Les dirigeants étrangers félicitent François Hollande... et l'invitent à se mettre au travail

États-Unis, Allemagne, Brésil, Japon, Tunisie... A travers le monde, les messages affluent de toutes les capitales pour saluer la victoire de François Hollande. La plupart en profitent pour lui rappeler ses nouvelles responsabilités dans le règlement de la crise européenne et ou évoquer des relations "stratégiques" entre la France et leur pays.

5 mn

La chanchelière allemande Angela Merkel et et le président du Conseil italien Mario Monti, deux nouveux interlocuteurs de François Hollande en Europe -AFP
La chanchelière allemande Angela Merkel et et le président du Conseil italien Mario Monti, deux nouveux interlocuteurs de François Hollande en Europe -AFP (Crédits : AFP)

Dès dimanche soir, Barack Obama a invité François Hollande à Washington. Alors qu'il adressait ses félicitations au vainqueur de l'élection Française, le président américain a convié son futur interlocuteur français à le rejoindre avant les sommets du G8 et de l'Otan qui doivent se tenir dans deux semaines aux Etats-Unis. Par la voix de son porte-parole Jay Carney, il a affirmé son intention "de travailler étroitement avec M. Hollande et son gouvernement sur un ensemble de dossiers difficiles en matière économique et de sécurité".

De partout, les coups de téléphone n'ont pas cessé, pour féliciter et parfois pour inviter le nouveau chef de l'Etat. C'est le cas de Stephen Harper, Premier ministre canadien qui a convié François Hollande à le rencontrer à Ottawa.

Europe : crise, dette, croissance... et félicitations

En Europe, la plupart des messages évoquaient de la crise de la dette. A Berlin, la chancelière Angela Merkel, et le ministre allemand des Affaires étrangères, Guido Westerwelle, ont promis de travailler à un pacte de croissance. L'Allemagne devrait être la destination du premier voyage officiel du président nouvellement élu - qui prendra probablement ses fonctions en début de semaine prochaine.

Depuis Rome, le chef du gouvernement italien Mario Monti a émis le souhait de "collaborer étroitement avec la France, en particulier dans le cadre européen".

A Madrid, le Premier ministre espagnol Mariano Rajoy s'est dit convaincu de relations a venir "fructueuses" aux plans bilatéral et européen. "M. Hollande a gagné et mon obligation est de m'entendre avec lui et d'essayer de faire des choses conjointement, pour le bénéfice de l'Espagne, de la France et de l'Europe", a-t-il expliqué ce lundi.

Du côté de Lisbonne, Le Premier ministre portugais Pedro Passos Coelho (centre-droit) a adressé "ses voeux de succès" au socialiste français.

A Londres, son homologue britannique David Cameron a téléphoné à François Hollande pour lui adresser ses félicitations.

A Dublin, le Premier ministre irlandais centriste, Enda Kenny, a fait par de son espoir que la victoire de François Hollande permette d'avoir une approche sur la crise de la dette plus axée sur la croissance que sur l'austérité.

Enfin, à Copenhague, la Première ministre danoise Helle Thorning-Schmidt (socialiste), a elle aussi évoqué l'emploi et la croissance, espérant une coopération "bénéfique et rapprochée" avec Paris dans ce domaine. 

> A lire aussi : Les réactions en direct de toute l'Europe

Brésil : des propositions pour surmonter la crise "suivies avec un grand intérêt"

Dilma Roussef, la présidente brésilienne, membre du Parti des travailleurs, de gauche, a diffusé dimanche soir, sur son blog, un salut "très chaleureux" à son futur homologue. "J'ai suivi avec un grand intérêt ses propositions pour surmonter la crise que connaît l'Europe, avec de la responsabilité macroéconomique, mais surtout avec des politiques qui favorisent la croissance, l'emploi, et la prise en compte de la justice sociale", écrit-elle avant de rappeler "l'alliance stratégique" entre Paris et Brasilia.

Depuis Caracas, le président de gauche Hugo Chavez a félicité François Hollande pour "sa nette victoire", tandis qu'à Bogotà, le président colombien Juan Manuel Santos émis le voeu que les relations entre les deux pays allaient continuer sur le "bon chemin". Un journaliste français est toujours retenu en otage en Colombie. 

Circonspection au Japon

A Tokyo, le porte-parole du gouvernement, après avoir lui aussi adressé ses félicitations au vainqueur, a rappelé que la crise n'était pas terminée. "Nous croyons que la crise de la dette européenne est en passe de sortir de la situation critique où elle se trouvait l'an dernier. Mais cela ne nous permet pas de faire preuve d'optimisme", a prévenu Osamu Fujimura. Les développements de l'économie européenne affectent de façon importante notre économie", a-t-il souligné, ajoutant: "nous allons suivre de près les débats en Europe à propos des politiques du président élu Hollande".

Ce lundi, Pékin s'est joint à ce concert de félicitation. Le ministère des Affaires étrangères chinois a fait savoir lors d'une conférence de presse que le pays était "prêt à travailler (...) dans une perspective stratégique et de long terme" avec la France. 

Afrique: espoirs, voeux de succès et perspectives de collaboration "stratégique"

A Tunis, le président de l'Assemblée constituante (ANC), le socialiste Mustapha Ben Jaafar, s'est chargé de complimenter François Hollande en qui il a dit fonder "de grands espoirs" pour le renforcement des relations franco-tunisiennes.

Le président Abdelaziz Bouteflika a assuré le chef de l'Etat fraîchement élu de sa disponibilité pour oeuvrer en faveur de la coopération entre Alger et Paris. De Rabat, Le roi du Maroc Mohammed VI a souhaité un "plein succès" à François Hollande dans sa "noble mission au service du peuple français ami".

De Libreville, le président du Gabon, Ali Bongo Ondimba, a appelé au raffermissement (du) partenariat stratégique" entre la France et son pays, l'un des symboles de la "Françafrique".

Quant à l'Afrique du Sud, le président Jacob Zuma a exprimé ses félicitations depuis Pretoria et évoqué lui aussi la consolidation des relations entre les deux pays.

5 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 46
à écrit le 08/05/2012 à 21:30
Signaler
"au travail" ... Ils ont compris que c etait un socialiste... Je les rassure ils ne vont pasle faire bosser comme cela...

à écrit le 08/05/2012 à 15:10
Signaler
Sarko, il voyait clair. Ce qu'il a fait était impopulaire, mais bien. L'avenir, ne sera pas la même. Dans le passé, il y a déjà eu trop de social, trop d'immigrés, ce qui a contribué en partie à notre dette. Conclusion, on ne redressera pas le pays, ...

le 08/05/2012 à 17:11
Signaler
Pour arriver là ou il en est, il a du marcher sur bien des gens. Je ne m'en fait pas pour lui, carlita saura le consoler.

le 11/05/2012 à 12:22
Signaler
ceux qui lui ont marché dessus, c'est la gauche, le FN, Bayrou et les médias... Et nous qui va nous consoler

à écrit le 07/05/2012 à 23:25
Signaler
J'attends que notre nouveau président diminue son salaire et celui de ses ministres à ce qu'ils étaient avant Sarkozy. (En tenant compte de l'inflation bien sûr).

le 08/05/2012 à 21:30
Signaler
Dans ce cas il ne le diminuera pas alors, car avant une partie du salaire etait au black. Que voulez vous vraiment alors?

à écrit le 07/05/2012 à 19:37
Signaler
plusieurs vieux co;;;;; qui dirige c'est pauvre Europe avec jeunesse au chômage. La honte, quand je vois le photo comme celui-là je envie de vomir. Et merci Holland pour cette espoire qui nourrit mon esprit. Mais est-ce qu'on va voir la lumiere dans ...

le 07/05/2012 à 23:24
Signaler
Regardes il y a un éléphant rose qui passe...Vous devriez compter sur vous et votre capacité à générer de la richesse pour vous meme plutot que d'attendre idiotement tout de l'état et des autres.

à écrit le 07/05/2012 à 13:36
Signaler
Après les conservateurs voici les collectivistes, on va bien rigoler, et la France pleurera encore plus, jusqu'au jour ou les idées libérales finiront enfin par arriver dans ce pays. En attendant nous verrons bien à quelle vitesse Hollande coulera, c...

le 07/05/2012 à 16:45
Signaler
@ Libre La solution pour vous serait de vivre dans un pays liberal, au R.U. par ex. Cet entetement a rester dans un pays que l'on deteste est incomprehensible.

le 08/05/2012 à 10:47
Signaler
Beaucoup pourraient vous ecouter et la france risque de perdre les personnes competentes et travailleuses qu elle a

à écrit le 07/05/2012 à 13:04
Signaler
Les dirigeants étrangers se félicitent de l?élection de Flamby car la France est dorénavant sans défense et ils pourront tout exiger de la part de cet incapable.

le 07/05/2012 à 14:33
Signaler
Car le petit Nicolas et le petit Jésus la protégeaient avec leurs petits bras plein de muscles ...

le 07/05/2012 à 16:03
Signaler
Les félicitations sont de règle, même s'il ne l'apprécie pas, c'est la diplomatie, après cela dans les alcôves quand il leur présentera ses lettres de créances la chanson sera tout autre, attendons il n'y en a pas pour longtemps

le 07/05/2012 à 16:06
Signaler
Il a d'ailleurs tenu le triple A à bout de bras jusqu'à l'épuisement... on connait la suite

à écrit le 07/05/2012 à 11:29
Signaler
ATTENDEZ! HOLLANDE REMETTRA TOUS SUR LES RAILS

le 07/05/2012 à 12:57
Signaler
OUI OUI TOUT SERA SEREIN!!!!!BIEN COMME IL FAUT !!!!!QUEL BONHEUR.

le 07/05/2012 à 13:29
Signaler
DÉPÊCHE TOI FLAMBY ON T'ATTEND!!!!!

le 07/05/2012 à 15:51
Signaler
je crois que vous vous trompez,il n'en a pas les capacités

le 07/05/2012 à 18:09
Signaler
Quelle est donc votre compétence pour affirmer Que Hollande n'en a pas les capacités ? C'est Coppé qui vous a glissé ça au creux de l'oreille ?

le 07/05/2012 à 20:09
Signaler
C'est vrai que 40 ans de conservato-collectivisme c'est un peu court pour se faire une idée du résultat de la future politique appliquée, et surtout de ses inéluctables résultats, c'est à dire un fiasco encore plus grand.

à écrit le 07/05/2012 à 11:22
Signaler
marre de la haine de cette campagne qui a été décevante ! et puis tant mieux si Sarko prend une claque ! un peu d'apaisement fait du bien...

le 07/05/2012 à 15:31
Signaler
+ 1

le 07/05/2012 à 22:07
Signaler
+1 Sarko, dehors!! Merci Sarko! A dieu!!

à écrit le 07/05/2012 à 11:14
Signaler
Vive La Gauche ! Mais, mais ou est donc passer Nicolas Sarkozy. Il n'existe déjà plus, et sa Carlita, ou est elle ?

le 07/05/2012 à 13:03
Signaler
Mais que de haines... Est-ce là le vrai visage de la gauche...?

le 07/05/2012 à 13:40
Signaler
Faites le malin on verra bientot Flamby foudre au soleil de la réalité.

à écrit le 07/05/2012 à 11:10
Signaler
les français doivent se serrer les coudes au lieu de se diviser ! la haine doit partir !le président n'a fait que l'attiser : il est viré - Hollande au travail ....

le 07/05/2012 à 12:58
Signaler
MAIS NON MIMOSA PAS BESOIN DE SE SERRER LES COUDES AVEC HOLLANDE SE NE SERA QUE DU BONHEUR.

le 07/05/2012 à 13:39
Signaler
Vous revez les français vont aller de déception en déception, la gauche au pouvoir est une bonne nouvelle vers l'arrivée à terme du libéralisme humaniste, mais une fois seulement que les collectivistes auront fini de ruiner la France, après leurs cop...

le 07/05/2012 à 16:55
Signaler
Bravo ! Vous devenez meilleur pour soutenir le libéralisme humaniste. Malheureusement la campagne est terminée, il est trop tard pour lancer une pétition pour sauver les fabricants de chandelles.

à écrit le 07/05/2012 à 11:01
Signaler
Ils peuvent saluer également la défaite de Sarkozy ^^

à écrit le 07/05/2012 à 9:32
Signaler
Sarkozy ont lui avait prédit la porte, ça c'est fait..

le 07/05/2012 à 9:58
Signaler
La porte a egalement ete predit pour la France !!

le 07/05/2012 à 10:16
Signaler
ça y est, les autres dirigeants ont déjà oublié l'existence de sarko :-))

le 07/05/2012 à 10:44
Signaler
Et oui la porte aussi pour la France, les Français sont facilement influençable, la droite et la gauche ont votés la guerre en Libye, 170 000 morts, bientôt ils vont comprendre... En définitive, l?oligarchie aura gagné son pari. Par une habile segmen...

le 07/05/2012 à 11:02
Signaler
Mais Sarko c'est bel et bien terminé. La Saga Sarkozy prend fin d'ici 1 semaine. AU REVOIR !

à écrit le 07/05/2012 à 8:45
Signaler
Ne pas gâcher ce capital d'espoir et le transformer en croissance durable et responsable

le 07/05/2012 à 9:29
Signaler
Rien n'est gagné !

le 07/05/2012 à 9:45
Signaler
nous sommes les plus forts

le 07/05/2012 à 10:17
Signaler
hahahaha "les adultes ne croient pas au père Noel , ils votent " ( Pierre Desproges )

le 07/05/2012 à 11:53
Signaler
un "choc" de confiance peut suffire à remettre la France sur la bonne voie . Avec des investissements diriger vers les P.M.E , et moins de dépense inutile dans les ministères , on peut y arriver .

le 07/05/2012 à 13:54
Signaler
Avec 60.000 fonctionnaires de plus et une ultra fiscalité contre l'entreprise et les entrepreneurs ??? Vous verrez ce sera tout à fait l'inverse plutot !!

le 07/05/2012 à 15:37
Signaler
Je n'ai jamais rien vu de pire que les politiques de relances keynésiennes, qui ont pour fâcheuse tendance à mal allouer le capital à investir. Sinon, vu les politiques menées depuis 1975 en France, cette dernière devrait être la 1ère puissance écono...

le 07/05/2012 à 15:54
Signaler
il faut arreter de sacraliser les "entrepreneurs".bien peu contribuent a la richesse nationale.moins que les salariés des collectivités locales en tous cas

le 07/05/2012 à 16:19
Signaler
Entre le "choc de confiance" et "l'espoir" c'est sûr ... on va s'en sortir. On croirait lire Cheminade et sa conquête de Mars. Tous les PS n'ont pas désaoulé visiblement. Ou alors il sont passés direct au chichon.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.