Des milliers de fonctionnaires portugais défilent à Lisbonne

 |   |  297  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Des dizaines de milliers de fonctionnaires portugais ont défilé samedi à Lisbonne pour dénoncer la baisse de leurs traitements inscrite dans le projet de budget 2012 du nouveau gouvernement de centre droit.

Les manifestants ont dénoncé une décision imposée par les bailleurs de fonds du pays - Union européenne et Fonds monétaire international - au lendemain de l'adoption en première lecture de la loi de finances par le parlement.

La large avenue de la Liberté et la place des Restauradores ont été envahies par la foule scandant "FMI Dehors!" ou "Non au vol de nos salaires".

Plusieurs milliers de militaires à la retraite se sont rassemblés séparément devant le siège du ministère des Finances, sur le Tage, pour dénoncer le gel de leurs pensions.

Des représentants de la Commission européenne, de la Banque centrale européenne et du Fonds monétaire international sont actuellement à Lisbonne pour juger de la mise en oeuvre par le gouvernement d'un plan de réduction du déficit budgétaire.

Le Portugal s'est fixé pour objectif de réduire le déficit à 5,9% du produit intérieur brut cette année, contre 9,8% l'année dernière. L'an prochain, il ne devra plus atteindre que 4,5% du PIB, et 3% en 2013.

Le pays est avec la Grèce et l'Irlande l'un des trois pays de la zone euro à avoir été renfloué ces derniers mois par l'UE et le FMI, obtenant 78 milliards d'euros.

Le budget 2012 élaboré par le gouvernement de centre droit de Pedro Passos Coelho prévoit la suppression des primes de congé et primes de fin d'année pour les fonctionnaires et la hausse des taxes sur de nombreux produits et services.

La manifestation de samedi intervient douze jours avant une grande grève générale contre l'austérité programmée le 24 novembre. Des mouvements de jeunesse préparent également un grand rassemblement le 26 novembre avant le vote final du budget le 29 novembre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/11/2011 à 8:23 :
Les Portugais peuvent très bien sortir de l'Euro et puis s'orienter vers son enfant le Brésil devenu pour les Portugais un nouvel eldorado, le Brésil pourrait adopter un nouvel escudo et le Portugal deviendrait de facto l'Etat le plus riche de la fédération brésilienne juste après l'Etat de São Paulo.
a écrit le 14/11/2011 à 8:17 :
Les Portugais peuvent très bien sortir de l'Euro et puis s'orienter vers son enfant le Brésil devenu pour les Portugais un nouvel eldorado, le Brésil pourrait adopter un nouvel escudo et le Portugal deviendrait de facto l'Etat le plus riche de la fédération brésilienne juste après l'Etat de São Paulo.
a écrit le 14/11/2011 à 2:46 :
C`est normal ! La Démocracie est pour ça !
a écrit le 13/11/2011 à 19:46 :
la prime de congé alors celle la elle et bien bonne, et il ose manifester, est bien dit donc et la prime d'absentéisme, et la prime de retard, et la prime de je me les grattes, et la prime de je met le mains dans les poches, etc etc non mais ça va vraiment plus le socialisme, et ce protectionnisme de la fonction public au frais du contribuable, hé pas contant faite comme dans le privé vous prenez vos couill...... et faite un joli lettre de démission, assumez vous, prenez vous en mains aller au boulot
a écrit le 13/11/2011 à 14:43 :
Je rêve du jour où cela se produira aux fonctionnaires Français!
Réponse de le 13/11/2011 à 16:04 :
+1
Réponse de le 13/11/2011 à 18:54 :
+1
Réponse de le 13/11/2011 à 19:34 :
souhaiter à des gens de voir leur salaire baissé...vous etes donc d'accord pour qu'on baisse aussi le votre ?!
Réponse de le 13/11/2011 à 20:43 :
oui et que ces mêmes fonctionnaires consomment moins et fassent chuter la consommation....avec licenciements à la clé.....quand on lit ce genre de commentaires ca en dit bcp du niveau intellectuel et moral des francais. Quelle honte.
a écrit le 13/11/2011 à 10:13 :
Esperons qu'Angela et Nicolas ne decident pas de resoudre le probleme des peuples recalcitrants a la metode Syrienne et s'en debarassent comme ils le font avec les dirigeants democratiquement elus qui leurs deplaisent. On peut se debarasser d'un dirigeant en lui faisant quitterle pouvoir mais pour un peuple, il faut des moyens plus expeditifs.
a écrit le 13/11/2011 à 9:00 :
Tres inquietant tout ça pour l'avenir de cette Europe (que personnellement je ne souhaitais pas )

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :