Le G20 va doter le FMI de ressources supplémentaires

 |   |  309  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
Le G20 va accepter d'apporter des ressources supplémentaires au Fonds monétaire international (FMI) face à la crise, "rapidement si nécessaire", a annoncé vendredi le président de l'Union européenne en marge du sommet de Cannes.

"Le G20 est prêt (...) à accorder des ressources additionnelles au FMI et à les mettre en oeuvre rapidement si nécessaire", a déclaré à la presse Herman Van Rompuy, président de l'Union européenne, peu avant la fin de la réunion.

Selon lui, trois "options concrètes" seront définies par les ministres des Finances des grandes puissances riches et émergentes "d'ici leur prochaine réunion", c'est à dire en février 2012.

Il a évoqué "des contributions bilatérales au FMI comme cela a été fait lors de la crise financière de 2009" et des émissions de droits de tirage spéciaux (DTS), une sorte d'actif de réserve créé par le Fonds, "pour des contributions volontaires". La troisième option serait une "entité spécifique créée au sein du FMI ", "une sorte de +trust fund+" ou compte spécial alimenté par des contributions volontaires, a ajouté Herman Van Rompuy.

"Un certain nombre de pays ont dit leur disponibilité à contribuer à cette augmentation", a assuré le président de l'UE, sans les citer.

Le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, a déclaré, lors de la même conférence de presse, que l'augmentation des ressources du Fonds ne visait pas spécifiquement les pays de la zone euro mais tous ceux qui en auraient besoin. 

Christine Lagarde, directrice générale du FMI a indiqué dans l'après-midi que les ressources actuelles du fonds étaient suffisantes pour répondre aux demandes d'assistances. Elle a également précisé que les aides du FMI étaient destinées à des Etats, ce qui ne permet donc pas au Fonds de prêter directement au Fonds européen de secours (FESF).

Les Etats-Unis étaient opposés à une augmentation générale des ressources permanentes du FMI et le G20 a donc opté pour des contributions plus ponctuelles et volontaires.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :