Fannie Mae et Freddie Mac finissent de régler leurs comptes avec le Trésor américain

 |   |  315  mots
En 2008, le gouvernement avait prêté quelque 188 milliards de dollars aux organismes de refinancement immobilier Freddie Mac et Fanny Mae.
En 2008, le gouvernement avait prêté quelque 188 milliards de dollars aux organismes de refinancement immobilier Freddie Mac et Fanny Mae. (Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
Les 188 milliards prêtés en 2008 aux sociétés américaines de refinancement immobilier sont presque totalement remboursés.

Freddie Mac et Fannie Mae sont sur le point de solder la "crise des subprimes". Les deux organismes de refinancement immobiliers contrôlés par l'Etat américain rembourseront au total quelque 39 milliards de dollars au Trésor d'ici la fin de l'année. Ce dernier était venu au secours des deux organismes en 2008 alors que la crise financière menaçait de les conduire à la faillite. En tout, l'Etat avait accordé 188 milliards de dollars à "Freddie" et "Fannie".

Fannie Mae, qui a réalisé 8,7 milliards de dollars de profits au troisième trimestre en reversera quasiment la totalité (8,6 milliards) au gouvernement. En mai l'organisme avait déjà annoncé le versement d'une somme record de 60 milliards de dollars. Au 1er janvier, il restera ainsi 2 milliards de dollars sur son ardoise. 

9 millions en plus pour le Trésor

De son côté, Freddie Mac, qui a engrangé 30,5 milliards de dollars de bénéfices au troisième trimestre compte remettre une enveloppe de 30 milliards de dollars au mois de décembre. L'entreprise aura ainsi remboursé plus que son dû à l'Etat américain, celui-ci réalisant même 9 millions de dollars de plus-value sur les 71,3 milliards injectés en 2008 dans cet organisme. 

Une reprise du marché immobilier américain a permis de sortir de la crise les deux organismes toujours supervisés par le gouvernement. En outre, le règlement de litiges a permis d'inclure des éléments extraordinaires dans les résultats des deux compagnies, d'où ces bénéfices élevés quasiment intégralement reversés au Trésor. 

Les Etats-Unis tournent la page Lehman Brothers 

Plus de cinq ans après la faillite de Lehman Brothers, la crise des "subprimes" s'éloigne donc de plus en plus. En septembre, le Trésor annonçait même avoir "gagné" un milliard de dollars grâce aux différents remboursements du programme d'aide aux banques lancé en 2008. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/11/2013 à 13:04 :
Article pour le moins surprenant! Les choses iraient mieux ?? Bien sûr que non. Les deux entreprises gouvernementales destinées à disparaître ne font plus que des crédits hyper sécurisés tout en récupérant ici et là des remboursements auprès des banques qui vivent sur les Q.Es pour le faire. Aussi leur chiffre d'affaire dégringole-t-il en tendance vers zéro. Un tour de passe-passe généralisé puisqu'on camoufle les sub-primes par une survalorisation des entreprises camouflée elle même par des Q.Es d'état pour une économie qui patine sur place.
On ne peut qu'être inquiet.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :