L'augmentation des assistants divise les députés européens

 |   |  372  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : latribune)
Pour faire face à la surcharge de travail liée au renforcement des pouvoirs du parlement après le traité de Lisbonne, les députés ont voté une augmentation de l'enveloppe destinée au salaire de leurs collaborateurs. EurActiv.fr a recueilli les réactions d'élus de tous bords.

Action légitime mais mauvais signal politique ? Les députés européens de la commission Budgets ont voté, jeudi 3 mars, en faveur d'une augmentation de 1.500 euros de l'enveloppe destinée à rémunérer leurs assistants et secrétaires. Une première tranche de financement supplémentaire de 1.500 euros avait déjà été approuvée début 2010.

En tout, les députés bénéficieront donc de 3.000 euros de plus pour leurs collaborateurs en 2011.

L'argent supplémentaire porte à 21.259 euros cette allocation mensuelle. Au total, ce budget représente une somme de 13,5 millions d'euros pour le parlement.

Selon les parlementaires socialistes (S&D) et de centre-droit (PPE), favorables à cette mesure, cette augmentation est justifiée par un surcroît de travail pour les assistants parlementaires. Le traité de Lisbonne a augmenté les pouvoirs du parlement européen, qui décide à égalité avec les ministres des Etats membres, dans un nombre de domaine accrus.

"Insensé"

Techniquement, il ne s'agit pas d'augmenter le budget, mais de débloquer des fonds qui étaient déjà réservés, en décembre 2010, à cet effet. Mais, selon certains parlementaires, cette décision donne une mauvaise image du parlement européen, en ces temps de réduction des déficits.

"Augmenter le budget pour les assistants en ce moment d'austérité et d'économies partout en Europe est insensé", commente l'écologiste allemande Helga Trüpel dans un communiqué. "La coalition socialiste et de centre-droit qui a voté en faveur de cette augmentation est clairement déconnectée des réalités fiscales et n'a pas compris que les contraintes budgétaires à travers l'Europe imposent des décisions responsables pour le budget européen également", ajoute-t-elle.

"Charge de travail"

Le groupe des Verts/ALE, a voté contre la proposition. "Nous avons estimé que les arguments des députés favorables à cette augmentation du salaire des assistants étaient juste. Mais en même temps, en ce moment, il faut augmenter d'autres parties du budget européen et pas le salaire des assistants", déclare à EurActiv.fr Daniel Cohn Bendit, co-président des Verts au parlement européen.


Lire la suite de l'article L'augmentation des assistants divise les députés européens
 

 

 Retrouvez toute l'actualité européenne, avec...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/03/2011 à 12:50 :
Pouvez nous donner les réseaux pour postuler à ces postes plus que généreux ?Trichet ,ne doit pas etre heureux ,lui qui prone le gel des salaires :dans le privé seulement je pense ...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :