Michel Barnier doute que l'aide au développement à l'Afrique augmente

 |   |  269  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : REUTERS)
Les 30 milliards d'euros que propose d'allouer la Commission européenne au prochain Fonds européen de développement risquent d'être très difficiles à obtenir en raison de la crise économique en Europe.

Les 30 milliards d'euros que propose d'allouer la Commission européenne au prochain Fonds européen de développement (FED) seront très difficiles à obtenir en raison de la crise économique en Europe, a reconnu samedi à Dakar le commissaire européen au Marché unique, Michel Barnier.

Pour la période 2008-2013, le FED avait été doté de 22 milliards d'euros.

"Ca va être très difficile", a déclaré M. Barnier à des journalistes qui l'interrogeaient sur ses espoirs de voir la proposition de la Commission européenne de doter le prochain FED de 30 milliards d'euros pour la période 2014-2020 acceptée par les dirigeants de l'Union européenne. Le FED est l'instrument principal de l'aide au développement de l'UE accordée aux pays du groupe Afrique, Caraïbes, Pacifique (ACP) et aux Pays et territoires d'outre-mer (PTOM). Le dixième FED, qui couvre la période 2008-2013, avait été doté d'un montant de 22 milliards d'euros.

Des décisions prises d'ici à la fin de l'année

Notant que "les négociations du nouveau FED sont engagées" et que les décisions sur son montant devraient être prises d'ici à la fin de l'année, il a cependant souhaité que l'UE se montre "à la hauteur". Car, a dit Michel Barnier, "un monde plus sûr sera un monde plus juste" et tous les efforts "pour un développement économique plus équilibré" doivent être entrepris. Michel Barnier se trouve à Dakar pour discuter avec les autorités sénégalaises des relations entre l'UE et l'Afrique, et le Sénégal en particulier, et pour assister à forum organisé par la fondation No Ibrahim.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/11/2012 à 18:23 :
C'est bien connu, à trop se gratter le cul, on a les doigts qui puent (voir la photo)
a écrit le 11/11/2012 à 14:36 :
Les contribuables français donnent beaucoup trop d' argent aux pays d' Afrique qui ne remboursent jamais leurs dettes. Ras le bol de ce système tordu effectué par des politicards de gauche comme de droite.
Réponse de le 11/11/2012 à 17:47 :
Bonsoir ppa, votre commentaire semble ignorer la balance entre la France et l'Afrique car celle-ci est toujours à l'avantage de notre Pays. Que la France fasse un chèque pour payer les fonctionnaires de tel ou tel pays africains, une goutte d'eau par rapport aux transferts des entreprises françaises basées en Afrique. Si demain les pays d'afrique demande un équilibre vous travaillerez en France pour "payer" cet équilibre. Attention aux commentaires rapides sans analyse. Aujiourd'hui, la France perd des parts de marché par rapport aux chinois et autres.Un bon exemple des erreurs de nos industriels, les bonnes années de l'automobile française sont finies depuis des années, voilà un vrai pb car beaucoup d'industriels français n'ont pas vu venir la concurrence dans la partie francophone nous avons cru que nous étions en pays "conquit"Bonne soirée
Réponse de le 11/11/2012 à 18:52 :
Ah oui, demandez aux Algeriens ce qu'il pensent de la pietre qualite des infrastructures construites par ces chinois nouveaux colonisateurs. Dans 5 ans, toutes les routes chinoises en Afrique seront a reconstruire pendant que les chinois achetent tranquillement vos terres cultivables pour nourrir leur peuple et asservir encore un peu plus le votre. Et les entreprises anglosaxonnes, vous semblez les oublier dans leur role en Afrique, belle preuve de memoire selective.
a écrit le 11/11/2012 à 6:47 :
A quand la transparence sur les patrimoines des dirigeant Africain ? A quand la transparence sur la distribution de ces aides ?
a écrit le 10/11/2012 à 22:00 :
Allez y les europeens de l'Europe, subventionnez la corruption des dirigeants africains, encouragez les encore plus a appauvrir et affamez leur peuple en leur offrant ces subventions, accord tacite de leur pouvoir non democratique. Mais quelle belle Europe de guignols. Vous supprimez des programmes alimentaires europeens pour les restos du coeur chez vous, suppression aussi du programme Erasmus, pour cause de manque de fonds, mais hop, vos dirigeants vont deverser 30 milliards d'euros en Afrique. Y a pas a dire vos dirigeants ont une etranger maniere de prioriser les choses
a écrit le 10/11/2012 à 21:59 :
Formidable cette aide au développement en Afrique, elle est financée par les pauvres de France pour les riches potentats d'Afrique, c'est pas beau ça!.
a écrit le 10/11/2012 à 21:07 :
Que les présidents africains vendent leurs maisons achetés en europe sur le dos de leurs contribuables,qu'ils revoient leur train de vie scandaleux, et après s'il nous reste de l'argent nous pourrons les aider. Mais comme le dit le proverbe, aides-toi et le ciel t'aidera.
Réponse de le 11/11/2012 à 14:09 :
Il faudrait calculer l'ensemble des transferts d'argent effectués par les immigrants africains vers leur pays respectif. Il me semble que cette fuite légale de capitaux est largement suffisante...D'autant plus, que cet argent ne crée plus de richesse en Europe...Les gouvernements cherchent tous à combattre le travail au noir, ou le départ de quelques vedettes de l'industrie ou du spectacle, mais le transfert légal d'argent à l'étranger par les étrangers sur notre territoire nous coûte beaucoup beaucoup plus cher...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :