Chypre : les virements à l'étranger vont être limités

 |   |  274  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Selon la presse chypriote, la mise en place d'un contrôle des changes va limiter à 5.000 euros par mois par personnes les dépenses à l'étranger pour éviter la fuite des capitaux. Les personnes en transit sur l'île ne devront pas être autorisés à quitter le pays avec plus de 3.000 euros en espèces sur eux.

Aux grands maux, les grands remèdes ! Pour éviter une fuite massive des capitaux, qui aggraverait les difficultés financières de l?île, la Banque centrale chypriote impose depuis ce mercredi une série de restrictions pour éviter une fuite des capitaux à la réouverture des banques prévue jeudi selon les journaux locaux Phileleftheros et Katherimini. L?Union europénne redoute une fuite des capitaux de 30 milliards d?euros, à comparer aux 17 milliards d'euros de PIB annuel de Chypre.

Comment l?institution monétaire pourrait-elle procéder ? Plusieurs méthodes sont envisagées, détaille Katherimini. Elle compterait limiter les virements vers l'étranger ainsi que la circulation des sommes en espèces.

Concrètement, selon les termes d'un décret, valide pour sept jours, les paiements et virements à l'étranger seraient donc limités à 5.000 euros par mois, par personne et par banque à partir de demain. Les voyageurs quittant l'île ne pourront pas porter sur eux plus de 3.000 euros en espèces.

Il est également demandé aux Chypriotes d?encaisser les chèques, mais pas de les déposer sur leur compte bancaire, bien sûr ! Quant aux dépôts à terme, ils ne peuvent être « cassés » pour obtenir des liquidités.

Une simple proposition ?

Les entreprises seraient également concernées. Elles seraient prochainement autorisées à payer leurs fournisseurs étrangers à condition de produire des justificatifs et l'usage des cartes de crédit pourrait être limité hors de l'île. Selon des responsables de la Banque centrale et du ministère des Finances chypriotes interrogés par Reuters, le texte sur lequel s'appuie Kathimerini n'est qu'une proposition. Elle demanderait à être approuvée.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/03/2013 à 9:02 :
La France est riche elle vient de donner dix milliards à Chypre moi qui croyais que les caisses étaient vides.
a écrit le 27/03/2013 à 22:58 :
Etonnant comme personne ne parle des succursales qui sont restées ouvertes à Londres ou la filliale (80%) de BoC restée ouverte à Moscou, les deux sans limitation aucune de disponibilité des fonds... Combien d'argent a ainsi filé? Evidemment cela ne pouvait pas bénéficier aux chypriotes de base. Mais à qui alors?
a écrit le 27/03/2013 à 21:49 :
c'est pour ceux qui sont restés , les autres sont déjà partis .. non !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :