L'UE veut accélérer les investissements dans les "réseaux intelligents"

La Commission européenne publie sa stratégie pour encourager les investissements des opérateurs, encore frileux, dans ces nouvelles technologies.

2 mn

(Crédits : latribune)

Accélérer le déploiement des réseaux électriques intelligents à travers toute l?Europe. C?est l?objectif affiché par la Commission européenne. Le 12 avril, Bruxelles a publié une communication visant à contribuer aux objectifs de l?UE pour 2020 en matière d?efficacité énergétique.

Concrètement, l?installation chez les particuliers de compteurs utilisant les technologies de l?information et de la communication pourrait permettre aux fournisseurs et aux consommateurs d?interagir en temps réel.

Les opérateurs du réseau pourraient alors réorienter plus efficacement les flux énergétiques en fonction de la demande, tandis que les particuliers pourraient voir leur facture réduite de 10% (voir encadré).

Incertitudes

Selon la Commission, le principal obstacle au développement des réseaux intelligents réside aujourd'hui dans le manque de volonté des opérateurs. "Il y a un écart considérable entre le niveau actuel des investissements et [leur] niveau optimal en Europe (?) L?actuelle crise économique ne peut expliquer que partiellement cet écart", indique le texte. "Les opérateurs et les fournisseurs du réseau doivent supporter l?essentiel des coûts (?) et leur volonté d?entreprendre des investissements substantiels est limitée."

Pour l?heure, les investisseurs s?opposent encore sur le modèle optimal de partage des coûts et des bénéfices tout au long de la chaîne de production et de distribution.

Le projet souffre également d?un manque de vision. "Il est encore difficile de savoir comment intégrer ce système complexe de réseaux intelligents, comment choisir les technologies les plus rentables, quels standards techniques appliquer et si les consommateurs vont adopter cette nouvelle technologie", explique le document.

Protection des données

Afin d?accélérer le déploiement des réseaux intelligents en Europe, la Commission propose donc de se concentrer sur cinq types de mesures.

Tout d'abord, les organismes européens qui se chargent de l?harmonisation des normes de télécommunications ont été invités à développer des standards techniques afin de faciliter l?intégration de services et de fonctionnalités de haut-niveaux aux réseaux intelligents. Bruxelles souhaite que les premières normes applicables soient disponibles d?ici la fin de l?année 2012.


Lire la suite la suite de l'article L?UE veut accélérer les investissements dans les "réseaux intelligents"


 Retrouvez toute l'actualité européenne, avec...

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 13/04/2011 à 9:36
Signaler
s'il y avait des réseaux intelligents dans l'UE, cela se saurait!

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.