Que fait le riche Nigérian ? Il boit (beaucoup) de champagne

 |  | 328 mots
Lecture 2 min.
Copyright Reuters
Copyright Reuters
L'élite du pays, très divisée, a un net penchant pour la consommation de bulles champenoises. A tel point que le pays est le deuxième consommateur mondial derrière la France, mais devant le Mexique, la Chine et la Russie, selon les données d'Euromonitor International.

Le Nigeria serait, selon une étude de la société de recherche Eurmonitor International publiée en avril 2013, le plus enclin à sabrer le Champagne, juste derrière la France. Le pays serait en effet l'un de ceux où la consommation de champagne augmente le plus rapidement. Quelque 59,34 millions de dollars (45,89 millions d'euros) y auraient été consacrés en 2012.

Un chiffre en augmentation par rapport à 2011 (49 millions de dollars, soit 37,9 millions d'euros), et qui devrait même atteindre 105 millions de dollars (81,2 millions d'euros) en 2017, selon Euromonitor. De telles dépenses en champagne peuvent sembler d'autant plus frappantes que, d'après les chiffres de la Banque mondiale, 63% des Nigérians vivent avec un dollar par jour ou moins. L'explication? Ceux qui ont de l'argent en ont vraiment beaucoup.

L'élite nigérianne, grande consommatrice de bulles champenoises

"Le cas du Nigeria, d'après ce que je comprends, est celui d'une société très divisée, une grande partie de la population appartenant à la classe ouvrière", analyse Spiros Malandrakis, analyste pour Euromonitor, cité par l'AFP. De son côté, l'élite a les moyens de s'offrir les choses les plus extravagantes. Les magnats du pétrole et les stars de Nollywood, la prolifique industrie cinématographique nigériane, en quête de reconnaissance sociale, ont participé au succès local du champagne. A tel point que le Nigeria, pays le plus peuplé d'Afrique, avec 160 millions d'habitants, "est un des marchés les plus importants, pour l'avenir du champagne", poursuit Spiros Malandrakis.

Autre marché important : la Chine. Mais, dans ce cas, les producteurs de champagne misent sur la classe moyenne émergente, une cible différente de celle du Nigeria. De fait, la croissance du marché du champagne se trouve dans les pays émergents qui occupent le Top 5 des principaux marchés des boissons alcoolisées en 2012. Comme le montre la carte ci-dessous, c'est la Chine qui arrive en tête, juste devant les Etats-Unis, le Brésil, la Russie et l'Allemagne. 

http://euromonitor.typepad.com/.a/6a01310f54565d970c017eea82b0ca970d-pi

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/05/2013 à 16:15 :
Le Champagne c'est notre arme de destruction massive à nous,hic à votre santé les t'i gars.
a écrit le 28/05/2013 à 19:41 :
J'ai lu dans la presse britanque, que boire 2 à 3 coupes par semaine, protégeait de la
maladie de Loïc `Alzheimer à cause des polyphénols et autres produits. Je pense que
l'élite de ce pays tient à être en bonne santé. Le coran interdit de boire la premiére goutte
les autres ils peuvent les boir.
Réponse de le 29/05/2013 à 0:12 :
@robindesbois: le Coran chez eux, c'est comme les lois chez nous: c'est pour le peuple pas pour les "élites" :-)
Réponse de le 29/05/2013 à 7:29 :
C'est sûr, le champagne c'est meilleur que le champomy!
Réponse de le 12/05/2014 à 13:02 :
tout a fait d'accord les autres goutes sont autorisées hhhhh
a écrit le 28/05/2013 à 18:06 :
N'y aurait-il pas la des traffics de factures de bouteilles pour échapper aux taxes...
Réponse de le 29/05/2013 à 0:20 :
@réaliste: c'est la nature humaine, plus on vieillit, plus on prend de la bouteille et plus on essaie d'échapper au fisc :-)
a écrit le 28/05/2013 à 16:11 :
pas mal pour un pays dont la moitié nord est régie par la charia islamiste
Réponse de le 29/05/2013 à 0:18 :
@el manici: faut pas charrier, même là-bas on ne remplit pas son chariot de charia :-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :