L'Allemagne s'endette à des taux si bas qu'ils ne sont "pas bons à long terme"

Le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, estime que les taux extrêmement bas auxquels l'Allemagne s'endettait depuis quelques mois ne pouvaient "pas être bons à long terme".
Copyright Reuters

Le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, a estimé dans un entretien publié samedi que les taux extrêmement bas auxquels l'Allemagne s'endettait depuis quelques mois ne pouvaient "pas être bons à long terme".

"Nous empruntons à l'heure actuelle de l'argent à des taux qui sont tellement bas qu'ils ne peuvent décemment pas être bons à long terme, mais sont simplement le signe de l'incertitude" qui règne parmi les investisseurs, a jugé le ministre dans les colonnes du quotidien régional "Neue Osnabrücker Zeitung".

Une aubaine pour les finances publiques allemandes

Sur fond de crise de la dette en zone euro l'Allemagne a conforté son statut de refuge pour les investisseurs en obligations publiques, et a vu les taux de sa dette baisser, s'établissant même en terrain négatif lors de certaines opérations sur le marché primaire. L'apaisement relatif des tensions en zone euro depuis le début de l'année n'a pas vraiment changé la donne.

Pour les finances publiques du pays, c'est une aubaine : l'an dernier le service de la dette allemande, un poste de quelque 40 milliards d'euros au budget, est ressorti de 2,5 milliards d'euros inférieur aux prévisions initiales grâce à cet effet.

En direct - Transition Forum 2022

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 11
à écrit le 09/04/2012 à 12:44
Signaler
la logique des financiers: vous pouvez payer on ne vous demande pas d'intérêts. vous pouvez difficilement payer, on vous taxe !!!

le 09/04/2012 à 14:45
Signaler
Ce n'est pas tout à fait ça car le taux d'intérêt rémunère le risque pris par le préteur. Si vous avez de l'argent à prêter et que vous doutez de la capacité de remboursement du demandeur que faites vous???soit vous ne prêtez pas soit vous réclamez d...

à écrit le 08/04/2012 à 13:48
Signaler
clair que c'est pas du cote francais qu'on a du bon sens...

le 10/04/2012 à 12:52
Signaler
Avec un pseudo comme le votre, on ne met parait pas tres bien placé pour exprimer ce type de commentaire...

à écrit le 08/04/2012 à 10:24
Signaler
Zone refuge pour combien de temps? Vu les plans d'austerites qui s'enchainent dans plus en plus de pays europeen,et que l'allemagne exporte 60% de sa production justement a ces mauvais eleves de l'europe. Elle finira par s'effondrer a son tour a caus...

le 12/04/2012 à 18:11
Signaler
C est sans doute le contraire, L'austerite est bonne a long terme mais pas a court terme. En france, on ne pense qu'au court terme

à écrit le 07/04/2012 à 15:43
Signaler
Cela veut dire que les allemands fabriquent eux mêmes leurs monnaies (en laissant le marché travailler pour eux...) et en plus ils font un tour artifice d'emprunter à taux négatif (par rapport à l'inflation) Sont forts !!!!

le 10/04/2012 à 15:45
Signaler
Les allemands ne fabriquent pas eux même leur monnaie pas plus que les français les italiens ou les belges. C'est la BCE qui émet la monnaie.

le 12/04/2012 à 18:12
Signaler
En lisant les commentaire de certains comme jpol, je me dis qu'il y a beaucoup de francais qui ont rien compris a la dette. la monnaie et ces mecanismes.

à écrit le 07/04/2012 à 15:05
Signaler
Bientôt on va leur donner de l'argent pour qu'ils s'endettent ... ils ont pourtant une dette à 83% du PIB et de vieux citoyens (une population qui décroît) qui a moyen terme ne pourront pourtant plus rembourser grand chose ... Mais les moutons du mar...

à écrit le 07/04/2012 à 13:47
Signaler
Si la conclusion est plein de bon sens et juste. Elle amène à certaines observations. Il n'est jamais bon de se trouver seul et riche dans un environnement en difficultés. La Rfa aura beaucoup de mal à justifier son manque d'esprit européen en refusa...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.