L'emploi allemand marque le pas en octobre

 |   |  218  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
Quoiqu'en recul en données brutes, le nombre de demandeurs d'emploi en données corrigées est en hausse pour la première fois depuis février 2010.

La crise atteint le marché de l'emploi allemand. Certes, en données brutes, le nombre de demandeurs d'emploi a reculé de 59.000 en octobre à 2,74 millions de personnes. Sur un an, l'Allemagne compte 204.000 chômeurs de moins et le taux de chômage est en recul de 0,1 point à 6,5%. Il faut remonter à 1991 pour trouver aussi peu de chômeurs en Allemagne au cours d'un mois d'octobre.

Mais les effets du ralentissement économique se sont effectivement fait sentir dans les chiffres publiés en  données corrigées des variations saisonnières (CVS). Selon ce calcul, le nombre de demandeurs d'emploi allemand a augmenté de 10.000. C'est la première hausse du chômage en CVS depuis février 2010. Or, les économistes attendaient une baisse d'autant du chômage en CVS. Pas d'inquiétude démesurée de la part des experts, pour autant. Frank-Jürgen Weise, président de l'agence fédérale pour l'emploi (BA), ne voit aucun "changement de tendance vers la détérioration".

"Le marché du travail allemand reste dans l'ensemble sain", confirme Christian Schulz, économiste chez Berenberg Bank, qui en veut pour preuve que le nombre de postes non pourvus est encore en augmentation. Chez Natixis, on prévient cependant que l'évolution conjoncturelle a sans doute sonné le glas des améliorations fulgurantes de l'emploi outre-Rhin.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/11/2011 à 9:19 :
C faux !! endosser la faute de la france aux socialistes est scandaleux !!
les français vivent mieux sous les 35h qu'à l'heure actuelle !!
qui n'a jamais voulu de vivre en famille le week end et de se consacrer à sa famille .
aujourd'hui çà n'existe plus
a écrit le 02/11/2011 à 12:54 :
Ce sont les fruits d'une politique de rigueur des salaires.Pendant qu'on pondait les 35h, les allemands travaillaient sur leur competitivite.
Réponse de le 02/11/2011 à 15:52 :
En fait de compétitivité, délocalisations en Europe de l'Est (avec une baisse de plus en plus sensible de la valeur perçue du made in Germany), transfert des charges de production sur la consommation (d'où une compétitivité artificielle, mais seulement au sein de la zone euro, avec un déficit commercial avec la Chine ou le Japon) et baisse suicidaire de la fécondité, qui certes fait baisser tous les ans le nombre des actifs mais condamne le pays sauf redressement.

Mais rien à faire, après les mythes anglais et américains, dont les thuriféraires ont oublié qu'ils nous les assénaient il y a moins de dix ans à peine, les mythes allemands et chinois... On ne sort décidément pas des clichés et des adorations de fausses idoles.
Réponse de le 02/11/2011 à 20:44 :
Merci Lucas ... tout a fait d'accord ... je demande a voir l'Allemagne ne serait ce que l'année prochaine .... avec tous ses clients qui ont mis en place l'austérité et qui consommerons donc bien moins ... il manquerait plus que son taux de croissance devienne similaire au notre ... oups c'est déjà le cas ! ... et comme leur niveau de dette est similaire au notre ils auront très bientôt les mêmes soucis que nous !!! Malheur , malheur mais même si l'Allemagne s'effondre que nous restera t'il comme modèle ??? la Chine : une dictature Ultralibérale !!! le modèle le plus efficace pour une droite libérale !
a écrit le 02/11/2011 à 12:41 :
au journaliste qui à écrit cet article :
relisez votre première phrase : La crise atteint enfin le marché de l'emploi allemand
vous rendez vous compte de la tournure de celle-ci en utilisant le mot ENFIN, a croire que plus y il à de chômeur plus vous vous sentez conforté dans votre joli fauteuil de journaliste,,,,,,,, ha ben il grand temps que la crise atteigne le monde du journalisme, ENFIN des licenciement dans le monde du journalisme, ENFIN la crise atteint le monde du journalisme on va pouvoir licencié, C'EST SUPER NON COMME RAISONNEMENT, QU'EN PENSEZ VOUS ??????????????
a écrit le 02/11/2011 à 12:11 :
ikj
a écrit le 02/11/2011 à 11:29 :
Quelle surprise!!!

L?Allemagne vit principalement de ses exportations en Europe. Si l'Europe va mal l'Allemagne finira pas aller mal...C'est mécanique!
Réponse de le 02/11/2011 à 15:35 :
Venez donc voir ! Cela ne va pas tellement mal ici. J'espère pour l'Europe que ca continue d'aller bien en Allemagne. Qui payerais les frais des autres pays autrement?
Réponse de le 02/11/2011 à 20:51 :
@DEUFRA : attends ne serait ce que 6 mois et on en reparle .....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :