En Ukraine, l'armée repousse les séparatistes et reprend Slaviansk

Kiev gagne à nouveau du terrain face aux rebelles pro-russes de l'est du pays. Ces derniers ont dû battre en retraite samedi face aux forces gouvernementales, auxquelles le président Petro Porochenko a donné l'ordre de faire à nouveau flotter le drapeau ukrainien sur la ville de Slaviansk.

2 mn

La reconquête de Slaviansk constitue la plus grande victoire militaire des forces gouvernementales depuis que des pro-russes ont pris les armes début avril dans l'est de l'Ukraine.
La reconquête de Slaviansk constitue la plus grande victoire militaire des forces gouvernementales depuis que des pro-russes ont pris les armes début avril dans l'est de l'Ukraine. (Crédits : Reuters)

Leur bastion est tombé. Les séparatistes pro-russes ont dû quitter aujourd'hui la ville de Slaviansk, leur fief depuis plusieurs mois, face à l'assaut des militaires ukrainiens.

Le drapeau ukrainien flotte sur Slaviansk

Sur sa page Facebook, le ministre de l'Intérieur, Arsène Avakov, a affirmé qu'un grand nombre de séparatistes avaient fui Slaviansk en raison des tirs nourris des forces ukrainiennes : "Nos groupes combattants les 'saluent' le long de la route. Ils subissent des pertes et ils se rendent." Le ministre ajoute par ailleurs sur sa page Facebook des photos de la mairie reprise aux séparatistes, au dessus de laquelle flotte à nouveau le drapeau ukrainien :

slaviansk

Une source proche des séparatistes a déclaré à Reuters que ces derniers étaient totalement dépassés en nombres, avec des effectifs quasiment cinquante fois inférieurs à ceux de leurs adversaires.

"Les forces punitives"

Cité par l'agence de presse Interfax, Alexandre Borodaï, chef du gouvernement autoproclamé de la "république populaire" de Donetsk, a déclaré:

"Les forces punitives d'Ukraine (...) ont lancé une vaste offensive. Etant donné la supériorité numérique disproportionnée des forces ennemies, les unités des forces armées de la république populaire de Donetsk ont été contraintes de quitter leurs positions précédentes sur le secteur nord du front."

Les évènements s'accélèrent

La reconquête de Slaviansk constitue la plus grande victoire militaire des forces gouvernementales depuis que des pro-russes ont pris les armes début avril dans l'est de l'Ukraine. En trois mois, les combats ont fait plus de 200 morts dans les rangs des forces ukrainiennes tandis que des centaines de civils et de séparatistes ont aussi péri.

Cette soudaine accélération des événements pourrait remettre en cause la tenue de la réunion du "groupe de contact" avec des représentants des séparatistes, censée favoriser la conclusion d'un cessez-le-feu.

Le "groupe de contact" en sursis?

Le principe de cette réunion a été entériné mercredi lors d'une rencontre à Berlin des ministres des Affaires étrangères de l'Ukraine, de la Russie, de l'Allemagne et de la France.

Le "groupe de contact" est composé de l'ancien président ukrainien Léonid Koutchma, de l'ambassadeur de Russie en Ukraine et de représentants de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE).

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 19
à écrit le 09/07/2014 à 6:25
Signaler
pourquoi des eparatistes personellemnt il mériteraient de s'appeller des RESISTANTS?? ?? QUI ? aide les P.Sektor !bandes à KolomoÏski!commandos venant de Géorgie !Riga!Pologne!armée du Maidan ECT..?? attention !... Qui aide ou a aider les jihadistes ...

à écrit le 08/07/2014 à 6:24
Signaler
ERREUR !l'amée du maidan ne peut pas repouser ! la résistance !puisque c'est elle qui attaque et occuppe un territoire qui ne veut pas CAHABITER avec ce gouvernement??

à écrit le 07/07/2014 à 9:03
Signaler
Depuis qu'il y a un président en Ukraine, ce dernier a pu activer des pouvoirs de mobilisation militaire qui n'étaient pas possibles pendant l'interlude( ce pourquoi les rebelles rencontraient peu de résistance du côté de l'armée et que le gouverneme...

à écrit le 07/07/2014 à 3:35
Signaler
La retraite des troupes des séparatistes de Slaviansk représente une victoire tactique du pouvoir ukrainienne, mais il ne faut pas la surestimer. Les séparatistes ont reculé avec une percée de blocage de l’armée ukrainienne, en gardant toutes leurs f...

à écrit le 07/07/2014 à 0:13
Signaler
Enfin une nouvelle qui fait plaisir ! Après avoir volé la Crimée à l'Ukraine, ce dictateur de Poutine espère annexer tout l'Est du pays ! Il est temps de lui faire comprendre qu'il n'aura plus rien !

à écrit le 06/07/2014 à 6:25
Signaler
Minsk et Astana ont signalé à Moscou que son unilatéralisme ne leur sied pas. Il y a torpillage en coulisse de la diplomatie russe qui veut prendre des mesures protectionnistes contre les importations de biens ukrainiens au sein de l’Union douanière....

à écrit le 06/07/2014 à 4:30
Signaler
J’ai TRES mal pour ces populations qui ont dejà trop souffert ? je ne comprend pas !une telle CRUAUTE ?Seul la Russie ose signalé une partit de ces barbaries ? remerciement ? SANCTIONS ??Un seul pays sortira vainqueur de cette INJUSTICE , les autres ...

le 06/07/2014 à 6:27
Signaler
Lol jmst ! Si Poutine n'avait pas mis son droit de veto en Syrie il n'y aurait pas plus de 170.000 morts et un pays détruit. Et s'il n'envoyait pas milices et armes en Ukraine, il n'y aurait pas de morts non plus. C'est Poutine le problème.

le 06/07/2014 à 11:08
Signaler
c'est les gens comme toi le problème, robotisé , pauvre peroquet récitant sa leçon. continue de regarder tes matchs de foots en buvant ta bière. les biens pensants comme toi me font gerber

le 06/07/2014 à 12:04
Signaler
en syrie le problème est plus complexe dans ce pays a mosaïque religieuse très dangereux et on voit maintenant le pire aux frontières de ce pays , tout le monde boit le calice jusqu'à la lie et c'est pas fini helàs , les civils sont toujours les gran...

à écrit le 05/07/2014 à 23:54
Signaler
C'est donc fini, plus de petits hommes verts qui arrivent avec du matos de régiments russe, genre lance-roquettes multiple "GRAD", vieux chars, fusils d'élite et autres roquettes et missiles anti-chars et anti-aériens. Pas possible de négocier avec ...

le 06/07/2014 à 4:46
Signaler
Alain d comme moi auparavant !tu t’es fait manipuler ? maintenant j’ai COMPRIS ? N’oublies pas qu’une population chez elle qui se défend s’appelle de la résistance ? J’ai TRES mal pour ces populations qui ont dejà trop souffert ? je ne comprend pas ...

le 06/07/2014 à 6:19
Signaler
@ Jmst : va faire ta propagande du FSB Poutine ailleurs ! Le colonel Strelkov n'a rien d'ukrainien ni les armements retrouvés à Sloviansk dans les sites des soi-disant "rebelles" qui ne sont autres que des miliciens russes envoyés par Poutine avec de...

le 06/07/2014 à 7:49
Signaler
J’ai TRES mal pour ces populations qui ont dejà trop souffert ? je ne comprend pas !une telle CRUAUTE ?Seul la Russie ose signalé une partit de ces barbaries ? remerciement ? SANCTIONS ??Un seul pays sortira vainqueur de cette INJUSTICE , les autres ...

le 06/07/2014 à 8:11
Signaler
STP ivan n’inverse pas les rôles ! cette population qui fait de la resistance !avec l’aide de certain miltaires Ukrainien passé de leur côte + ancienne garde de Ianoukovich !..PAR CONTRE !l’armée du maidan est composée de comandos de Géorgie-Pologne...

le 06/07/2014 à 16:27
Signaler
STP ivan n’inverse pas les rôles ! cette population qui fait de la resistance !avec l’aide de certain miltaires Ukrainien passé de leur côte + ancienne garde de Ianoukovich !..PAR CONTRE !l’armée du maidan est composée de commandos de Géorgie-Pologn...

à écrit le 05/07/2014 à 23:24
Signaler
Le président déchu Ianoukovich n'avait pas voulu faire tirer sur les contestataires armés et épaulés par des mercenaires étrangers. Ceux qui l'ont renversé n'hésitent pas. C'est une leçon à retenir pour le futur, car la technique des révolutions colo...

le 06/07/2014 à 3:05
Signaler
Inversez votre commentaires et vous serez dans la réalité et non la propagande.

le 07/07/2014 à 3:48
Signaler
Tout à fait Ksven!je ne comprend pas le message de Vérité??

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.