La production industrielle chinoise a progressé de 9,9% en janvier-février

L'économie chinoise tourne bien. En janvier-février, la hausse de la production a atteint 9,9% sur un an an. Les investissements en capital fixe ont progressé de 21,2% et les ventes au détail de 12,3%. Ce grâce au nouvel an chinois et à une politique monétaire avantageuse.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

 La hausse de la production industrielle en Chine s'est élevée à 9,9% en janvier-février sur un an, a rapporté samedi le Bureau national des statistiques (BNS), qui a couplé les deux premiers mois de l'année pour atténuer l'impact sur les résultats des congés du nouvel an chinois. Les investissements en capital fixe ont augmenté de 21,2% en janvier-février, tandis que la hausse des ventes de détail a atteint 12,3% sur cette même période.

L'inflation s'accélère

Plus tôt samedi, le BNS avait annoncé que la hausse des prix à la consommation, principale jauge de l'inflation en Chine, avait augmenté au mois de février à 3,2% en rythme annuel, contre 2% en janvier. Sur un mois, les prix à la consommation ont progressé de 1,1% en février, soit la plus forte hausse en 13 mois, avait également indiqué le BNS. "Le gouvernement chinois est pris dans le dilemme de devoir faire face à la fois à une croissance ralentie et à une inflation à nouveau plus forte", a commenté Ren Xianfang, économiste chez IHS. La hausse a été particulièrement marquée pour les produits alimentaires.

Nouvel an chinois et politique monétaire "très lâche"

Cette montée des prix en février a été favorisée par les congés du nouvel an, époque de l'année où les Chinois sont pris d'une frénésie dépensière. Elle "s'explique par l'impact des vacances et une politique monétaire très lâche", a commenté Zhang Zhiwei, analyste chez Nomura. Le gouvernement chinois a fixé un objectif de 3,5% d'inflation en 2013, a annoncé mardi, en ouverture des travaux du Parlement, le Premier ministre sortant Wen Jiabao.

"Par conséquent nous nous attendons à un resserrement après l'Assemblée nationale populaire", a poursuivi Zhang Zhiwei. En 2012, l'inflation en Chine était tombée à 2,6%, contre 5,4% l'année précédente, tandis que la croissance avait diminué, passant dans le même temps de 9,3% en 2011 à 7,8% l'an dernier.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 4
à écrit le 09/03/2013 à 13:42
Signaler
Bien sûr ! Et tout ceci sans électricité supplémentaire et juste après le changement de gouvernement. Mais oui ...

à écrit le 09/03/2013 à 11:12
Signaler
Bureau national des statistiques (chinoise)... LOL ! à quand des sources "sérieuses" ?

le 09/03/2013 à 11:27
Signaler
Il n existe pas de sources transparentes dans ce pays

le 09/03/2013 à 18:09
Signaler
Même en Europe et l'Amérique ne sont pas sérieux. Depuis la crise 2008 qui croit toutes instituée financier encore?

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.