La Chine, championne du monde des cancers du poumon

 |   |  490  mots
(Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
En trente ans, le taux de mortalité du cancer du poumon a bondi de 465%. En 2025, 1 million de personnes devraient être atteintes de cette maladie. Pollution et tabagisme sont les deux causes principales.

La croissance rapide en Chine a certes permis à des centaines de milliers de Chinois d'améliorer leur niveau de vie, mais elle a aussi entraîné une incroyable pollution. Conséquence directe : les experts s'attendent à ce qu'en 2025, soit dans moins de douze ans, on dénombre 1 million de malades atteints d'un cancer des poumons dans le pays le plus peuplé au monde.

Actuellement, le cancer du poumon est la forme de cancer avec le taux de mortalité le plus élevé chez les hommes, tandis que c'est le cancer du sein et celui des poumons (à égalité) pour les femmes, selon la communication de Sun Yan, un académicien de l'Institut du cancer basé à Pékin, lors du sixième Sommet du cancer du poumon qui s'est tenu samedi 16 novembre à Pékin.

De plus en plus de malades

Au cours des trente dernières années, les taux de mortalité du cancer du poumon et du cancer du sein ont augmenté respectivement de 465% et 96%, la progression la plus rapide parmi les cancers liés au mode de vie, souligne le Beijing Times.

Entre 2000 et 2005, le nombre de patients atteints du cancer du poumon a augmenté de 120.000 dans le pays, selon Zhao Ping, vice-président de la Fondation du cancer en Chine.

Ainsi, à un tel rythme, il y aura près de 1 million de patients atteints de cancer du poumon en Chine en 2025, d'après Zhi Xiuyi , directeur du centre de traitement de la Capital Medical University, comme le rapportait le Global Times dimanche. Un avis confirmé par d'autres intervenants au Sommet.

Lutter contre le tabagisme et la pollution

L'Empire du Milieu est déjà la nation qui compte le plus de malades de ce type de cancer, en raison de la pollution et du tabagisme.

Par conséquent, la Chine doit encore fournir des efforts rigoureux en matière de lutte antitabac. Dans certaines régions du pays, ce produit est considéré comme un segment commercial clé et certains gouvernements locaux considèrent le tabagisme comme un problème personnel plutôt que d'une question d'intérêt public.

1,7 milliards de cigarettes sont fabriquées en Chine chaque année, soit 2,5 fois plus qu'aux États-Unis, selon le Beijing Times. Il y a plus de 300 millions de fumeurs dans le pays, et 740 millions de personnes seraient victimes de tabagisme passif.

La pollution de l'air de plus en plus grave est une autre cause de cancer du poumon, comme l'ont expliqué des experts. Les brouillards sont de plus en plus fréquents et les habitants sont fréquemment confrontés à des pics de pollution nuisibles.

>> Face à la pollution, Pékin tourne au ralenti

Un cancer du poumon a même été diagnostiqué chez une patiente de huit ans à peine.

LIRE AUSSI:

>> "La Chine sacrifie l'environnement à la croissance"

>> Harbin, la ville chinoise qui a fait le buzz avec son smog de pollution, veut séduire les Français

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/11/2013 à 18:45 :
constat désastreux, mais les français se donnent bonne conscience en votant à gauche, en prônant la justice, la solidarité, le social, l'écologie.. et ensuite ils achètent chinois, truandent la sécu, font travailler au black.....
a écrit le 18/11/2013 à 10:00 :
Pas à dire : ils sont vraiment les plus forts...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :