Contre l'obésité, de l'eau, des heures de gym... et des crédits d'impôts

Aux Etats-Unis, la lutte contre l'obésité est une cause nationale. Dans un rapport, l'Institut de Médecine américain préconise 800 recommandations, comme par exemple une heure de gymnastique par jour à l'école, de l'eau dans les distributeurs, et même des crédits d'impôts.
Copyright AFP

Pas sûr que dans un contexte de crise et de réduction des déficits, le gouvernement mette en place des crédits d'impôts pour les collectivités qui encouragent l'ouverture de magasins vendant des produits sains. Mais l'intention est louable. Cette mesure, comme l'introduction de davantage de fruits et légumes dans les cantines, d'une heure de gymnastique par jour à l'école, ou de l'eau dans les distributeurs de boissons, font partie des 800 recommandations de l'Institut de Médecine américain dans son rapport de 500 pages intitulé "Le poids d'une nation", présenté à la conférence du même nom qui se tient ce mardi à Washington.

Ce rapport livre un constat pessimiste, et encourage le gouvernement et les collectivités à agir. Les "progrès réalisés pour endiguer l'épidémie d'obésité ont été trop lents" et les coûts de santé qui lui sont liés s'établissaient à 190 milliards de dollars par an entre 2000 et 2005 (soit 20,6% du coût total de la santé), estiment les chercheurs. 

Aux Etats-Unis en 2030, plus de 42% de la population pourrait être obèse

Un adulte sur trois, et près d'un enfant sur cinq est aujourd'hui obèse aux Etats-Unis. Et en 2030, plus de 42% des Américains pourraient être obèses, selon une autre étude publiée lundi, au premier jour d'une conférence organisée à Washington sous l'égide de la section nutrition du Centre de contrôle et de prévention des maladies (CDC). "Résoudre cette question complexe et tenace demande toute une panoplie de solutions à mettre en oeuvre ensemble pour parvenir à un changement sociétal", estiment les spécialistes.

Un tiers des enfants nés aujourd'hui -et la moitié des Hispaniques et des Noirs- développeront un diabète de type II et selon des projections, la génération à venir pourrait avoir une espérance de vie inférieure à celle de ses parents. Les experts proposent ainsi des recommandations à suivre s'ordonnant autour de cinq pôles : l'activité physique, l'accès à une nourriture plus saine, le marketing, l'éducation et le rôle des employeurs et des professionnels de santé. L'hypertension artérielle touche un tiers des Américains de plus de 20 ans, et plus de la moitié de ceux de 55 ans et plus.
 

 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 8
à écrit le 09/05/2012 à 10:01
Signaler
Ils peuvent faire du vélo pour se déplacer tous les jours, c'est un bon remède contre l'obésité.

à écrit le 08/05/2012 à 23:40
Signaler
Il est vrai que dans consommation, il y a sommation. Vive les cornets de glace, les frites et les anburguers... :-)

à écrit le 08/05/2012 à 19:38
Signaler
regardez super size me, c'est un repartage qui a 3 ou 4 ans. C'est édifiant et effarant.

à écrit le 08/05/2012 à 18:52
Signaler
Et ce pays exporte son mode alimentatire exemplaire ...

le 08/05/2012 à 20:02
Signaler
vous savez, si vous mangez mal la nourriture grasse française c'est pareil, ça n'a rien à avoir avec leur mode de nourriture, les Ettats Unis sont grands, beaucoup de gens m'ont dit qu'on mangeait bien chez eux, mais tout dépend où vous allez. En Fr...

le 08/05/2012 à 21:21
Signaler
Vos voisines obèses grignotent à longueur de journée sans doute. Il n'y a pas de secrets pour grossir, il faut manger plus que nécessaire donc trop par rapport à ses dépenses physiques. De le nourriture grasse, on en est saturé rapidement pas de cell...

à écrit le 08/05/2012 à 17:35
Signaler
Ils sont obèse, c'est de leur faute s'ils s'empiffrent de nourriture... Qu'ils ne s'en prennent qu'a eux eux-même!

le 08/05/2012 à 18:41
Signaler
Exact

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.