FESF : la BCE a trouvé une nouvelle astuce pour contourner les règles juridiques

 |   |  235  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La BCE pourrait prêter au FMI pour qu'il renforce le FESF, selon une source au fait des pourparlers entre les responsables de zone euro et le FMI. Une façon de rentrer par la fenêtre puisque la BCE n'a pas le droit de passer par la porte.

Des responsables de la zone euro et du Fonds monétaire international (FMI) ont discuté de la possibilité de voir la Banque centrale européenne (BCE) prêter de l'argent au FMI afin qu'il prodigue à son tour suffisamment de ressources au fonds de sauvetage européen pour permettre aux poids lourds de l'Europe de bénéficier également d'une aide, si nécessaire.

"Des discussions à ce sujet sont en cours (...) Cela pourrait être une solution pour contourner les restrictions juridiques de la BCE", a déclaré un responsable au fait des pourparlers. Une autre source a confirmé que cette idée était étudiée.

Ce scénario est envisagé alors que les dirigeants européens souhaitent voir la BCE s'impliquer davantage dans la résolution de la crise budgétaire européenne, qui menace désormais l'Italie et la France.

De son côté, la France estime que le Fonds européen de stabilité financière ( FESF ) doit disposer d'une licence bancaire auprès de la Banque centrale européenne (BCE) en dépit de l'opposition de Berlin, a estimé mercredi le ministre français des Finances, François Baroin.

Le ministre a ajouté que la France tiendrait ses objectifs de croissance et de réduction des déficits en 2011. "Nous serons au rendez-vous", a-t-il dit.

Quant à Patrick Artus, directeur des études économiques de Natixis, il estime que La BCE doit sauver l'euro, et vite.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/11/2011 à 14:24 :
Monsieur Patrick Artus la solution de nos problèmes ne peut pas découler de nouveaux empilements de dettes dans des pays déjà surendettés. Elle découlera du remboursement de leurs dettes existantes, ce qui suppose en premier lieu la totale éradication des déficits courants. Seuls ceux qui paient leurs dettes peuvent prétendre s'enrichir, faites donc confiance à la sagesse populaire!
Réponse de le 02/12/2011 à 19:28 :
@ ENERM ,
je pense que vous devriez vous informer sur les problemes actuels et de leur causes et ne pas vous contenter de jouer le péroquet.
Les medias aux ordres de la grosse industrie, donc sutout allemande, mènent une campagne de désinformation trés bien organisée.
a écrit le 18/11/2011 à 11:38 :
Et ne pas oublier que Draghi n est la que pour eviter que GS et autres banques perdent de l argent et hypothequent les pays ...ordre mondial des financiers
a écrit le 18/11/2011 à 11:35 :
Preter bcp de pays dont la France ne parle que de ca ..au Nord ils parlent de rembourser...voila la difference
a écrit le 18/11/2011 à 10:51 :
les banquiers n'ont jamais pensé un seul instant de sauvé l'EURO !!
leur seul but ! LA CRISE MAJEURE phrase de DAVID ROKFELLER Et le peuple
acceptera le NOUVEL ORDRE MONDIAL !! une belle DICTATURE QUI AURA
POUR BUT ?? zéro DEMOCRATIE POUR LES PEUPLES
ET LE TOTAL POUVOIR POUR LA HAUTE FINANCE MONDIALE
ET LEURS AMIS DES CARTELS ET MULTINATIONALES QUI EXPLOITENT
LES PEUPLES DE LA PLANETE AUX SEUL SERVICE DU DIEU ( L'ARGENT ))!
a écrit le 17/11/2011 à 21:58 :
Decidemment c 'est moi ou on s'enlise dans l'absurdite et le ridicule ?
a écrit le 17/11/2011 à 21:53 :
patrick artus a ecrit il y a 3 ans LA CRISE EST FINIE
et ce type la ose encore pretendre a donner un avis
au placard!
a écrit le 17/11/2011 à 19:22 :
Mais enfin , la BCE , avec l'accord de l'UE ne peut donc pas faire plus simplement ? Je pense que si cela se fait ainsi ,il y a des poches qui vont gonfler car , rien n'est gratuit dans ce monde de la finance .
a écrit le 17/11/2011 à 18:47 :
OO que ca sent la bonne usine a gaz comme seuls les europeens savent le faire ...
Et la BCE qui prete aux etats directement ca serait pas un chouilla plus simple ?
Ridicule ...
Réponse de le 18/11/2011 à 6:41 :
encore plus simple ! Et si les Etats n'étaient pas des usines à faire du déficit ?
Réponse de le 18/11/2011 à 11:35 :
Preter bcp de pays dont la France ne parle que de ca ..au Nord ils parlent de rembourser...voila la difference
a écrit le 17/11/2011 à 18:34 :
Ces ruses de balayeur ne sont que de la cavalerie, elles montrent bien comme nos énarques, qui n'ont rien vu venir, sont en train de paniquer.
a écrit le 17/11/2011 à 18:13 :
de toutes façons les membres du fesf se sont fait voter l'immunité .donc pourquoi prendre des gants pour tricher?ça n'a aucun sens
Réponse de le 17/11/2011 à 19:10 :
@ Vanessa
Peut etre parce qu'aucun Pays non europeen n'a repondu positivement a ce FESF ? :)
a écrit le 17/11/2011 à 18:05 :
On marche sur la tête en Europe, on est ridicule...
a écrit le 17/11/2011 à 17:11 :
Sérieusement, si vous croyez que les allemands vont accepter cela, c'est que vous êtes d'une crédulité grave.
a écrit le 17/11/2011 à 16:57 :
On peut faire beaucoup plus simple, la BCE prête directement à la Fed qui achète le papier européen(les oblig souveraines "pourries"' ou "abîmées") avec décote au prix de marché, ça créé de la demande sur le papier en question, ça fait baisser la pression sur les taux en Europe, ça calme les banques qui vendent moins leur papier (les oblig souveraines), etc... tout est finito, plus de problème, on rentre dans un cercle vertueux, à condition bien sûr, que parallèlement les débiteurs mènent un régime d'amaigrissement mais contrôlé, mesuré, adapté, il ne s'agit de faire mourir les bêtes. Le seul inconvénient, car il y en a un, c'est que ça fait gonfler un peu plus les bilans de la BCE et de la Fed mais bon on n'est plus à ça près sauf que, dans ce cas, ça peut favoriser l'inflation, et si c'est le cas, au bout d'un petit moment les taux repartent à la hausse, la décote reprend sa course de plus belle, et alors... la Fed se met perdre du fric sur le papier racheté, et qu'elle peut se retrouver en moins bonne position pour rembourser son prêt à la BCE sauf à créer encore plus de papier (monnaie banque centrale donc des billets) et là tout le monde fout le camp en fuyant à la vitesse de la lumière, le dollar plus bon qu'à tapisser les chambres ou la salle à manger.
a écrit le 17/11/2011 à 16:33 :
C'est pas trop tôt que nos bureaucrates se réveillent pour trouver une solution provisoire, depuis le mois de mai, ils ne sont pas très rapides à la détente. Il restera à trouver une solution définitive, c'est une honte que l'on dépende ainsi du bon vouloir des marchés et que l'on n'est plus de vraie banque centrale. Je suppose que l'irresponsable qui a pondu l'interdiction à la BCE de financer les pays européens au nom sans doute de la sainte orthodoxie financière alors que l'OMC, l'ORD en sont à leur balbutiement... été félicité pour sa trouvaille qui nous pourrit la vie aujourd'hui ! On ne parle que de crise financière depuis plusieurs mois alors que nos économies souffrent d'une crise de débouchés.L'euro trop fort diminue nos débouchés à l'étranger et que construire sur place ne donne pas de travail chez nous et nous fait courir le risque du copiage...
Établir des règles rigides pour les uns (la zone euro) lorsque les autre sont libres (marché financier, commerce international), c'est donner le bâton pour se faire battre.
Réponse de le 17/11/2011 à 17:16 :
J'ai hâte d'aller payer ma baguette qui prendra 150 % par jour d'ici quelques temps ! C'est une grandiose idée !
Réponse de le 17/11/2011 à 19:35 :
Entre la payer 150% de plus ou ne plus pouvoir se la payer ....
Réponse de le 17/11/2011 à 20:58 :
Ceci reviendrait au même, car vos revenus ne suivraient pas l'hyperinflation qui suivrait. Exemple de la République de Weimar. D'où l'orthodoxie allemande sur cette question, et non sans raison.
a écrit le 17/11/2011 à 16:06 :
tiens au moment où Goldman sachs prenaient les commandes ; ils trouvent des solutions !!
vite !! sortons nous de ce bourbier
a écrit le 17/11/2011 à 15:48 :
les premiers effets de DRAGUI l'EX GOLDMASACKS on va imprimé comme les US c'est partie !! on a juste pris une quenelle pendant 3 ans avec a la clés le plombage des comptes publics .... on solutionne un pb de dette en imprimant rien a changés dans ce monde meme aprés 4 ans de crise le politique assure sont avenir proche, le financier vampirise.

Le pb de fond est que ce systeme financiers est mort on peut toujour injecté des milliards pendans des siecles mais il ne faut pas se servir de cela pour supprimé les avancées sociales humaines...
Réponse de le 17/11/2011 à 17:38 :
et les fautes d´orthographe ?
Réponse de le 17/11/2011 à 19:22 :
d'accord avec paul:c'est rizible de voir autant de fautes d'ortografe en aussi peut de texte
a écrit le 17/11/2011 à 15:34 :
A quelle taux ?
a écrit le 17/11/2011 à 15:29 :
Super Mario, ce n'est pas lui qui avait aidé la Grèce à maquiller ses comptes?
Réponse de le 18/11/2011 à 6:50 :
Et en France ce ne sont pas les mêmes politiciens qui nous promettent de nous sortir du bourbier dans lequel ils nous ont plongé ? et la majorité d'idiots ira voter pour ces politiciens !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :