En Chine, le mousseux ne s'appellera plus "champagne"

Pékin vient de reconnaître l'appelation d'origine du champagne. Le prestigieux vin français espère y voir ses ventes augmenter.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Les Chinois ne seront plus déçus par le ?champagne?. En tout cas, ils ne devraient plus boire un simple mousseux derrière cette appellation. Pékin vient de reconnaître officiellement ?champagne? comme une appellation d?origine. Cette avancée a été obtenue à l'occasion de la visite d'Etat de François Hollande en Chine le mois dernier, mais l'annonce n'en a été officialisée que lundi à l'ambassade de France, dans une ambiance de fort optimisme sur les ventes.

Concrètement, le Comité interprofessionnel des vins de champagne (CIVC), qui lutte dans le monde entier contre les copies ou les détournements de notoriété de cette appellation d'origine, va désormais pouvoir saisir la justice chinoise de façon plus efficace.

Deux millions de bouteilles vendues en 2012

Les expéditions de champagne en Chine suivent une courbe ascendante impressionnante : 50.000 bouteilles en 2001, 500.000 bouteilles en 2006, un million en 2010, deux millions en 2012. Une tendance qui s'accélère : on note plus de 50% de hausse de 2011 à 2012.

La Chine est désormais le cinquième marché du champagne en dehors de l'Union européenne, a résumé Jean-Luc Barbier, directeur général du CIVC, rappelant que l'indication géographique (IG) constituait un droit de propriété intellectuelle spécifique.

Des jouets pour chiens...

Le champagne devient le quatrième grand nom du secteur des vins et spiritueux à bénéficier d'une telle reconnaissance en Chine, après le cognac, le whisky écossais et la région viticole américaine de Napa Valley, a expliqué Mme Pei Xiaoying, directrice générale adjointe de l'Administration générale du contrôle de la qualité, de l'inspection et de la quarantaine (AQSIQ).

Les agences locales de l'AQSIQ vont désormais oeuvrer à détecter les faux champagnes, a-t-elle promis. Dans un pays passé maître international de la contrefaçon, il y a du pain sur la planche. Les responsables du CIVC ont diffusé lundi des photos de mousseux, de sodas, de bougies et même de jouets pour chiens, des articles tous labellisés "champagne" que l'on peut trouver dans les boutiques chinoises.

Mais là aussi, l'optimisme est de mise. "La législation chinoise nous apporte une protection que la Russie et les Etats-Unis ne nous apportent pas", a assuré à l'AFP Thibaut Le Mailloux, porte-parole du CIVC. Ces deux pays continuent d'appeler "champagne" leurs vins mousseux produits localement, un "comportement anachronique et sans avenir" selon le CIVC.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 8
à écrit le 29/05/2013 à 23:57
Signaler
Les mots d'origine chinoise : tchin tchin , thé, satin, ketchup... il faut trouver d'autres appellations, qui sonnent françaises..

à écrit le 28/05/2013 à 15:49
Signaler
Et les bouteilles devraient prochainement devenir des icositétraèdre, je suis jalouse

à écrit le 28/05/2013 à 11:59
Signaler
La différence avec les USA est que le Champagne s'appelle également Champagne. En Chine on l'appellera "Xiang Bing" ( ??) qui est la traduction du mot champagne. Et tout le monde pensera que c'est du Champagne. Mail il faut avouer que les chinois fon...

à écrit le 28/05/2013 à 3:17
Signaler
dans tous les karaokés chinois on vous sert pour les anniversaires du cidre avec mention Champagne , ce n 'est même pas du raisin

le 28/05/2013 à 8:09
Signaler
Personne ne vous force à y aller. ;)

le 28/05/2013 à 12:00
Signaler
En effet, et après tout les marques ne servent à rien. Fabriquons aussi donc des fausses Audi en France. Après tout, personne n'est obligé de les acheter.

à écrit le 27/05/2013 à 22:04
Signaler
J'ai personnellement eu l'occasion de boire du champagne russe qui était très bon et à un prix très abordable (15 $). La boutanche de Veuve Clique-Pattes (étiquette jaune) coûte près de 100 $ à Toronto, Canada.

le 28/05/2013 à 11:16
Signaler
Le fait que votre "champagne" russe doive s'appeler "mousseux" à la place ne va pas changer son goût, donc je ne vois pas où est votre souci. Par contre, si vous souhaitez avoir le prestige de la marque, il va falloir payer.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.