Jean-Ludovic Silicani  : "nous faciliterons l'arrivée de nouveaux opérateurs postaux"

 |   |  271  mots
Dans un entretien accordé à EurActiv.fr, le président de l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) estime que l'ouverture à la concurrence du secteur postal se fait dans un contexte moins favorable que celui des télécoms, dans les années 90.

Vous venez de rendre public le rapport 2009 d'activité de l'Arcep. Quelles en sont les grandes lignes ?

Le secteur des communications électroniques se porte bien. Nous sommes à un moment où, que ce soit pour les réseaux fixes ou les réseau mobiles, les choses avancent. Au cours des trois dernières semaines, les opérateurs ont annoncé précisément leur programme d'investissement dans le domaine de la fibre optique. Cela permettra de doubler le nombre de foyers raccordé à cette technologie dans les années à venir, passant de 800 000 à 1,6 million. Par ailleurs, prochainement, l'Arcep rendra public son cadre pour le déploiement de la fibre optique sur le reste du territoire.

Concernant les services mobiles, nous avons fini d'attribuer les fréquences 3G. Maintenant, nous achevons la préparation de très haut débit mobile, notamment le dividende numérique. Les règles d'attribution seront connues pour la fin de l'année.

Comment allez-vous vous préparer à assurer l'ouverture du marché postal, prévu au 1er janvier 2011 ?

Cela implique que nous approfondissions nos outils de régulations dans le secteur postal d'ici à la fin de l'année. Nous le faisons. Nous devons aussi rentrer davantage dans le modèle de l'économie postale. Il faut que nous mettions en place des outils pour mener à bien les deux missions que le parlement nous a confié en matière postale: le traitement des réclamations des usagers des services postaux et l'évaluation du surcoût pour la poste de son réseau de proximit...

Lire la suite : "Nous faciliterons l'arrivée de nouveaux opérateurs postaux ".

Retrouvez toute l'actualité européenne,  avec ...
 

 

 



 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :