Fitch place le triple A américain sous surveillance négative

 |   |  332  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Photo Reuters )
L'agence a confirmé la note, la meilleure possible à "AAA", mais a indiqué qu'il y avait désormais "une probabilité légèrement supérieure à 50%" de voir la note abaissée dans les deux années à venir.

 L'agence d'évaluation financière Fitch Ratings a indiqué lundi qu'elle envisageait d'abaisser la note attribuée à la dette des Etats-Unis, faisant passer la perspective de "stable" à "négative".

L'agence a confirmé la note, la meilleure possible à "AAA", mais a indiqué qu'il y avait désormais "une probabilité légèrement supérieure à 50%" de voir la note abaissée dans les deux années à venir.

Elle a fait part de ses doutes sur l'efficacité du processus budgétaire à Washington, une semaine après l'échec de la "super-commission" parlementaire chargée de trouver des moyens de réduire le déficit de l'Etat fédéral.

"La perspective négative reflète la confiance de moins en moins grande de Fitch en les chances de voir venir à temps les mesures budgétaires nécessaires pour mettre les finances publiques des Etats-Unis sur un chemin viable et assurer leur note 'AAA' à la suite de l'échec" de cette commission, a expliqué l'agence dans un communiqué.

Selon elle, cet échec "souligne la difficulté de parvenir à un consensus large sur la manière de réduire un déficit budgétaire fédéral démesuré" des Etats-Unis.
"Un accord et une mise en oeuvre en 2013 d'un plan crédible de réduction à moyen terme qui stabiliserait la dette publique dans la deuxième moitié de la décennie relâcherait la pression sur la note des Etats-Unis, même si en repoussant les décisions difficiles à prendre en termes d'imposition et de dépenses après les élections législatives et présidentielle à venir, la taille et le rythme nécessaires de la réduction du déficit seront plus importants", a ajouté Fitch .

Fitch était la dernière des trois grandes agences de notation à maintenir la note "AAA" des Etats-Unis avec perspective "stable". Standard and Poor's a abaissé cette note d'un cran en août, à "AA+", et Moody's a abaissé la perspective à "négative" à la même époque, tout en maintenant le "Aaa".

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/11/2011 à 12:24 :
on peut se dire que la situation des USA est tellement énorme que les agences de notation ne peuvent plus faire comme si de rien n'était?
Réponse de le 29/11/2011 à 23:10 :
Ces agences sont américaines. Elles sont cependant, loin de la réalité.
a écrit le 28/11/2011 à 22:31 :
Mauvais cinéma : toutes les agences de notation du monde peuvent dégrader autant qu'elles veulent la note de la dette US, les USA n'en subiront strictement aucun impact. Je dirais même, au contraire, ces coups d'épée dans l'eau ne feront que confirmer la toute puissance US, et c'est à se demander si tel n'est pas le vrai but de toute cette agitation des agences de notation.
Réponse de le 30/11/2011 à 9:47 :
"Toute puissance américaine"...You're dreaming...C'est la fin de l'hégémonie, oui.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :