Nouvelle contraction de l'activité manufacturière en Chine

 |   |  219  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Encore un mauvais signe pour l'économie chinoise: l'indice PMI de l'activité manufacturière mesuré par HSBC atteint son plus bas niveau depuis neufs mois.

La première estimation de l'indice PMI mesurant l'état de l'activité manufactuière et établit par HSBC atteint son plus bas niveau en 9 mois. L'indice PMI des directeurs d'achat atteint 47,8 pour le mois en cours, contre 49,3 en juillet, selon un communiqué de la banque. Il s'affiche donc en dessous du seuil séparant expansion et contraction. D'après HSBC, il faut remonter à octobre 2011 pour trouver une expansion de l'activité manufacturière dans la deuxième économie mondiale.

Les nouvelles commandes à l'exportations se sont réduites, signe du ralentissement économique dans le pays. Le produit intérieur brut du pays a crû de 7,6% au deuxième trimestre. Il s'agit de la plus mauvaise performance depuis le début de la crise économique mondiale en 2008-2009, et du sixième trimestre d'affilée de décélération de la croissance. 

La Chine a pris diverses mesures pour soutenir sa croissance, dont l'abaissement à deux reprises des taux d'intérêt directeurs, en juin et juillet. La banque centrale a par ailleurs réduit les réserves obligatoires des banques pour leur permettre de prêter davantage. Selon un rapport du Fonds monétaire international (FMI) publié fin juillet, la Chine devrait connaître une croissance économique "d'environ 8%" en 2012 avec une accélération durant la seconde moitié de l'année

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/08/2012 à 14:12 :
"Selon un rapport du Fonds monétaire international (FMI) publié fin juillet, la Chine devrait connaître une croissance économique "d'environ 8%" en 2012 avec une accélération durant la seconde moitié de l'année" : alors là, je suis curieux de voir çà !! Rendez-vous à la fin de l'année, qu'on en reparle !!
a écrit le 23/08/2012 à 16:53 :
eh oui retour à la réalité pour les chinois. lorsqu'on s'assoit sur le dos d'un oiseau pour voler, faut il encore vérifier qu'on lui laisse la capacité de le faire.
Réponse de le 03/12/2013 à 7:13 :
Avant les lois bancaires et 1984 ou encore l ouverture des marchés.
les banques était nationalisé ça a pas vraiment aidé.
La nationalisation ne peut aider que dans un pays fermé ou les marchés n existent pas où il y a que la banque comme moyen de financement.


nationaliser c'est revenir avant 1980 avec les problèmes de financement que cela entraîne et pour rajouter toutes les banques faudrait trouver assez d argent et qui va payer les contribuables.

aucun intérêt
a écrit le 23/08/2012 à 13:03 :
Ha merde croissance pas terible nous faire travailler enfants et pollué plus. Hihi.
a écrit le 23/08/2012 à 12:58 :
C'est pas bien de le dire mais d'une certaine manière ça me fait plaisir. J'aimerais que leur dumping social leur coûte bien plus cher que ça
Réponse de le 23/08/2012 à 13:33 :
Les conflits sociaux s'amplifient avec la crise et ils vont eux aussi souffrire.
a écrit le 23/08/2012 à 12:25 :
La croissance chinoise est purement artificielle et liee aux investissements étrangers (50% du PIB) . C est un colosse aux pieds d argile ! La fin de la Chine c est pour bientôt !
Réponse de le 23/08/2012 à 12:58 :
Un colosse aux pieds d'argile? Vu le chemin parcouru, vu la croissance depuis 10 ans (et même avant) j'ai un énorme doute. Cependant comme toutes les économies il n'y a pas de raison qu'elle ne traverse pas quelques crises ponctuelles.
Réponse de le 23/08/2012 à 14:19 :
Et quand ils vont s'ecrasser tu crois qu'il vas se passez quoi au juste ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :