L'Argentine signe un premier accord bilatéral sur sa dette avec la Suisse

 |   |  196  mots
Cette signature représente le premier accord bilatéral avec l'un des pays créanciers qui ont accepté de renégocier la dette, a souligné le communiqué du ministre de l'Economie Axel Kicillof
Cette signature représente le "premier accord bilatéral avec l'un des pays créanciers qui ont accepté de renégocier la dette", a souligné le communiqué du ministre de l'Economie Axel Kicillof (Crédits : Reuters)
La dette de 9,690 milliards de dollars américains qu'a l'Argentine avec le Club de Paris commence à être renégociée.

Pendant que la procédure s'enlise avec les fonds d'investissements américains, la restructuration de la dette argentine avance avec ses créanciers européens. La signature survenue mardi 11 novembre représente le "premier accord bilatéral avec l'un des pays créanciers qui ont accepté de renégocier la dette", a souligné le communiqué du ministre de l'Économie Axel Kicillof. Le montant concerné n'est cependant pas précisé.

642 millions de dollars déjà versés

En mai dernier, l'Argentine est parvenue à signer un accord pour apurer les arriérés de sa dette avec les pays membres du Club de Paris, organisme qui regroupe 19 pays industrialisés membres permanents, dont la Suisse.

Selon le communiqué de presse, la déclaration conjointe signée par le pays sud-américain et les nations du Club a fixé les conditions générales de refinancement de la dette et sert de base aux accords bilatéraux conclus avec les créanciers individuels.

En juillet dernier, l'Argentine a procédé à un premier versement de 642 millions de dollars (516 millions d'euros). Selon l'accord, l'Argentine doit payer un minimum de 1,150 milliard de dollars avant 2015 et le versement suivant interviendra en mai 2016.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/11/2014 à 11:32 :
Hourraaahh !! l'Argentine va bientôt nous acheter des Rafales !!!
Réponse de le 13/11/2014 à 10:48 :
Et des rames et rames de TGVs aussi ! ;-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :