Comment la Chine abuse de son monopole sur les terres rares

Le premier producteur chinois de terres rares a décidé de prolonger l'arrêt de la production afin de redresser les cours. L'OMC a ouvert une enquête sur la politique chinoise dans ce domaine. La Chine produit 95% des terres rares du monde.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Le monde n?a pas le choix. La Chine garde la haute-main sur la production de terres rares avec 95% de la production mondiale. Un monopole que Pékin n?entend pas dilapider en laissant les cours s?effondrer. Baotou Steel Rare-Earth vient ainsi de prolonger d?un mois supplémentaire la mise à l?arrêt de ses usines d?extraction situées à Baotou en Mongolie intérieure mais également dans le Jiangxi (Est de la Chine).

"Le marché des terres rares a enregistré un léger redressement dans les deux mois qui ont suivi l'arrêt de la production (...). Mais il n'y a pas eu de renversement fondamental" de la tendance, a expliqué le groupe dans un communiqué.

L?entreprise a arrêté la production de ces terres rares depuis le 1er octobre dernier. Le prix de l'oxyde de praseodymium-néodymium, une des 17 substances qui composent ce qu?on appelle les terres rares, a perdu les trois quarts de sa valeur en un an. Il s?échange 48 000 de dollars la tonne désormais. Cette baisse des cours a rovoqué une baisse de 90% du bénéfice net de Baotou Steel au troisième trimestre 2012. Il faut dire que certaines substances avaient au préalable fortement augmenté. Le néodyme avait ainsi augmenté de plus de 600% entre mars 2010 et mars 2011.

Manipulation des cours, restriction des exportations

Les terres rares sont des substances non-ferreuses essentielles à la fabrication de produits électroniques comme les écrans plats, les catalyseurs automobiles ou encore des ampoules à faible consommation. Plusieurs pays occidentaux ont mandaté l?Organisation mondiale du commerce pour enquêter sur ce qui constitue, d?après eux, une politique délibérée de manipulation des cours. Ils reprochent également à Pékin de fortement taxer les exportations des terres rares afin de privilégier son industrie électronique. L?OMC doit rendre son rapport prochainement.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 6
à écrit le 26/12/2012 à 10:03
Signaler
Titre R I D I C U L E ...

à écrit le 26/12/2012 à 2:35
Signaler
Je ne comprends pas trop le problème. Il est exact que la Chine produit aujourd'hui 95% des terres rares utilisées, mais son sol ne contient environ que 30% des réserves mondiales. Si les autres pays n'exploitent pas ou plus les leurs ,il faudrait pe...

à écrit le 25/12/2012 à 22:16
Signaler
Ben voyons, comme si les autres pays ne faisaient pas pareil, par exemple les usa qui ont stocké leur pétrole des années, etc. Fais ce que je dis mais pas ce que je fais.

à écrit le 25/12/2012 à 21:05
Signaler
D'un autre point de vue. Les pays qui crient aujourd'hui au scandale ont bien cherché cette situation. En effet, si la Chine a bel et bien le monopole de la production des terres rares, c'est bien du fait des pays occidentaux qui étaient bien conte...

à écrit le 25/12/2012 à 19:33
Signaler
Je trouve un peu fatigant de toujours critiquer les mêmes (la Russie et la Chine). Non pas que j'approuve les méthodes, mais pourrait-on aussi critiquer l'OPEP et l'Arabie Saoudite pour leurs pratiques qui n'ont rien de catholiques...ça nous changera...

le 26/12/2012 à 9:50
Signaler
Oui, il faut être aux ordres de l' ONCLE SAM . Les Chinois et les Russes ne le sont PAS ! Ce sont donc des Mauvais citoyens du (de leur ! ) Monde !!!

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.