde, pour plus de 109 milliards de dinars (1 milliard d'euros) et un délai de réalisation de 48 mois, a annoncé ce mercredi 19 octobre le ministère des Affaires religieuses algérien au site électronique TSA. L'information a été confirmée de source officielle.

Le groupe chinois était en concurrence avec deux groupements. Le premier est algéro-espagnol, composé de Cosider (public), ETRHB Haddad (privé) et FCC Construction (Espagne). Il avait proposé 1,3 milliard d'euros et un délai de réalisation de 44 mois. Le second est italo-libanais, composé de Astaldi et ACC, avec une offre financière de 2,18 milliards d'euros et un délai de réalisation de 42 mois.

D'une capacité de 120.000 fidèles, la future grande mosquée d'Alger dotée d'un minaret de 300 m de hauteur, sera le troisième édifice religieux musulman au monde, après les mosquées de Médine et de la Mecque, en Arabie Saoudite.

Le projet comprend bâtiments indépendants, disposés sur un terrain d'environ 20 hectares avec une surface brute de plus de 400.000 m2, à Mohammadia à l'est de la capitale, en face de la baie d'Alger. La grande mosquée d'Alger sera dotée également d'une salle de conférences, d'un musée d'art et d'histoire islamiques, d'un centre de recherches sur l'histoire de l'Algérie, de locaux commerciaux, d'un restaurant, de bibliothèques et d'un parking de 6.000 places.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/08/2015 à 3:56 :
L’armée algérienne doit s’occuper du Sud ou il y’a plus de 4 frontières a surveiller H/24 : Niger, Mali, Libye, Tunisie, c’est les frontières de tous les dangers. Les autres bornages géographiques sont moins actifs et font l’objet d’une surveillance moins dense pour des raisons économiques.
La réalisation de cette grande mosquée telle que définie initialement, ouvrira obligatoirement un autre Front au Nord. Techniquement, l’armée algérienne, n’est pas en mesure de supporter un tel fardeau. Aucune, autre armée au monde n’est en mesure de faire la guerre Froide ou Chaude, simultanément sur CINQ fronts.
L’armée est trop occupe’ au Sud, rajouter un autre front au Nord par préméditation ou irresponsabilité’ morale, relève tout simplement des théories suicidaires, complètement inutiles.
S’il faut garder cette mosquée pour des raisons religieuses, ce qui n’est pas d’ailleurs un projet prioritaire, dans l’état actuel des choses. Il serait plus sage de réduire sa taille au maximum et d’injecter le reste de l’argent dans la création d’emplois productifs stables. Si, non c’est la catastrophe, inévitable.
C’est au Staff militaire de faire toutes les simulations possibles, avant de prendre une telle décision lourde de conséquences. L’expertise militaire étrangère est la bienvenue dans ce cas, avant que la catastrophe ne se produise.
Dans de telles circonstances bien précises, il est du devoir morale des grandes puissances militaires régionales et même continentales d’aider l’Algérie a prendre la meilleure solution possible, afin de garantir la paix régionale et de contribuer a` la stabilité’ internationale.
a écrit le 26/08/2015 à 0:45 :
Dans de telles circonstances bien précises, il est du devoir morale des grandes puissances militaires régionales et même continentale d’aider l’Algérie a prendre la meilleure solution possible, afin de garantir la paix régionale et de contribuer a` la stabilité’ internationale
a écrit le 25/08/2015 à 16:17 :
correction:

L’armée algérienne doit s’occuper du Sud ou il y’a plus de 4 frontières a surveiller H/24 : Niger, Mali, Libye, Tunisie, c’est les frontières de tous les dangers. Les autres bornages géographiques sont moins actifs et font l’objet d’une surveillance moins dense pour des raisons économiques.
La réalisation de cette grande mosquée telle que définie initialement, ouvrira obligatoirement un autre Front au Nord. Techniquement, l’armée algérienne, n’est pas en mesure de supporter un tel fardeau. Aucune, autre armée au monde n’est en mesure de faire la guerre Froide ou Chaude, simultanément sur CINQ fronts.
L’armée est trop occupe’ au Sud, rajouter un autre front au Nord par préméditation ou irresponsabilité’ morale, relève tout simplement des théories suicidaires, complètement inutiles.
S’il faut garder cette mosquée pour des raisons religieuses, ce qui n’est pas d’ailleurs un projet prioritaire, dans l’état actuel des choses. Il serait plus sage de réduire sa taille au maximum et d’injecter le reste de l’argent dans la création d’emplois productifs stables. Si, non c’est la catastrophe, inévitable.
C’est au Staff militaire de faire toutes les simulations possibles, avant de prendre une telle décision lourde de conséquences. L’expertise militaire étrangère est la bienvenue dans ce cas, avant que la catastrophe ne se produise.
Dans ce cas bien précis, il est du devoir moral des grandes puissances militaires régionales et même continentale d’aider l’Algérie a prendre la meilleure solution ou possible, afin de garantir la paix régionale et de contribuer a` la stabilité’ internationale.
Réponse de le 31/08/2015 à 17:52 :
Priere d'annuler ce commentaire pour duplication inutile.
a écrit le 25/08/2015 à 15:53 :
L’armée algérienne doit s’occuper du Sud ou il y’a plus de 4 frontières a surveiller H/24 : Niger, Mali, Libye, Tunisie, c’est les frontières de tous les dangers. Les autres bornages géographiques sont moins active et font l’objet d’une surveillance moins dense pour des raisons économiques.
La réalisation de cette grande mosquée telle que définie initialement, ouvrira obligatoirement un autre Front au Nord. Techniquement, l’armée algérienne, n’est pas en mesure de supporter un tel fardeau. Aucune, autre armée au monde n’est en mesure de faire la guerre Froide ou Chaude, simultanément sur CINQ fronts.
L’armée algérienne est trop occupe’ au Sud, rajouter un autre front au Nord par préméditation ou irresponsabilité’ morale, relève tout simplement des théories suicidaires, complètement inutiles.
S’il faut garder cette mosquée pour des raisons religieuses,ce qui n’est pas d’ailleurs un projet prioritaire ,dans l’état actuel des choses. Il serait plus sage de réduire sa taille au maximum. Si, non c’est la catastrophe, inévitable.
C’est a l’armée algérienne de faire toutes les simulations possibles, avant de prendre une telle décision lourde de conséquences. L’expertise militaire étrangère est la bienvenue dans ce cas, avant que la catastrophe ne se produise.
Dans ce cas bien précis,il est du devoir moral des grandes puissances militaires régionales et même continentale d’aider l’Algérie a prendre la meilleure solution possible,afin de garantir la paix régionale et de contribuer a` la stabilité’ internationale.
a écrit le 14/08/2015 à 16:58 :
Le monopole décisionnel mène le plus souvent a des catastrophes inévitables et regrettables.
a écrit le 14/08/2015 à 16:01 :
Mise au point finale:

Il est du devoir moral des puissances mondiales (industrielles et militaires) qui sont géographiquement proches de l’Algérie ou dont les intérêts sont prépondérants telles que :
1- l’Espagne
2- l’Italie
3- la France
4- la Turquie et la Grèce : puissances touristiques
5- l’Allemagne
6- plus …..les USA : puissance mondiale
7- et a un degré moindre (la Suisse,la Hollande,et la Belgique )

De faire pression sur le gouvernement algérien afin qu’il réduise la taille de cette mosquée et de lui démontrer toutes les conséquences possibles qu en découleront de ce projet : économiquement, politiquement, sociologiquement, stratégiquement et militairement.
Du point de vue géographique l’Algérie est située dans une zone stratégique instable ou` les gouvernements n’arrivent pas a maîtriser leurs économies qui restent tributaires de plusieurs facteurs externes. Ce qui veut dire en d’autres termes : la maîtrise économique est un pre-requis essentiel a` la maîtrise politique.
Ce n’est nullement une ingérence étrangère dans les affaires internes d’un état souverain mais plutôt une ingérence morale dans les consciences inconscientes. Qui sont dépourvues de toute notion de rationalité et de bon sens.
L’instabilité’ est un risque perpétuel a prendre sérieusement en considération.
Dans ce projet la responsabilité’ du DRS est entièrement engage’, sur tous les plans. Ces 30 dernières années par manque de réalisme rationnel les algériens ont commis des erreurs stratégiques graves lourdes de conséquences. Au lieu d’essayer d’éviter les catastrophes, ils sont devenus champions du monde dans l’art de les provoquer.
a écrit le 14/08/2015 à 2:30 :
...... Lire:

Il est du devoir moral des puissances mondiales (industrielles et militaires) qui sont géographiquement proches de l’Algérie ou dont les intérêts sont prépondérants dans la région, telles que: .........
a écrit le 13/08/2015 à 8:25 :
Il est du devoir moral des puissances mondiales (industrielles et militaires) qui sont géographiquement proches de l’Algérie telles que :
1- l’Espagne
2- l’Italie
3- la France
4- la Grèce
5- l’Allemagne
6- plus …..les USA
7- et a un degré moindre (la Suisse,la Hollande,la Belgique et la Turquie)

De faire pression sur le gouvernement algérien afin qu’il réduise la taille de cette mosquée et de lui démontrer toutes les conséquences possibles qu en découleront de ce projet :économiquement,politiquement,sociologiquement,stratégiquement et militairement.
Du point de vue géographique l’Algérie est située dans une zone stratégique instable ou` les gouvernements n’arrivent pas a maîtriser leurs économies qui restent tributaires de plusieurs facteurs externes. Ce qui veut dire en d’autres termes : la maîtrise économique est un pre-requis essentiel a` la maîtrise politique.
L’instabilité’ est un risque perpétuel a prendre sérieusement en considération.
Dans ce projet la responsabilité’ du DRS est entièrement engage’, sur tous les plans. Ces 30 dernières années par manque de réalisme rationnel les algériens ont commis des erreurs stratégiques graves lourdes de conséquences. Au lieu d’essayer d’éviter les catastrophes,ils sont devenus champions du monde dans l’art de les provoquer.
Réponse de le 16/08/2015 à 12:04 :
Priere d'eliminer ce commentaire pour duplication inutile.
a écrit le 11/08/2015 à 22:33 :
Il est du devoir moral des puissances mondiales (industrielles et militaires) qui sont géographiquement proches de l’Algérie telles que :
1- l’Espagne
2- l’Italie
3- la France
4- l’Allemagne
5- les USA
6- et a un degré moindre (la Suisse,la Hollande,la Belgique et la Turquie)

De faire pression sur le gouvernement algérien afin qu’il réduise la taille de cette mosquée et de lui démontrer toutes les conséquences possibles qu en découleront de ce projet :économiquement,politiquement,sociologiquement,stratégiquement et militairement.
Du point de vue géographique l’Algérie est située dans une zone stratégique instable ou` les gouvernements n’arrivent pas a maîtriser leurs économies qui restent tributaires de plusieurs facteurs externes. Ce qui veut dire en d’autres termes ,celui qui ne maîtrise pas son pays économiquement ne peut le maîtriser politiquement. L’instabilité’ est un risque perpétuel a prendre sérieusement en considération.
Dans ce projet la responsabilité’ du DRS est entièrement engage’, sur tous les plans. Ces 30 dernières années par manque de réalisme rationnel les algériens ont commis des erreurs stratégiques graves lourdes de conséquences. Au lieu d’essayer d’éviter les catastrophes,ils sont devenus champions du monde dans l’art de les provoquer.
Réponse de le 16/08/2015 à 12:00 :
Prierre d'eliminer ce commentaire pour duplication inutile.
a écrit le 09/08/2015 à 16:37 :
Pour le culte de l'ignorance et l'emergence du suivisme.
a écrit le 09/08/2015 à 16:35 :
Le projet ideal pour l'abrutisation de la societe algerienne.
a écrit le 15/07/2015 à 18:04 :
A défaut de présenter au peuple algérien un plan de développement adéquat qui soit conformes aux exigences du 21 siècle. Tout ce qui reste a lui proposer : Une des plus grandes mosquées du monde « Pour le culte de l’ignorance et l’émergence du suivisme ».
a écrit le 10/07/2015 à 23:43 :
Le passe’ m’a trahi, le présent m’a déçu et l’avenir me fait peur.
Ca fait pleurer, pauvre Algérie !
a écrit le 10/07/2015 à 4:00 :
Le passe’ m’a trahi, le présent m’a déçu et l’avenir me fait peur.
Ca fait pleurer, pauvre Algérie !
Réponse de le 15/07/2015 à 22:45 :
Prière,, d’éliminer ce commentaire pour duplication inutile.
a écrit le 05/07/2015 à 15:35 :
A défaut de présenter au peuple algérien un plan de développement adéquat conforme aux exigences du 21 siècle .C’est l’unique solution qui reste et une excellente méthode pour régler tous les problèmes de la société algérienne.
a écrit le 05/07/2015 à 15:35 :
A défaut de présenter au peuple algérien un plan de développement adéquat conforme aux exigences du 21 siècle .C’est l’unique solution qui reste et une excellente méthode pour régler tous les problèmes de la société algérienne.
a écrit le 05/07/2015 à 15:33 :
Une décision individuelle ou collégiale lourde de conséquences.
a écrit le 05/07/2015 à 15:30 :
Une poignée d’individus n’a pas le droit suprême de prendre une décision aussi important qui met en péril l’avenir de tout un état et expose au danger intégriste l’ensemble des composantes du peuple algérien.
La raison veut que ce genre de projet doit faire l’objet d’un consensus national.
Réponse de le 08/07/2015 à 1:35 :
............ Lire:

-............. importante ..................
a écrit le 05/07/2015 à 15:28 :
La mosquée des intelligents ,QUELLE INTELLIGENCE……… ?
a écrit le 05/07/2015 à 15:25 :
Au lieu de tout faire pour éviter les catastrophes, les algériens sont devenu champions du monde, dans l’art de les provoquer.
a écrit le 01/07/2015 à 12:28 :
La mosquée des intelligents, nous on manges et vous, vous faites la prière. Ils vont certainement se noyer dans leur intelligence par excès d’hypocresie.
En principe et en ces moments de crise économique,le peuple algérien a besoin d’autres choses qui passent en priorité afin d’assurer son quotidien et non pas de cette mosquée de luxe qui ne génère rien de productif,si ce n’est 120.000 postes de chômage, en plus.
Réponse de le 05/07/2015 à 15:23 :
...... Lire:


- ....... nous on mange ........
a écrit le 01/07/2015 à 0:38 :
C’est l’étincelle qui risque de rallumer le feu des années 90.
Une question se pose : Est ce que les responsables civils et militaires qui ont pris une telle décision ont pense’ au risque potentiel d’une telle éventualité. De plus est ce que toutes les simulations nécessaires ont été faites d’une manière objective.
A mon humble avis, une décision aussi importante doit faire l’objet d’un consensus national ou` toutes les parties concernees doivent prendre part.
C’est la seule façon de minimiser au maximum le risque d’erreurs.
a écrit le 01/07/2015 à 0:35 :
A quoi ça sert de construire une gigantesque mosquée a coup de milliards de dollars et de transformer le reste de l’Algérie en bois de bologne.
C’est plus qu’une réalité, c’est une évidence.
Réponse de le 15/07/2015 à 17:48 :
....... Lire:


- ........ de boulogne .....
a écrit le 01/07/2015 à 0:33 :
C’est la centrale nucléaire ‘Made in Alegeria’. Tout individu dote’ d’un minimum d’intelligence peut imaginer facilement la suite désastreuse…….
a écrit le 01/07/2015 à 0:30 :
Les intelligents attirent les complexes industriels, les usines, les PME et PMI ,etc….
Les intelligeoux attirent ou plutôt sont obsède’ ; par les grandes mosquées, les hôtels et les grandes surfaces de distribution de produits étrangers.
Ce n’est pas aussi complique’ de faire la différence entre les investissements productifs et les placements stériles ou parasites. C’est la définition du capitalisme a` l’Algérienne au lieu de produire, il faut tout faire pour détruire.
Ils n’arrivent plus a faire la différence entre le rationnel et l’irrationnel et pour en finir ils n’arrêtent pas d’accuser ou de blâmer les autres pour les malheurs qu’ils ont eux-mêmes provoquer.
Réponse de le 12/07/2015 à 15:03 :
Priere.d'eliminer ce commentaire pour duplication inutile.
a écrit le 01/07/2015 à 0:27 :
Le monde avance l’Algérie recule. C’est ce l’on appel un excellent model de développement.
a écrit le 01/07/2015 à 0:22 :
En principe voila` les personnalités religieuses qui sont habilite’ a se prononcer sur la pertinence de ce projet et de son utilité’ pour la société’ algérienne.
1- Ckeikh Abdelkader Abou Bakre El-Djazairi (Imame a Al-Madina,Al-Mounaoura – Arabie seoudite)
2- Ckeikh AL-Ghazali (Egypte- Professeur d’Islamaogie a l’Universite’ de Constantine
3- Cheikh Abassi Madani (Algérie – Islamologue et Professeur a` l’université de Bouzereah-Alger)
4- Ali Belhadje – Daiya et PEM au CEM Club des Pins-EL-Biar,Alger
5- Anouar Haddam (UK) Enseignant et Islamologue,

Tout le reste c’est des gens qui n’ont rien a voir avec la culture islamique. Ce n’est que des Affairistes et des Bal-atologues. Dont la majorité d’entre eux n’a rien a voir avec l’islam, ni les musulmans non plus.

Pauvre Algérie ! L’avenir vous réserve des surprises.
Allah Ma Ahdi Mane Houdeite.
a écrit le 30/06/2015 à 15:26 :
Les intelligents attirent les complexes industriels, les usines, les PME et PMI ,etc….
Les intelligeoux attirent ou plutôt sont obsède’ ; par les grandes mosquées, les hôtels et les grandes surfaces de distribution de produits étrangers.
Ce n’est pas aussi complique’ de faire la différence entre les investissements productifs et les placements stériles ou parasites. C’est la définition du capitalisme a` l’Algérienne au lieu de produire, il faut tout faire pour détruire.
Ils n’arrivent plus a faire la différence entre le rationnel et l’irrationnel et pour en finir ils n’arrêtent pas de d’accuser ou de blâmer les autres pour les malheurs qu’ils ont eux-mêmes provoquer.
a écrit le 30/06/2015 à 15:24 :
Le monde avance l’Algérie recule. C’est ce l’on appel un excellent model de développement.
Réponse de le 01/07/2015 à 15:12 :
...... Lire:


- ......... C’est ce que l’on appel .........
a écrit le 30/06/2015 à 14:59 :
C’est le retour a` la Khourdanisation garantie.
a écrit le 30/06/2015 à 14:56 :
Akhyarou AL-Oumoures Aoussatouha.
a écrit le 30/06/2015 à 14:51 :
En principe voila` les personnalités religieuses qui sont habilite’ a se prononcer sur la pertinence de ce projet et de son utilité’ pour la société’ algérienne.
1- Ckeikh Abdelkader Abou Bakre El-Djazairi (Imame a Al-Madina,Al-Mounaoura – Arabie seoudite)
2- Ckeikh AL-Ghazali (Egypte- Professeur d’Islamaogie a l’Universite’ Constantine
3- Cheikh Abassi Madani (Algerie – Islamologue et Professeur a` l’universite de Bouzereah-Alger)
4- Ali Belhadje – Daiya et PEM au CEM Club des Pins-EL-Biar-Alger
5- Anouar Haddam (UK) Enseignant et Islamologue,

Tout le reste c’est des gens qui n’ont rien a voir avec la culture islamique. Ce n’est que des Affairistes et des Bal-atologues. Dont la majorité d’entre eux n’ont rien a voir avec l’islam, ni les musulmans non plus.

Pauvre Algérie ! L’avenir vous réserve des surprises.
Allah Ma Ahdi Mane Houdeite.
a écrit le 13/04/2015 à 8:08 :
A quoi ça sert de construire une gigantesque mosquée a coup de milliards de dollars et de transformer le reste de l’Algérie en bois de bologne.
C’est plus qu’une réalité, c’est une évidence.
a écrit le 13/04/2015 à 8:06 :
C’est l’étincelle qui risque de rallumer le feu des années 90.
Une question se pose : Est ce que les responsables civils et militaires qui ont pris une telle décision ont pense’ au risque potentiel d’une telle éventualité. De plus est ce que toutes les simulations nécessaires ont été faite d’une manière objective.
A mon humble avis, une décision aussi importante doit faire l’objet d’un consensus national ou` toutes les parties concernees doivent prendre part.
C’est la seule façon de minimiser au maximum le risque d’erreurs.
a écrit le 12/04/2015 à 18:51 :
A quoi ça sert de construire une gigantesque mosquée a coup de milliards de dollars et de transformer le reste de l’Algérie en bois de bologne.
C’est plus qu’une réalité, c’est une évidence.
a écrit le 12/04/2015 à 18:50 :
Les directeurs de l’abrutisation se frottent déjà, les mains.
a écrit le 12/04/2015 à 18:48 :
La mosquée des intelligents. Il ne vous reste plus qu’a former les imams nécessaires aux USA.
a écrit le 12/04/2015 à 18:47 :
C’est l’étincelle qui risque de rallumer le feu des années 90.
Une question se pose : Est ce que les responsables civils et militaires qui ont pris une telle décision ont pense’ au risque potentiel d’une telle éventualité. De plus est ce que toutes les simulations nécessaires ont été faite d’une manière objective.
A mon humble avis, une décision aussi importante doit faire l’objet d’un consensus national ou` toutes les parties concernees doivent prendre part.
C’est la seule façon de minimiser au maximum le risque d’erreurs.
a écrit le 12/04/2015 à 3:56 :
C’est l’étincelle qui risque de rallumer le feu des années 90.
Une question se pose : Est ce que les responsables civils et militaires qui ont pris une telle décision ont pense’ au risque potentiel d’une telle éventualité. De plus est ce que toutes les simulations nécessaires ont été faite d’une manière objective.
A mon humble avis, une décision aussi importante doit faire d’objet d’un consensus national ou` toutes les parties concernees doivent prendre part.
C’est la seule façon de minimiser au maximum le risque d’erreurs.
Réponse de le 12/04/2015 à 12:42 :
....... Lire:

- ...... l'objet ........
a écrit le 07/04/2015 à 16:37 :
Une décision mal simulee’, qui risque de porter un grave préjudice a l’économie algérienne en ces moments de récession mondiale.
En effet, une mosquée pharaonique d’une telle taille peut provoquer la fuite du reste des investisseurs étrangers.
Il est dans l’intérêt de l’Algérie et des algériens de réduire sa taille au maximum. Une mosquée de 1000 a 2000 fidèles est amplement suffisante a` un tel endroit pour des raisons géologiques, stratégiques , techniques et economiques. Le reste de l’argent sera consacre’ a` la création d’emplois stables.
a écrit le 07/04/2015 à 0:28 :
Une décision mal simulee’, qui risque de porter un grave préjudice a l’économie algérienne en ces moments de récession mondiale.
En effet, une mosquée pharaonique d’une telle taille peut provoquer la fuite du reste des investisseurs étrangers.
a écrit le 05/04/2015 à 19:01 :
Les algériens ont perdu toute notion d’intelligence élémentaire au lieu de tout faire pour éviter
les catastrophes irrémédiables. Ils font tout pour les provoquer.
C’est dommage pour le peuple.
a écrit le 05/04/2015 à 14:42 :
L’Algérie a besoin de satellites et de drones pour assurer son existence dans un monde cruel et d’extendre l’application de ces technologies pour ses besoins en agriculture et ressources en eau.
a écrit le 05/04/2015 à 14:41 :
A 60 dollars le baril l’Algérie n’a plus les moyens de sa politique.
a écrit le 05/04/2015 à 14:39 :
Les seuls habilites’ a se prononcer en toute âme et conscience sur l’utilité de cette mosquée : c’est bien les deux personnalités religieuses du pays.
- Abbas Madani
- Ali Belhadje
Les autres, ce n’est que des mangeurs.
Réponse de le 12/04/2015 à 3:45 :
Il faut rajouter :

- Anouar Hadam
a écrit le 05/04/2015 à 14:37 :
On se demande bien si c’est réellement des vrais musulmans qui sont derrière l’idée de cette spontueuse mosquée, qui en définitif ne servira a rien que de créer 120.000 postes de chômage supplémentaires.
a écrit le 05/04/2015 à 14:35 :
La mosquée des Oumaras et Ouzaras. Si besoin y est,le peuple n’a besoin que d’une petite mosquée a un tel lieu ,de1000 `a 2000 fidèles au maximum. Si non, vous allez videz le reste des autres mosquées avoisinantes.
a écrit le 05/04/2015 à 14:34 :
La mosquée des intelligents, nous on manges et vous, vous faites la prière.
Un tel projet en ces moments de crise économique n’est d’aucune utilité pour le peuple algérien qui a d’autres priorités vitales a faire valoir.
Quelle hypocresie !
Réponse de le 12/07/2015 à 14:55 :
Priere.d'eliminer ce commentaire pour duplication inutile.
a écrit le 18/09/2012 à 8:47 :
La chose qui manque le moins dans ce pays est...La Religion. Et encore on essaie d'amadouer ce peuple pour le laisser endormi! Allah Ghaleb!!!! Un pays batit sur le clientelisme, coruption, unjustice, la vie des simples citoyens rendue abjecte...Dans tout ca on construit un edifice pour que les gens meurent "MIEUX"? Le comble dans tout ca: Ce sont principalement des athes qui construiront cet aeroport de l'au-dela.
a écrit le 25/08/2012 à 11:08 :
inversit des milliards dans une grosse mosquée alors que les gens n'ont pas de travail, n'ont pas de logements, les hôpitaux... etc... DIEU s'en fiche de la plus grosse mosquée ce qu'il veut c'est qu'on croit en lui et la foi.. la démesure il n'aime pas... ils n'ont rien compris à la religion.. construire une mosquée gigantesque alors que l'enfant du coin n'a pas de logements... où est la compassion et la foi dedans.... je dis c'est n'importe quoi. une simple mosquée aurait suffit avec des moyens convenables.. c'est le tiers monde tout est toujours mal gérée
a écrit le 25/12/2011 à 10:37 :
une mosquée a alger ça dserait plutot un hopital car les malades algerien se tramballent d'un lieu a un autre d'une souffrance a un ma etre.
pourquoi pas un nouvel hopital national a l'image d'un pays qui a des richesses colossales que les autres entirent profit mais bon le mieux pour nos dérigeants de partir aux hopitaux de paris:ils ont pas peut etre les moyens chez eux ou bien ils ont pas confiance mais reste toujours le pauvre qui na pas le choix hormis déja s'il arrive a y accéder.
a écrit le 19/11/2011 à 14:51 :
nous espérons que le minbar de la grande mosquée en projet de construction soit orienté vers la mecque (direction 109 degrés sud-est-est ) au lieu du point de lever du soleil (en direction de l'europe) comme ordonné actuellement par le service concerné du ministère des affaires religieuses.Sa lettre n° 34 du && avril 2005.
Réponse de le 01/03/2012 à 19:53 :
c'est la chose qui te tracasse, c'est bien la direction ??
du n'importe quoi
ce n est pas les mosqué qui manque a alger, normalement on doit faire une fatwa sur ce gaspillage , ce n est pas avec cette mosqué que les problemes des algériens vont se reglé

allah yahdikoum
a écrit le 20/10/2011 à 18:29 :
Grâce aux forts en maths de Chine du Japon de Corée et de Taïwan, l'humanité construit de plus en plus de bâtiments sensationnels. Mais qu'est-ce qu'ils foutent les autres ?
Réponse de le 22/10/2011 à 21:22 :
Ca dépend. Je ne prétends pas savoir ce que construisent les Américains bâtissent. En tout cas, ils construisent le futur par les NBIC ( nano-technologie, bilogie, informatique et sciences cognitives. Je ne vais pas développer mais c'est facteur de croissance et source de compréhension du monde et il faut absolument que l'Europe et particuliérement la France les imite...
Réponse de le 23/10/2011 à 0:39 :
@ Noblejoué. Vous citez des domaines où les Chinois, les Japonais, les Coréens et les Taïwanais sont très présents. Souvent en étroite coopération avec les Américains mais parfois aussi avec plusieurs longueurs d'avance sur eux. Mais nous sommes bien loin de la mosquée d'Alger...
Réponse de le 23/10/2011 à 18:24 :
Je ne nie pas que les Chinois Coréens ou Taiwanais sont présents dans les NBIC, je rappele que les Américains y dominent encore et que nous sommes loin d'y participer commme nous le devrions. C'est ce que je trouve inquiétant, pas que nous ne construisions pas un bâtiment, si prestigieux soit-il... Rappelez-vous Notre Dame de Paris "ceci exclipsera cela", l'écrit la pierre. Aujourd'hui il me semble qu'il s'agit de déchiffrer le langage de la vie.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :