En Chine, des drones vont livrer des colis

 |   |  208  mots
Les drones sont aujour'hui surtout utilisés par les militaires
Les drones sont aujour'hui surtout utilisés par les militaires
Une société basée à Shenzen a développé un appareil qui permettrait d'atteindre les régions rurales et montagneuses chinoises difficiles d'accès où le e-commerce se développe.

La Chine ne travaille pas seulement à développer ses drones militaires ou espions. Les médias locauxs rapportent en effet que SF Express, une société de service de livraison basée à Shenzhen, teste un drone qu'elle a développé pour transporter des colis dans les zones reculées.

 Les drones présentent une alternative intéressante

Alors que la pollution et la circulation sont de plus en plus difficiles à contrôler dans les grandes villes, ces appareil pourraient constituer une alternative intéressante. De plus, l'e-commerce se développe rapidement dans les régions rurales et montagneuses chinoises qui sont difficiles d'accès.

 Pendant certaines périodes sensibles, ces drones ne seraient pas autorisés

Il semblerait que ces drones puissent voler pour l'heure à une altitude de 100 mètres mais l'on ne sait pas encore exactement le poids qu'ils pourront supporter. Une boulangerie de Shanghai avait déjà fait livrer un gâteau par la voie des airs en juillet, mais sans obtenir préalablement l'approbation des autorités locales de l'aviation civile. La police de Dongguan a en effet déclaré que les opérateurs commerciaux devaient recevoir une autorisation préalable, et que pendant certaines périodes dites sensibles leur vol ne serait pas possible.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/09/2013 à 12:56 :
Si l'article est intéressant, ne pourrait-il pas y avoir une relecture avant édition?
a écrit le 05/09/2013 à 13:39 :
Vu le coût des dit drones, quand pertes et vols seront perpétrés je crois que ça calmera vite les investisseurs chinois.
a écrit le 04/09/2013 à 15:54 :
ça va mettre les cigognes au chômage cette affaire.
a écrit le 04/09/2013 à 14:56 :
Si les drones sont pilotés par le même genre d'individus qui conduisent ( voiture, camion, vélo, vélo électrique ..) en Chine, je pressens une multiplication des chutes des dits OVNI dans le futur ..
a écrit le 04/09/2013 à 14:53 :
Faciles à intercepter, par la ruse (électronique) ou la force (de frappe), ils ne devraient pas faire long feu, surtout en zone inaccessible ...
a écrit le 04/09/2013 à 14:46 :
"Même plus besoin d'aller au drive récupérer les provisions .....le drome vous les livre à domicile " dernier slogan publicitaire d'Edouard L et de ses concurrents .....ça va bourdonner sévère au dessus de nos toits et de nos têtes ......mais attention aux chutes et aux largages intempestifs !!!!!!
a écrit le 04/09/2013 à 14:22 :
sarah connors ? ! ?
a écrit le 04/09/2013 à 13:36 :
Et bien voilà bien un moyen de réduire la pollution! Pourquoi se limiter aux zone difficile d'accès? Même en milieu urbain, cela aurait du sens... Restera à en limiter le nombre et réguler les horaires, sinon nos villes ressembleront à de gigantesques ruches!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :